Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

De la Coupe Porsche GT3 canadienne à la série IMSA WeatherTech SportsCar…

De la Coupe Porsche GT3 canadienne à la série IMSA WeatherTech SportsCar…

Jeudi 7 février 2019 par Marie-Lyse Tremblay
Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

Si vous avez suivi le mois dernier la 57ème édition des 24 Heures de Daytona, vous avez sans doute remarqué cette Porsche 911 GT3-R de l’équipe canadienne Pfaff Motorsports à la décoration pour le moins originale, avec son carreauté rouge et noir.

Certains y ont vu une de ces livrées historiques célébrant les 50 ans de l’IMSA, mais il n’en était rien. En fait, l’équipe torontoise Pfaff a voulu faire un clin d’œil aux couleurs canadiennes que l’on voit souvent sur les vêtements carreautés au pays. Qui plus est, deux des quatre pilotes - en fait, les équipiers à temps plein de la voiturecette saison dans le championnat IMSA WeatherTech SportsCar - sont les Canadiens Scott Hargrove et Zacharie Robichon. Les deux autres pilotes à Daytona étaient le pilote d'essais Porsche Lars Kern, originaire d'Allemagne, et le Norvégien Dennis Olsen, membre du Junior Team de Porsche.

Cette course marquait aussi les débuts d’Hargrove, Robichon et de l’équipe Pfaff dans le championnat principal de l’IMSA, en classe GTD. Mais tous ne sont pas des inconnus des séries de l’IMSA puisqu’il faut rappeler que Robichon est le champion 2018 de la Coupe Porsche GT3 Challenge Canada (il a remporté 11 des 12 courses de la série avec l’une des Porsche 911 GT3 Cup de Mark Motors Racing). Et pour faire bonne mesure, Robichon a également disputé la moitié de la série américaine de Coupe Porsche, remplaçant Will Hardeman dans l’équipe Moorespeed. Il a remporté sept des huit courses dans cette série.

Hargrove, quant à lui, a remporté le titre 2017 de la Coupe Porsche GT3 Canada, déjà avec Pfaff Motorsports, au terme d’une saison riche de 10 victoires en 12 courses (Robichon avait remporté les deux autres). L'année dernière, Pfaff et Hargrove ont misé sur la série World Challenge GT, où ils ont remporté le championnat GT Sprint. Cette année, accéder au championnat IMSA WeatherTech SportsCar est en quelque sorte un aboutissement pour Hargrove et l’équipe.

L’équipe a 3 objectifs pour la saison 2019 : le titre en classe GTD, la Coupe Sprint WeatherTech qui regroupe les 7 courses de 2h45, et la Coupe Endurance Michelin de l’IMSA (24 Heures de Daytona, 12 Heures de Sebring, 6 Heures de Watkins Glen et Petit Le Mans). Comme Robichon l'a rapidement fait remarquer, « nous avons du travail à faire, c'est le moins qu'on puisse dire !».

Comme on l’a vu à Daytona, avec 23 voitures inscrites, représentant 8 manufacturiers différents, dans la seule classe GTD, l’action ne manque pas dans cette catégorie. La Porsche Pfaff n’a pas démérité, loin de là, se classant dans le Top 10 et même potentiellement sur le podium aux alentours de minuit. Mais l’arrivée de la pluie en fin de nuit a marqué le début des problèmes pour Robichon et ses équipiers. Ce furent d’abord des problèmes électriques, affectant les phares et entraînant un arrêt imprévu au garage, qui ont retardé la progression de l’équipage.

L’équipe visait tout de même encore un Top 10 lorsque Robichon a heurté une Lamborghini en perdition lors d’une relance en matinée. Le jeune pilote d’Ottawa n’avait aucun moyen d’éviter cette voiture sous les trombes d’eau et cet accident a provoqué des dommages importants à la suspension avant droite, forçant l’abandon de la Porsche No.9. Elle a tout de même été classée 16ème dans la classe GTD, peu de tours étant accomplis en fin de course en raison de la pluie, de plus en plus forte.

Il reste encore 10 occasions pour Robichon, Hargrove et Pfaff Motorsports pour démontrer leur talent dans la série. La prochaine épreuve, ce seront les 12 Heures de Sebring mi-mars.

« La plate-forme offerte par la Coupe Porsche GT3 Canada a été vraiment bonne en ce sens que les pilotes - surtout moi et Zach – avions réellement un endroit où aller pour progresser aux commandes de voitures GT après cela » déclare Hargrove. « Cela montre à quel point la série en est une de premier plan au Canada. Elle attire l’attention et des opportunités en découlent, avec le soutien de Porsche. J’ai été récemment annoncé comme un pilote sélectionné par la filière des pilotes de Porsche, je pense que cela tient vraiment à ce qui a été présenté dans la Coupe Porsche GT3 Canada » a-t-il ajouté.

« Beaucoup de gens disent que la GT3 Cup est l’une des voitures les plus difficiles à piloter et que, de ce fait, les compétences acquises aux commandes de ces voitures sont transférables à tout ce que vous pilotez ensuite » confie de son côté Zach Robichon, qui poursuit : « Scott a remporté le championnat en 2017, que j’ai ensuite remporté l'an dernier. Il y a une progression pour beaucoup de gens qui ont gagné dans cette série, ils réussissent partout où ils vont ensuite. Nous savons que la concurrence est bonne, si vous pouvez gagner, vous pouvez vraiment utiliser ces compétences et les appliquer ailleurs. C’est le cas aussi de Daniel Morad, champion en 2016. Il a ensuite remporté les 24 Heures de Daytona 2017 dans la catégorie GTD et maintenant il pilote une Audi R8 LMS pour l’équipe allemande Land Motorsport. Les trois derniers champions de la Coupe Porsche GT3 Canada étaient tous engagés cette année à Daytona et ce n’est pas un hasard, il y a définitivement une raison ».

La saison 2019 de la Coupe Porsche GT3 Canada débutera en mai prochain à Mosport, lors du traditionnel Victoria Day SpeedFest Weekend.