Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Bottas, Wehrlein, Sainz... ou Button pour remplacer Rosberg en F1 ?

Bottas, Wehrlein, Sainz... ou Button pour remplacer Rosberg en F1 ?

Mardi 13 décembre 2016 par Eliane Gilain
Crédit photo: Glenn Dunbar / LAT

Crédit photo: Glenn Dunbar / LAT

De nombreuses rumeurs circulent présentement à l'effet que Valtteri Bottas remplacera Nico Rosberg qui, rappelons-le, a démissionné 5 jours après avoir remporté le titre de champion du monde de Formule 1 2016, comme coéquipier de Lewis Hamilton au sein de l'écurie Mercedes en Formule 1 l'an prochain. Rappelons que même si Rosberg était sous contrat, Toto Wolff, directeur de l’écurie Mercedes, a accepté de le relâcher de ses obligations contractuelles.

Valtteri Bottas, dont Toto Wolff est l’un de ses agents, est certainement un choix des plus censés. Le Finlandais est un pilote constant, qui marque des points régulièrement et avec qi il semble facile de travailler. Cependant, Williams n’est pas prêt à laisser filer son pilote numéro 1 pour plusieurs raisons évidentes. Tout d’abord, avec la venue de Lance Stroll, l’équipe anglaise compte sur Bottas pour être en quelque sorte le mentor du jeune québécois, et compte également sur lui pour assurer un maximum de points à l’équipe. Sans rien enlever à Lance, il est clair que Bottas devrait en toute logique marquer plus de points que lui, en 2017 tout au moins.

Mercedes a fait une offre alléchante quoique non suffisante à Williams en proposant à l’équipe de réduire de moitié les coûts du moteur pour 2017, et de donner l’option de mettre Pascal Werhlein à la place de Bottas. L’offre a été refusée par l'équipe Williams, mais des négociations demeurent en cours.

Parlant de Werhlein, celui qui semble l’un des choix évidents de Mercedes est également en négociations avec l’équipe suisse Sauber, qui n’a pas encore annoncé qui sera le coéquipier de Marcuss Ericsson pour la prochaine saison. Mercedes ne veut peut-être pas prendre le risque de perdre le championnat des constructeurs en introduisant Werhlein, à l'expérience de seulement une saison en F1, comme coéquipier de Hamilton, sauf que cette décision pourrait décevoir ceux qui croyaient encore au programme de Mercedes pour le placement des pilotes. De plus, Wehrlein est très prometteur et le laisser filer à l'extérieur du giron Mercedes (rappelons que Sauber est motorisée par Ferrari) pourrait être une mauvaise décision à long terme. Pascal Werhlein est un excellent pilote qui, même s’il était dans une équipe du dernier tiers (Manor) en 2016, a accompli des belles choses pour sa première année en Formule 1. Dès lors, l'option du jeune allemand, champion DTM en 2015 pour Mercedes et qui a déjà testé les pneus de 2017 à bord d'une Mercedes 2016, demeure sérieuse.

La troisième option, moins médiatisée présentement, est celle de Carlos Sainz, qui pourrait être libéré de son contrat avec Toro Rosso si Mercedes démontre de l’intérêt pour le pilote. Mais il existe encore une autre option : celle de voir Jenson Button oublier ses projets de retraite pour accepter l'offre de Mercedes. Après tout, Lewis Hamilton et lui ont été coéquipiers chez McLaren et le duo n’avait pas fait d’étincelles... en dehors de la voiture !  

Les dirigeants de Mercedes ont promis de faire leur choix et l'annoncer avant les fêtes de fin d'année. Il leur reste donc moins de deux semaines !