Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Victoire surprise pour Sébastien Ogier et Julien Ingrassia au Rallye d'Italie-Sardaigne

Victoire surprise pour Sébastien Ogier et Julien Ingrassia au Rallye d'Italie-Sardaigne

Dimanche 6 juin 2021 par Marie-Lyse Tremblay
Crédit photo: Toyota Gazoo Racing

Crédit photo: Toyota Gazoo Racing

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont accentué leur avance en tête du Championnat du monde des Rallyes avec une victoire surprise ce week-end au Rallye d’Italie, disputé sur les routes en terre de l’île de Sardaigne.

Ogier et Ingrassia (Toyota Yaris WRC) ont ainsi remporté leur troisième victoire de la saison, avec 46 secondes d'avance sur leurs coéquipiers Elfyn Evans et Scott Martin, désormais relégués à 11 points après le cinquième des 12 épreuves de la saison 2021.

Avant le départ, peu d'observateurs auraient misé sur Sébastien Ogier. En tant que meneur du championnat, le Français s'élançait le premier dans les spéciales vendredi et se retrouvait contraint de devoir balayer la trajectoire de petites roches, permettant ainsi à ses adversaires de bénéficier d’une route plus propre. Ce rôle devait théoriquement réduire grandement ses chances de victoire, mais le champion du monde en titre a bénéficié des malheurs des équipages Hyundai Motorsport Ott Tänak (roue arrachée après un choc avec une roche) et Dani Sordo (tonneaux) pour se retrouver en tête au terme de la deuxième des trois étapes.

Sébastien Ogier a construit sa victoire en alignant les meilleurs temps lors de l’étape de samedi, suite à la mésaventure de Tänak puis l’accident de Sordo, le lauréat de l’épreuve les deux années précédentes. Dès, lors, il devenait évident qu’Ogier et son co-pilote allaient sceller la cinquante-deuxième victoire de leur carrière le lendemain.

« Nous pensions qu'il était peut-être mieux de rester chez nous que d'ouvrir la route en Sardaigne » confiait Sébastien Ogier. « Nous avons fait du bon travail aux essais. La voiture était bien plus efficace qu'au Portugal. Nous avons connu un vendredi incroyable et nous avons réussi à nous hisser au sommet samedi. Au dernier moment, j'ai eu une petite coupure moteur après le gué de la Power Stage, mais nous avons survécu en ne lâchant que quelques secondes » a ajouté le vainqueur.

Elfyn Evans pointait à plus d'une minute de la tête au terme de la première étape, mais le Gallois a réussi à grimper au classement après avoir complètement changé les réglages de sa Yaris WRC. Grâce à sa deuxième place à l'arrivée, Evans permet à Toyota de récolter un nouveau doublé et porter son avance sur Hyundai à quarante-neuf points au championnat des constructeurs.

Elfyn Evans a toutefois connu une frayeur en fin d’épreuve lorsque sa voiture a connu une coupure moteur après le même gué ayant provoqué la brève inquiétude de Sébastien Ogier. Resté immobile pendant près de vingt secondes, le Gallois perdait tout espoir d'inscrire des points bonus dans la Power Stage, mais au moins il est parvenu à redémarrer et assurer la deuxième place.

Troisième à 19''2 d'Elfyn Evans, Thierry Neuville complète le podium. Maigre consolation pour l'équipe Hyundai Motorsport, d’autant que le pilote belge s’est plaint tout au long de l’épreuve de ne pas arriver à trouver des réglages parfaits tout au long du week-end pour rivaliser avec les Toyota.

Ce Rallye de Sardaigne 2021 s'est avéré tellement dur et piégeux pour les concurrents et leurs mécaniques que Takamoto Katsuta (Toyota Yaris WRC) est le seul autre pilote représentant une équipe officielle de classe RC1 à éviter l'abandon ! Quatrième, le Japonais égale ainsi le meilleur résultat de sa carrière (il avait fini 4ème au Portugal le mois dernier).

Le Finlandais Jari Huttunen et son co-pilote Mikko Lukka terminent cinquième toutes-catégories avec leur Hyundai de classe WRC2. Ils s’imposent dans cette catégorie devant Mads Østberg et Torstein Eriksen (Citroën C3 WRC2).

Pour le classement complet, cliquez ici. La prochaine épreuve aura lieu du 24 au 27 juin, alors que le Safari Rallye du Kenya fera son grand retour au calendrier du WRC.