Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Constance pour Marc-Antoine Cardin au Mont-Tremblant

Constance pour Marc-Antoine Cardin au Mont-Tremblant

Jeudi 12 juillet 2012 par Philippe Brasseur

Le 12 juillet 2012.- C’est sous la chaleur et un soleil radieux que s’est déroulée la Classique d’été sur le magnifique circuit de Mont-Tremblant. Marc-Antoine a réussi un doublé en terminant 11e à chacune des deux épreuves de la catégorie Formule 1600 sur 26 pilotes inscrits.

Beaucoup de pratiques jeudi et vendredi, mais la voiture était de plus en plus difficile à tenir en piste. De nombreux problèmes mécaniques ont aussi tenus les mécanos en haleine. Samedi, Marc-Antoine a terminé sa qualification du matin en 15e position. L’équipe a modifié quelques réglages afin de régler la tenue de la voiture mais ce n’est pas tout à fait au point. Les qualités du pilote ont permis de maintenir la voiture en piste. « J’ai dû éviter beaucoup de pilotes qui perdaient le contrôle devant moi. Il y a quelques fois où je ne savais pas si j’allais pouvoir passer.» En course, dans l’après-midi, c’est le même scénario du matin qui se répète. La voiture est difficile à contrôler. Il réussi bien quelques dépasse-ments, mais il se fait reprendre graduellement les positions. Il termine 11e et un peu déçu de l’issue de la course.

Dimanche, lors de la qualification, Marc-Antoine éprouve des problèmes avec le moteur qui semble ne pas prendre son essence correctement dans les premiers tours. Le pilote 01 doit s’arrêter dans les puits pour faire vérifier les ajustements. Après quelques accélérations, « la saleté » semble être passée et il repart en piste sans capot arrière. Il réussira tout de même à enregistrer le 16e temps. Lors de l’arrêt de la course, dans la ligne des puits, la voiture ne veut plus repartir dû à problème électrique. On essaie de le repartir sur la compression mais là, c’est la transmission qui reste engagée sur la position de recul. On doit donc attendre la remorqueuse pour ramener la voiture au paddock.

La pause dîner fût de bien courte durée car les mécanos ont dû travailler jusqu’à la toute dernière minute sur la voiture. Ils ont même dû pousser Marc-Antoine pour le faire démarrer. Marc-Antoine était bien nerveux car il n’avait jamais fait cette manœuvre, il ne voulait pas manquer son coup. C’est donc sur l’adrénaline qu’est parti le pilote. Marc-Antoine a connu un bon départ. Il s’est tout de suite accroché aux pilotes devant lui et n’a jamais lâché le morceau. Il est constant de tour en tour. À quelques tours de la fin, la voiture de sécurité s’amène en piste, ce qui permet aux pilotes de se regrouper. Il était essentiel de ne pas manquer la relance afin de ne pas perdre de position. Mission accomplie! À sa sortie de piste, Marc-Antoine était bien satisfait de sa course. « Je suis bien content d’être resté dans le peloton et d’avoir tenu tête à de très bons pilotes. » Il a terminé tout juste à 1.4 seconde de la tête. Toute l’équipe était bien contente de tout le travail accompli.

Marc-Antoine occupe maintenant la 13e position au championnat sur 38 pilotes inscrits. Prochaines courses les 4 et 5 août au Grand-Prix de Trois-Rivières.