Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Ferrari pourrait quitter la F1 à la fin de la saison 2020... Mercedes et Renault aussi ?

Ferrari pourrait quitter la F1 à la fin de la saison 2020... Mercedes et Renault aussi ?

Vendredi 3 novembre 2017 par Eliane Gilain
Crédit photo: Ferrari Media

Crédit photo: Ferrari Media

Après Renault et Mercedes, c'est par le biais d'une conférence téléphonique que Sergio Marchionne, le patron de Ferrari, a déclaré vouloir quitter la Formule 1 à la fin de la saison 2020 suite à l'annonce de la FIA des changements affectant la motorisation en F1. En effet, la FIA a annoncé ce mardi un changement dans l’unité de puissance pour 2021, afin de rééquilibrer le plateau. Bien que l’annonce d’un nouveau moteur a été faite, on en sait que très peu sur ce que ça représentera, si ce n'est que le système de récupération d'énergie MGU-H sera aboli Or, « si l’on retire le MGU-H, on se retrouve avec un nouveau moteur. Ça change complètement la manière dont est gérée l’énergie dans le moteur, le fonctionnement du turbo, etc.» s'inquiète Cyril Abiteboul, de l'équipe Renault.

 

Mardi prochain se tiendra une autre rencontre avec les équipes de Formule 1, mais comme stipulé dans le communiqué émis par la FIA mardi, les détails du nouveau moteur ne seront révélés qu’à la fin de 2018 pour ne pas que les manufacturiers perdent de vue le développement du bloc actuel.

 

Il est donc bien tôt pour Sergio Marchionne de déclarer un éventuel retrait de Ferrrai de la discipline, puisqu’on ne sait pas encore en quoi consisteront les nouveaux moteurs. S’il trouve que la réduction des coûts est une bonne chose, rééquilibrer les moteurs est un tout autre cas. « Liberty (Groupe Liberty Media) a de très bonnes intentions dans tout cela » déclare-t-il. « L’une d'elles est de réduire le coût pour les équipes, ce que je pense qui est bon.»

 

Par contre, Marchionne n’est pas d’accord avec l’avis de la FIA et de Liberty Media d’équilibrer les performances des moteurs. « Nous devons être absolument clair que si nous ne trouvons pas un terrain d’entente, dont le résultat bénéficiera à la marque et à notre marché, ainsi que le renforcement de la position unique de Ferrari, alors Ferrari ne sera pas là » a-t-il précisé.

 

Ce n'est pas la première fois que Ferrari menace de quitter la F1 si la réglementation moteur ne la satisfait pas. C'est un procédé qu'Enzo Ferrari avait utilisé à maintes reprises au siècle dernier, allant même à bâtir une Ferrari d'IndyCar dans les années 1990 pour montrer son mécontentement et sa motivation à quitter la F1 si la réglementation n'était pas changée. La menace est toutefois à prendre au sérieux cette fois, notamment car Mercedes et Renault, les autres motoristes actuellement présents en f1 avec Honda, sont également très inquiets des changements prévus en 2021.

 

Ferrari est certainement l’équipe la plus mythique du plateau. En Formule 1, depuis les années 1950, trop d’histoire entoure cette équipe pour ne pas en tenir compte. Le marque italienne occupe aussi une place spéciale dans le cœur de milliers de passionnés québécois de sport automobile alors que Gilles Villeneuve a été l’un de leurs pilotes vedettes.

 

Si pour l’instant la menace paraît non fondée tant que les détails complets des futurs moteurs de Formule 1 ne sont pas connus, il n’en est pas moins inquiétant de voir que les trois principaux motoristes, Ferrari, Mercedes et Renault partagent de fortes inquiétudes face à cette échéance.