Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

NCTS à Delaware : L.P.Dumoulin termine malgré un bris mécanique

NCTS à Delaware : L.P.Dumoulin termine malgré un bris mécanique

Lundi 17 juin 2013 par Philippe Brasseur

Le 16 juin 2013.- Au volant de la Dodge n°47 WeatherTech Canada/Bellemare, Louis-Philippe Dumoulin était sur la grille de départ en 12e position hier pour la première épreuve sur circuit ovale de la saison en NASCAR Canadian Tire, au Delaware Speedway. Tout était en place pour permettre au Québécois de terminer dans le peloton de tête, toutefois, une avarie mécanique survenue en début de course lui a fait perdre plusieurs tours. « L’équipe mécanique a fait du bon travail, la voiture n°47 WeatherTech Canada/Bellemare était compétitive et nous roulions en avant. Dans les essais nous n’étions même pas trois dixièmes en arrière du meilleur temps, c’était super serré [9e meilleur temps lors de la séance d’essais]. La qualification dans cette position était stratégique et nous avions un très bon début de course lorsqu’une pièce de la suspension arrière s’est cassée » explique Louis-Philippe Dumoulin.

Dès le huitième tour, le Québécois a été forcé d’entrer aux puits, de retour en piste au 45e tour il est alors en 21e position et termine l’épreuve en 19e place. « C'était frustrant de terminer la course avec autant de retard sachant que la voiture était rapide mais les bris mécaniques font partie du sport motorisé », partage Louis-Philippe Dumoulin.

La victoire est allée à Pete Shepherd. Le meilleur pilote québécois classé est Martin Roy, cinquième (retour sur cette épreuve dans la prochaine édition de Pole-Position Magazine).

L’équipe mécanique est fin prête à ajuster la voiture n°47 WeatherTech Canada/Bellemare pour le Clarigton 200 qui aura lieu le 22 juin prochain sur le tracé ovale du Canadian Tire Motorsport Park (Mosport). Warren Jones (éclaireur), souligne que Louis-Philippe Dumoulin a peaufiné de façon importante sa technique de conduite sur ovale. « Ce qui est encourageant, c’est que nous savons que la voiture est rapide, cela augure bien pour la prochaine épreuve. Nous avons encore 10 courses à faire et notre objectif reste le même » a ajouté le pilote de l’équipe de course Dumoulin Compétition.