Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Dave Mirra : Il y eut aussi Charlevoix et les Rallycross…

Dave Mirra : Il y eut aussi Charlevoix et les Rallycross…

Samedi 6 février 2016 par Philippe Brasseur

Le 6 février 2016.- Décédé avant-hier soir dans des circonstances laissant croire au suicide par arme à feu, le pilote américain Dave Mirra n’était pas seulement une légende des compétitions de vélo BMX, avec à son actif de multiples médailles aux X Games, il était aussi connu des passionnés de sport automobile et notamment de rallye qui l’ont vu en action à de multiples reprises en Amérique du Nord et même au Québec, ainsi qu’en Rallycross.
 
David Michael Mirra était né le 4 avril 1974 à Chittenango, dans l’état de New York. Après avoir déménagé avec sa famille en Caroline du Nord, il devint à 13 ans membre de l’équipe Haro en compétition BMX. Un an plus tard, il faisait l’objet d’un documentaire télé suite à ses performances très prometteuses et, dès 1992, il devint professionnel des compétitions de BMX.
 
Entre 1995 et 2009, à l’exception de 2006, il remporta toujours au moins une médaille aux X Games, ce qui  longtemps fit de lui le détenteur du record en la matière. Au total, il a conquis 24 médailles aux célèbres jeux de l’extrême, les dernières sur 4 roues puisque dès 2010, Dave Mirra avait commencé à disputer des événements de rallye.
 
Recruté par l’équipe Subaru Rally Team USA qui comptait alors comme pilotes titulaires Travis Pastrana et Ken Block, il participa à quelques événements de la série Rally America en 2010, avant de voir sa saison interrompue en raison d’une méningite. Rétabli, il vint disputer le Rallye de Charlevoix à la fin otobre. Sur un terrain qu’il découvrait, avec l’Anglais Marshall Clarke comme co-pilote, Dave impressionna les observateurs par un départ fulgurant, alors qu’il devança les spécialistes québécois dans la première spéciale, qui était alors celle de la ZEC Lac au Sable, l’une des plus difficiles. Le feu d’artifice ne dura hélas pas longtemps, Mirra sortit violemment de route dès l’étape suivante, endommageant sa WRX STI et s’offrant un petit séjour de quelques heures à l’hôpital de La Malbaie ! Il ne revint plus jamais disputer le Rallye de Charlevoix ni aucun autre rallye au Québec mais Subaru Rally Team USA fit de lui le second pilote de l’équipe lorsque Block partit chez Ford.
 
Sa carrière en rallye ne répondit toutefois pas complètement aux attentes et lorsque l’équipe de Lance Smith décida de s’impliquer dans la série américaine de Rallycross en 2011, Mirra vit là une nouvelle opportunité. Il abandonna complètement le BMX à la fin de 2011.
 
Il récolta des résultats honorables en Rallycross en 2011 (8ème au final de la saison) puis en 2012 (12ème) et 2013 où il récolta une quatrième place à Atlanta et termina de nouveau la saison au 12ème rang. Fin 2013, il arrêta le sport automobile et commença à participer à des Ironman. En 2014, il se qualifia pour le championnat du monde Ironman. L’an dernier, il s’était concentré à développer sa compagnie de vélos (MirraCo), après avoir pris part à une épreuve du Championnat du monde de Rallycross (àa Hockenheim, sur la Mini avec laquelle Patrick Carpentier disputa ensuite le GP de Trois-Rivières). Il avait avoué récemment à Travis Pastrana que les compétitions de rallye lui manquaient beaucoup et qu’il voulait tenter de monter un programme pour disputer quelques événements cette saison.
 
Marié et père de deux enfants, il a été retrouvé mort dans son véhicule le 4 février. Selon le rapport de police de Greenville (Caroline du Nord), tout porte à croire qu’il s’est suicidé. Dave Mirra avait 41 ans.