Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

La domination de deux manufacturiers sur leur série...

La domination de deux manufacturiers sur leur série...

Lundi 30 novembre 2015 par Philippe Brasseur

Le 30 novembre 2015.- C’est en fin de semaine dernière que deux championnats mondiaux, la Formule 1 et les Voitures de Tourisme (WTCC) ont présenté la finale de leur saison 2015. L’engouement était à son comble pour la course de Formule 1 sur le circuit de Yas Marina, à Abou Dhabi, mais beaucoup ont laissé de côté l’épreuve qui se déroulait à quelque 600 km de là, à Doha au Qatar. Le Moyen-Orient était en effet l’hôte de ces deux finales et celle de WTCC marquait aussi la dernière course de Sébastien Loeb avec Citroën et dans cette catégorie.
 
Similarité troublante : le champion de Formule 1 et le champion des voitures de tourisme ont été couronnés avant la dernière épreuve de la saison. Lewis Hamilton au volant de sa Mercedes, et José-María López à bord de sa Citroën C-Élysée ont tous deux suffisamment dominé la saison qu’ils n’avaient pas besoin d’attendre le dernier programme pour être assurés du titre.
 
Autre similarité, dans les deux séries, deux manufacturiers ont dominé la saison. Mercedes en F1, s’est vu remettre le titre après que ses deux pilotes aient terminé premier et deuxième au championnat des pilotes, en plus d’avoir fini presque toutes les courses sur le podium. Du côté des voitures de tourisme, c’est Citroën qui a mené le bal toute la saison, les pilotes de l’écurie française ont terminé la saison en remportant les 4 premières places au championnat.
 
La dernière course à Doha, sur le circuit de Losail, ne s’est cependant pas déroulée comme l’espérait Sébastien Loeb, qui finit troisième au championnat. Il arrivait au Qatar avec seulement quelques minces points d’avance sur son coéquipier Yvan Muller, et, lors de la première course, il a été en mesure de creuser son avance sur son comparse français en franchisant le fil d’arrivée en 4ème place, contre une 6ème place pour Muller. Par contre, il a perdu la deuxième place lors de la deuxième épreuve lorsqu’il est encore arrivé 4ème et Muller premier. Loeb a donc concédé ce titre de vice-champion par un seul point. 9 fois champion du monde en rallye, le pilote alsacien ne reviendra pas en WTCC avec Citroën, mais fera sans doute du développement pour eux, et portera entre temps les couleurs de l’autre membre du groupe PSA, Peugeot, en Rallye-raid.
 
Dans la série des voitures de tourisme, il y avait tout de même une bataille pour la deuxième place au championnat lors de la dernière épreuve, tandis qu’en Formule 1, Nico Rosberg était assuré du 2ème rang et Sebastian Vettel du troisième avant la dernière épreuve. On se demande ici si les séries internationales devraient changer la règlementation pour prévenir qu’un champion du monde soit nommé avant la dernière épreuve, à l’image de ce qui se fait en NASAR ou ailleurs.
 
Rosberg a fait toute une saison, et à cause de quelques malchances, il n’avait plus espoir au championnat dès la course au Mexique, mais cela n’enlève pas que l’Allemand méritait sans doute autant le titre que son coéquipier britannique. Est-ce que la FIA, ou les séries elles-mêmes, devraient régulariser le système de points pour rendre plus égales les chances des pilotes au championnat ?