Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Corvette absent des 24 Heures du Mans; mais quelques équipes nord-américaines malgré tout au départ !

Corvette absent des 24 Heures du Mans; mais quelques équipes nord-américaines malgré tout au départ !

Mardi 12 mai 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

Les jours derniers, les responsables de Corvette Racing ont informé les organisateurs des 24 Heures du Mans du retrait de leurs deux nouvelles C8.R à moteur central (photo ci-dessus lors des dernières 24 Heures de Daytona) de l’édition 2020, qui doit se disputer les 19 et 20 septembre. Une première en 20 ans ! Cette décision fait suite à celle, similaire, de l’équipe officielle Porsche qui a indiqué récemment que deux de ses quatre 911 RSR inscrites en classe GTE Pro ne seraient pas alignées à l’épreuve cette année.

Ces deux retraits sont bien sûr en lien avec la pandémie de coronavirus qui a entraîné, entre autres, le report des 24 Heures du Mans et de courses IMSA, en plus bien sûr d’une réduction des budgets. La nouvelle date des 24 heures du Mans pose particulièrement problème aux équipes qui disputent le championnat IMSA WeatherTech Sportscar cette année car celles-ci se retrouvent à devoir disputer durant cette période une course sur la côte ouest (Laguna Seca, Californie) deux semaines avant Le Mans, une épreuve la semaine suivante (Mid-Ohio), en plus du traditionnel Petit Le Mans mi-octobre et des 12 Heures de Sebring, reportées de mars à novembre.

En termes de budgets opérationnels et de déplacement, le défi apparaît presqu’impossible pour les équipes nord-américaines, et il ne faudrait pas se surprendre de voir d’autres écuries d’IMSA, inscrites au Mans en classes LMP2 ou GTE, déclarer elles aussi forfait dans les prochaines semaines. Rappelons aussi que les 911 RSR retirées par l’équipe officielle Porsche sont justement les deux modèles provenant du championnat IMSA (classe GTLM) et gérées par la structure américaine Core Autosport. Les deux 911 RSR qui disputent le WEC (Championnat du monde d’Endurance) demeurent inscrites.

Toutefois, certaines équipes nord-américaines (c'est le cas le la structure canadienne Multimatic) ont déjà pris entente avec des écuries européennes qui disposent de prototypes LMP2 évoluant en série European Le Mans pour les mettre à leurs couleurs, ce qui évitera de transporter la voiture roulant en IMSA de l’autre côté de l’Atlantique.

Ce ne sont donc pas toutes les équipes nord-américaines qui feront l’impasse sur cette 88ème édition, mais il est vrai que ces 24 Heures du Mans 2020 n’auront pas les prestige d’autrefois en raison de la pandémie de coronavirus et ses conséquences sanitaires et économiques.

Les forfaits de Corvette et de 50% de l’effectif officiel Porsche réduisent par ailleurs le plateau des inscrits en catégorie GTE Pro à seulement 7 voitures, soit le plus faible nombre jamais vu au Mans depuis la création de cette catégorie. Pour compenser ces pertes, les organisateurs ont fait appel à 4 équipes se trouvant sur la liste des réservistes, ce qui maintient pour le moment le total des inscrits à 62 équipages. Les deux Toyota TS050 hybrides de la catégorie LMP1 partiront bien entendu larges favorites de cette édition 2020.