Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

IMSA WeatherTech SportsCar à Mosport : 2 en 2 pour le Team Joest; Zach Robichon Top 5 en classe GTD

IMSA WeatherTech SportsCar à Mosport : 2 en 2 pour le Team Joest; Zach Robichon Top 5 en classe GTD

Dimanche 7 juillet 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Scott R. LePage / LAT Images

Crédit photo: Scott R. LePage / LAT Images

Septième des 12 courses au calendrier 2019 de la série IMSA WeatherTech SportsCar, la seule manche disputée au Canada, disputée ce dimanche sur le circuit routier de Mosport (Canadian Tire Motorsport Park), a permis à l’équipe Mazda Team Joest de récolter un second doublé consécutif. Toutefois, contrairement aux 6 Heures de Watkins Glen la semaine dernière, c’est cette fois la No.77 pilotée par l’Américain Tristan Nunez et le Britannique Olivier Jarvis qui a croisé la première le fil d’arrivée, un peu plus de deux secondes devant la seconde voiture de l’équipe, la No.55 de Jonathan Bomarito et Harry Tincknell.

Bomarito et Tincknell ont mené jusqu’à 50 minutes de l’arrivée mais un problème avec le boyau d’arrivée d’essence lors de leur dernier ravitaillement a permis à la voiture-sœur, gérée par l’ancienne ingénieure Audi Sport Leena Gade, de prendre les commandes pour filer vers la victoire. Derrière, les Acura du Team Penske ont été les seules à pouvoir espérer s’imposer face aux Mazda. Hélio Castroneves mena même le début de course après qu’une pénalité à la Nissan DPi ayant réalisé la pole position avec Colin Braun ait forcé cette dernière à partir du dernier rang des prototypes DPi. Mais l’ancien pilote d’IndyCar n’a rien pu faire face à Bomarito, qui prit la tête dès les premiers tours.

Seulement deux neutralisations sont venues ralentir cette épreuve de 2h40 minutes. La 1ère est survenue à 47 minutes du terme, suite à une sortie de route à faible vitesse du Canadien Cameron Cassels avec sa Oreca LMP2. La seconde fut nettement plus justifiée et entraîna même une interruption de la course à 20 minutes de la fin, le Brésilien Victor Franzoni ayant frappé à pleine vitesse le mur de pneus du virage 2, sa Cadillac DPi se retournant ensuite avant de s’encastrer dans les pneus éparpillés. Il fallut aux secouristes plusieurs minutes avant de pouvoir sortir le pilote de sa voiture. Heureusement, Franzoni n’a pas été sérieusement blessé dans l’aventure, malgré un choc à plus de 230 km/h.

Relancée avec seulement 13 minutes à faire, la course a évidemment livré des derniers tours palpitants. Le héros des derniers instants fut Pipo Derani, le Brésilien de l’équipe Action Express emmenant sa Cadillac No.31 parmi les meneurs. S'il parvint à dépasser l’Acura de Ricky Taylor, il dut en revanche s’avouer vaincu dans sa tentative de déborder Dane Cameron dans le dernier tour.

À l’arrivée, derrière les Mazda de Nunez/Jarvis et de Bomarito/Tincknell, c’est donc Juan-Pablo Montoya et Dane Cameron qui complètent le podium, devant Derani/Nasr et Castroneves/Taylor. Jordan Taylor, le frère de Ricky, emmène quant à lui la Cadillac du Wayne Taylor Racing partagée avec Renger Van Der Zande au 6ème rang, devant la Nissan DPi de Colin Braun et Jon Bennett. Le Canadien d’origine russe Misha Goikhberg a fini 9ème avec sa Cadillac du JDC-Miller Motorsports partagée avec le Français Tristan Vautier.

En classe GTLM, la course a vite tourné au duel entre les BMW M8 GTE et les Porsche 911 RSR officielles, reléguant les Ford GT et Corvette C7.R au-delà du podium. Au final, Porsche remporte une 5ème victoire cette saison, grâce à Earl Bamber et Laurens Vanthoor (No.912) qui devancent la BMW du Team RLL de John Edwards et Jesse Krohn. Pour la 3ème place, Porsche a battu BMW là aussi, la No.911 de Patrick Pilet et Nick Tandy complétant le podium devant la M8 de Connor de Phillippi et Tom Blomqvist.

En catégorie GTD, le vétéran Bill Auberlen a décroché sa 54ème victoire de classe en IMSA. Au terme d’un dernier relais parfait, se jouant du trafic mieux que quiconque dans sa classe, il a croisé le fil d’arrivée en vainqueur. Pour son équipier Ronny Foley, il s’agit en revanche d’un 1er gain en IMSA et avec l’équipe Turner Motorsport (BMW M6 GT3).

L’Acura NSX GT3 (Meyer-Shank Racing) de Mario Farnbacher et Trent Hindman a terminé au 2ème rang, devant la 1ère Lexus RCF GT3 de l’équipe AIM, pilotée par Townsend Bell et Frankie Montecalvo. Viennent ensuite les Porsche 911 GT3 R de Patrick Long/Patrick Lindsey (Park Place Motorsports) et Zach Robichon/Scott Hargrove (Pfaff Motorsports). En début de course, Robichon (photo ci-dessus) a une fois encore démontré tout son talent, disputant le 1er rang des GTD tout au long de son relais. Hélas, sitôt en piste, Hargrove manquait son freinage au virage 5 (appelé Stirling Moss) avant de frapper une Lexus en revenant en piste. Pénalisé, il plongeait au classement avant d’entamer une belle remontée, dépassant Katherine Legge (Acura NSX GT3) pour la 5ème place des GTD dans l’avant-dernier tour.

Le prochain événement de la série IMSA WeatherTech SportsCar aura lieu dans deux semaines, sur le petit circuit de Lime Rock, au Connecticut.

À noter qu’en soutien de la course de SportsCar d’aujourd’hui avait lieu la seconde épreuve du week-end de la Coupe Porsche GT3 Canada. Tout comme hier, c’est l’Ontarien et meneur au championnat Roman de Angelis qui l’a emporté, cette fois devant Parker Thompson. Le Québécois Patrick Dussault a réalisé une course sans erreur cette fois encore, finissant troisième avec sa GT3 Cup Lauzon Autosport. Les deux autres pilotes québécois inscrits, Jean Audet et Martin Harvey, se sont classés respectivement 12ème et 13ème.