Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

IMSA Michelin Pilot Challenge : Victoire et titre pour Heylen et Hardwick; Top 3 pour Kuno Wittmer !

IMSA Michelin Pilot Challenge : Victoire et titre pour Heylen et Hardwick; Top 3 pour Kuno Wittmer !

Vendredi 12 novembre 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

La dernière manche de la saison 2021 de la série IMSA Michelin Pilot Challenge a été présentée ce vendredi après-midi sur le circuit de Road Atlanta (Géorgie), en prélude du Petit Le Mans qui aura lieu demain. Cet ultime événement a offert un final inattendu, avec de nombreux rebondissements mais hélas aussi beaucoup d’accrochages et sorties de piste entraînant de longues, trop longues neutralisations. Au total, près de la moitié des deux heures de cette épreuve ont été parcours sous drapeau jaune.

Malgré cela, les moments de vraie course ont été intenses. Au départ, c’est la Mercedes AMG GT4 du Murillo Racing, pilotée par Ken Murillo qui mena les premières vingt minutes, avant qu’une neutralisation (consécutive à un accrochage entre la Camaro de Frank DePew et la Hyundai menant la classe TCR) ne vienne regrouper le peloton. Sitôt la relance donnée 10 minutes plus tard, le même DePew se vengeait sur une… Audi TCR, qui se retrouvait dans le mur ! Tout le monde retourna évidemment prendre sa place derrière la voiture de sécurité !

Mais cela n’était rien en comparaison de l’impressionnante sortie de Vince Barletta avec l’une des deux BMW M4 GT4 du Turner Motorport, poussée de face et à pleine vitesse dans le mur de pneus par l’Aston Martin Vantage d’Alan Brynjolfsson. Si Barletta est sorti indemne de sa M4, 30 minutes allaient cette fois être nécessaires aux travailleurs de piste pour reconstruire les murs protecteurs.

À la relance, l’Ontarien Orey Fidani, resté en piste pendant la neutralisation, se retrouvait en tête. Qualifiée seulement 22ème, la McLaren 570s GT4 de l’équipe AWA n’avait a priori aucune chance de succès, compte-tenu de la très défavorable Balance des Performances (BoP) affectant les voitures anglaises. Mais la stratégie de l’équipe AWA allait se révéler payante et lorsque Fidani entra aux puits pour passer le volant à Kuno Wittmer, le Québécois allait parvenir à grimper aux avant-postes, n’ayant plus à ravitailler ou changer de pneus, contrairement à plusieurs de ses rivaux s’étant arrêtés très tôt dans la course.

La course, et même le titre, s’est jouée à 26 minutes de l’arrivée. En lutte pour le premier rang, Eric Foss (Mercedes) et Bill Auberlen (BMW) allaient au contact dans l’avant-dernier virage. La Mercedes cassait sa suspension arrière et la BMW restait prise dans les graviers. Pas de doute que Foss avait initié une tentative de dépassement agressive mais comment expliquer que le vétéran Bill Auberlen, le pilote le plus souvent victorieux dans l’histoire des séries de l’IMSA, ait pu se laisser prendre au piège, lui qui avait seulement besoin de finir la course dans le Top 10 pour être couronné champion ?

Tout cela s’est produit sous les yeux de Jan Heylen. Le pilote belge n’en demandait pas tant pour filer vers la victoire et le titre avec sa Porsche 718 Cayman GT4 de l’équipe Wright Motorsport, partagée avec Ryan Hardwick. Il s’agit d’une première couronne dans la série pour cette équipe et Jan Heylen (Hardwick ayant manqué une course, seul son coéqupier est titré), qui n’avaient même pas disputé l’épreuve d’ouverture de saison à Daytona mais ont connu en seconde moitié d’année une belle série de victoires.

Terminant à seulement 162 millièmes de seconde de Heylen, Scott Andrews offre à la Toyota Supra GT4 engagée par Riley Motorsports son meilleur résultat de la saison. Anton Dias Pereira, le second pilote, récolte aussi un premier podium dans une série internationale.

Un podium complété par les frères Hugh et Matt Plumb sur l’une des deux Camaro GT4.R du Team TGM, devant la McLaren de Kuno Wittmer et Orey Fidani. Kuno a toutefois bénéficié de l’abandon de l’autre McLaren, celle de l’équipe québécoise MIA pilotée par Sheena Monk et Spencer Pigot, qui a dû renoncer à 5 tours de la fin, roue avant gauche déchiquetée suite à un contact avec une Camaro, pour finir 4ème. Mais ce résultat vient somme toute clôturer de belle manière une saison pour le moins difficile.

À noter que 7 marques différentes terminent aux 7 premières places de cette finale 2021 tandis qu’en classe TCR, l’Alfa Romeo Giulietta Veloce s’impose avec le duo Block/Lewis. La fin de course dans cette catégorie a été plus qu’animée, les 5 premières positions ayant vu 5 changements dans le dernier tour !

Déception en revanche pour Karl Wittmer. Une fois encore le jeune frère de Kuno était rapide, une fois encore il avait débuté une belle remontée après avoir relayé son équipier Victor Gonzalez sur la Honda Civic FK7 No.88 du VGMC Racing. Mais une fois encore, la mécanique a lâché : Karl a été contraint de ranger sa voiture le long du mur à 43 minutes de la fin, le moteur dégageant une importante fumée ne laissant rien présager de bon de la santé des pistons !

Le titre dans la classe TCR revient à Michael Lewis et Taylor Hagler, l’un des équipages de l’équipe Bryan Herta Autosport qui engage les Hyundai Veloster N. Pour le classement final de cette course, cliquez ici.

Par ailleurs, cet événement à Road Atlanta marquait aussi la fin de la saison de la Coupe Porsche Carrera Amérique du Nord. Trois courses étaient au programme, deux d’entre elles étant gagnées par l’Anglo-Normand Sebastian Priaulx, qui est aussi le champion 2021. Le Néérlandais Kay van Berlo a gagné une course et il est vice-champion, devant l’Albertain Parker Thompson, auteur tout de même de trois succès cette saison.


*** MISE À JOUR 18h30 : La Camaro GT4.R classée troisième de l'épreuve IMSE Michelin Pilot Challenge a été exclue des résultats pour non conformité technique à l'issue des vérifications d'après-course (10lbs en-dessous du poids minimal réglementaire). L'équipage Kuno Wittmer/Orey Fidani est donc officiellement classé troisième de cette course.