Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Rallye d'Espagne-Catalogne : Thierry Neuville l'emporte; duel Ogier-Evans pour le titre mondial

Rallye d'Espagne-Catalogne : Thierry Neuville l'emporte; duel Ogier-Evans pour le titre mondial

Dimanche 17 octobre 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Ludovic Carnal - projectdiffusion.ch

Crédit photo: Ludovic Carnal - projectdiffusion.ch

Le pilote belge Thierry Neuville a signé sa deuxième victoire de la saison en Championnat du monde FIA des Rallyes en s'imposant cette fin de semaine au Rallye d’Espagne-Catalogne.

Co-piloté par son compatriote Martin Wydaeghe, Neuville (Hyundai i20 WRC) avait pris les commandes de l'avant-dernière manche de la saison 2021 grâce à une série de huit meilleurs temps consécutifs vendredi et samedi. Ce dimanche, il a contrôlé la situation, pour l’emporter avec une avance de 24''1 sur Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC).

Compte-tenu que le Rallye d’Espagne-Catalogne n’avait pas eu lieu l’an dernier, c’est la seconde victoire consécutive de Thierry Neuville à l’événement après 2019. Il n’est toutefois plus en course pour le titre mondial, qui se jouera lors de la dernière épreuve (le rallye de Monza) le mois prochain entre deux pilotes Toyota, Evans et Sébastien Ogier.

En terminant deuxième sur les routes catalanes ce week-end, Elfyn Evans et Scott Martin préservent leurs chances de titre. Le duo compte 11,2 secondes d'avance sur Dani Sordo et Candido Carrera (Hyundai i20 WRC) à l’arrivée de l’épreuve ce dimanche. Au championnat des pilotes, Evans revient ainsi à dix-sept points de son équipier Ogier alors que trente unités sont encore en jeu.

Au tout début de rallye, des soucis de tenue de route avaient privé Neuville d’attaquer comme il le voulait, laissant les commandes de l’épreuve à Evans. Mais dès la 2ème spéciale, il se montrait dominant et s’emparait de la tête du rallye à la 5ème spéciale avant de finir la journée de vendredi avec une mince avance de 7 dixièmes de seconde. Derrière Evans, Ogier concédait déjà 19 secondes, Sordo 24 et Kalle Rovanperä (Toyota Yaris WRC) 38.

Samedi, Ogier s’est montré le plus sérieux rival de Neuville dans les meilleurs temps de spéciale, en récoltant deux dont un ex-aequo avec le belge de chez Hyundai. Enfin, la dernière étape, composée de 4 spéciales ce dimanche, a permis à Dani Sordo de réaliser un festival, le vétéran espagnol remportant toutes les spéciales, dont la Power Stage. De quoi inscrire les 5 points bonus. Thierry Neuville, Elfyn Evans et Sébastien Ogier en marquaient respectivement quatre, trois et deux tandis que Rovanperä s'adjugeait le dernier point en jeu en signant le cinquième meilleur temps de cette ultime spéciale.

Grâce à ses chronos des 4 dernières spéciales, Dani Sordo est parvenu à devancer Sébastien Ogier pour la dernière place de podium. Ogier échoue à seulement 6,8 secondes de son rival.

Le Top 6 est complété par Kalle Rovanperä et le premier des pilotes de l’équipe M-Sport (Ford Fiesta WRC), Gus Greensmith. Devancé vendredi par son équipier Adrien Fourmaux, Greensmith a repris sa place dans le Top 6 suite à la crevaison du jeune français dans la 11ème spéciale. Fourmaux a heurté un mur dans un passage étroit avant de devoir changer le pneu crevé en pleine spéciale, ce qui lui a coûté près de de 9 minutes et toute chance de finir dans les points au classement général.

De nouveau engagé avec une RC1 de Hyundai Motorsports, Oliver Solberg a disputé un rallye régulier, terminant 7ème à seulement 7 dixièmes de seconde de Greensmith. Le fils de Petter devance à l’arrivée Nil Solans et le lauréat en classe RC2, Éric Camilli (Citroën C3 WRC2).

Pour le classement complet, cliquez ici. Pour le classement au championnat des pilotes à une épreuve de la fin de la saison, ici. Ne manquez pas aussi les galeries photos de notre correspondant Ludovic Carnal que vous pouvez découvrir selon les étapes de la compétition : préparatifs, jour 1, jour 2 et jour 3 sur ce site.