Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

IndyCar Long Beach : La victoire à Colton Herta, le titre à Alex Palou

IndyCar Long Beach : La victoire à Colton Herta, le titre à Alex Palou

Dimanche 26 septembre 2021 par René Fagnan
Crédit photo: IndyCar

Crédit photo: IndyCar

Le Grand Prix de Long Beach, dernière épreuve de la saison 2021 qui couronnerait le champion 2021 de la série IndyCar, s’est déroulé dimanche après-midi sur le tracé urbain de la ville californienne.

Au tableau des points, seuls trois pilotes avaient encore une chance de coiffer la couronne : Alex Palou était premier avec 517, suivit par Patricio O’Ward avec 482 et Newgarden, 469.

Josef Newgarden a obtenu la pole position pour une quatrième fois cette saison (1’08”224) devant Scott Dixon, Helio Castroneves, Simon Pagenaud et Felix Rosenqvist et Romain Grosjean. À peine une demie seconde séparait les six premiers sur la grille de départ. Les deux autres candidats à la couronne se retrouvaient en huitième place (O’Ward) et en 10e position (Palou).

Deux pilotes canadiens étaient au départ : James Hinchcliffe, qualifié septième, et Dalton Kellett qui partait de la 26e place sur 28 inscrits.

La course de 85 tours est présentée sous un ciel gris et devant une foule impressionnante. Peu après le départ et durant le premier tour, O’Ward est touché à l’arrière par Ed Jones et effectue un tête-à-queue qui l’expédie en queue de peloton. Peu après, la course est neutralisée et O’Ward en profite pour faire changer ses pneus.

Devant, Newgarden mène devant Dixon et Castroneves. Romain Grosjean, à l’aise sur ce type de tracé urbain, remonte jusqu’à la quatrième place.

Au 18e passage, O’Ward roule soudainement au ralenti, puis sa monoplace s’immobilise à l’entrée de la ligne des puits au moment où ses rivaux commencent à effectuer leurs arrêts. Palou fait changer ses pneus et souffle un peu à la suite de l’incident qui implique O’Ward. Ce dernier a été victime du bris d'un arbre de transmission, conséquence de son contact de début de course. C’est un coup dur pour l’écurie Arrow McLaren SP.

Le vert est agité au 25e tour. Suite aux premiers arrêts, Castroneves occupe maintenant le premier rang devant Rosenqvist et Takuma Sato. Le jaune est agité deux tours plus tard quand Marcus Ericsson tape le mur de pneus après une tentative de dépassement délicate.

La course redémarre au 31e passage avec Castroneves bon premier. Rapide depuis les premiers essais libres, Colton Herta effectue une superbe course et occupe le troisième rang. Quand Castroneves et Graham Rahal s’arrêtent aux puits, Herta est propulsé au premier rang.

À la mi-course, Hichcliffe occupe la quatrième place tandis que Herta mène toujours l’épreuve devant Castroneves et Dixon. Pendant tout ce temps, les mécanos de l’écurie Arrow McLaren ont réparé la monoplace d’O’Ward qui reprend la course alors qu’il ne reste que 30 tours à parcourir. Le pauvre devra toutefois abandonner un peu plus tard.

Au 54e tour, Herta, le leader, effectue son dernier arrêt. Tous les autres pilotes l’imitent. Peu après, Grosjean abandonne et Rahal se voit propulser au premier rang avec Herta à sa poursuite.

La dernière neutralisation a lieu quand Conor Daly encastre sa voiture dans les pneus. En fin de course, Herta mène avec Newgarden plein ses rétroviseurs. Il ne reste que 10 tours à parcourir et Scott Dixon se joint à eux. Au damier, un petit écart de seulement 1”1 les sépare tous les trois.

Herta récolte donc la victoire devant Newgarden et Dixon. Alex Palou croise l’arrivée en quatrième place et décroche le titre de champion de la série pour l’écurie de Chip Ganassi. Les Canadiens James Hinchcliffe et Dalton Kellett se classent 14e et 19e, respectivement.