Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

La F1 ce week-end au Nürburgring : Une première journée à oublier…  

La F1 ce week-end au Nürburgring : Une première journée à oublier…  

Vendredi 9 octobre 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: Racing Point F1

Crédit photo: Racing Point F1

Le Grand Prix d’Allemagne n'est pas présenté cette année, mais le pays européen a tout de même un événement de Formule 1 sur son territoire, alors que le Grand Prix de l’Eifel, du nom de la région et du massif montagneux Ardennes-Eifel où se trouve le circuit du Nürburgring, a été inscrit au calendrier  à la date où devait normalement prendre place le Grand Prix du Canada.

Le format habituel d'un week-end de Grand Prix est toutefois bouleversé ce vendredi alors qu'un important brouillard a enveloppé le Nürburging et sa région, empêchant ainsi l’hélicoptère médical de décoller en cas d’accident. La Formule 1 a donc pris la décision d’annuler les deux séances d'essais libres prévues sur le tracé de 5,148 km.
 
Toutefois, les conditions climatiques devraient s'aéméliorer pour demain. Le sorganisateurs travaillent à un horaire révisé afin de tenter de donner plus de temps de piste aux pilotes que la seule séance d'essais de la matinée avant les qualifications en après-midi. Rappelons que la F1 n'a plus présenté de course au Nürburgring depuis 2013. Parmi les 20 pilotes formant la grille de départ de cette saison, seuls sept d'entre eux, soit Sebastian Vettel, Sergio Pérez, Kimi Räikkönen, Romain Grosjean, Lewis Hamilton, Valtteri Bottas et Daniel Ricciardo, y ont déjà disputé un Grand Prix.

Rappelons qu'initialement, le Grand Prix du Japon devait avoir lieu ce week-end. Puis, dans le calednrier révisé, c'ets devenu le Grand Prix du Canada avant que celui-ci ne soit retiré de la version définitive communiquée fin juillet. Cette fin de semaine aurait été idéale à Montréal, avec une température parfaite pour tenir un événement mondial de sport automobile sous les couleurs automnales plus magnifiques que jamais.
 
Cette annulation d ela journée d'essais au Nürburgring est également une déception pour trois pilotes recrues qui devaiet disputer la première séance en remplacement de titulaires. Le plus célèbre d'entre eux est assurément Mick Schumacher, le fils de Michael Schumacher, engagé chez Alfa Romeo pour l'occasion et membre de la filière Ferrari Junior. Mick est présentement en tête du championnat de Formule 2 alors qu’il évolue chez Prema Racing cette saison. La F2 et la f3 ne se produisent pas en séreis de soutien de la F1 cette fin de semaine.

« Forcément j’aurais adoré pouvoir piloter aujourd'hui » de dire Mick. « Néanmoins, je suis heureux d’être ici et d’avoir l’opportunité de parler à l’équipe, de participer aux réunions, de travailler avec les mécaniciens, les ingénieurs et de voir les fans. Je suis désolé pour les nombreux spectateurs venus au circuit aujourd'hui, qui ne nous verrons pas courir, mais la sécurité passe avant tout ! » a-t-il ajouté.

Parlant de la famille Schumacher, ce premier Grand Prix de l’Eifel de l'histoire du Championnat du monde de la F1 verra Sebastian Vettel (Ferrari) être doté d’un nouveau casque rendant hommage à l'ancien septuple champion du monde, son héros d’enfance. Il s’agit d’un hommage subtil qui n’est pas facile à voir de loin puisque c’est un imprimé 3D ton sur ton qui se trouve en-dessous de la livrée habituelle du casque de Vettel. Vous pouvez voir des photos en cliquant ici.

La journée de demain sera par ailleurs l’occasion pour Sergio Pérez d’essayer sa Racing Point qui a reçu une mise à jour en prévision de la course. Cette mise à jour devait arriver plus tôt, mais avec l’accident de Lance Stroll au Mugello le mois drnier, l’équipe a pris la décision de donner les pièces de cette évolution de la monoplace RP20 au pilote québécois, qui a davantage de points au classement du championnat et va rester dans l'équipe l'an prochain, contrairement à Pérez dont le nom est évoqué tour à tour pour un volant de deuxième pilote chez Red Bull, Haas ou Alfa Romeo !
 
Suite à l'annonce réecente de Honda de se retirer à la fin de la saison 2021, Toto Wolff, directeur de l’écurie Mercedes, a par ailleurs confirmé ce vendredi dans le paddock du Nürburgring que le manufacturier allemand ne propulserait pas les Red Bull à compter de 2022 : « nous ne supporterons pas Red Bull à cause de plusieurs facteurs, mais la raison principale est que nous aidons déjà quatre équipes (pour 2021 : Aston Martin, Williams et McLaren et plus de l'équipe officielle Mercedes) » indique Wolff. « Nous sommes dans une situation où nous ne pouvons presque plus faire de moteurs pour nous tous, nous ne pouvons donc pas en fournir à une équipe supplémentaire » a-t-il encore précisé.
 
Demain, les prévisions météo parlent de 20 degrés et du soleil pour Montréal... mais 8 degrés avec un risque de pluie au Nürburgring. Dimanche pour la course, il pourrait faire seulement 9 degrés et les risques de précipitations seront encore plus élevés. C'est tout de même 4 degrés plus chaud que lors du Grand Prix du Canada de 1978, remporté par Gilles Villeneuve, alors qu’il avait neigé lors de la cérémonie du podium !