Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Bilan de la semaine d'essais présaison : Mercedes aux avant-postes et Lance Stroll Top 5 à Barcelone

Bilan de la semaine d'essais présaison : Mercedes aux avant-postes et Lance Stroll Top 5 à Barcelone

Vendredi 21 février 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Mercedes F1

Crédit photo: Mercedes F1

La première semaine d’essais présaison s’est clôturée aujourd’hui sur le circuit catalan de Barcelone. C’est l’heure des premiers bilans, bien qu’il soit toujours très difficile de déterminer quelles équipes ont vraiment recherché la performance, et donc monté des trains de pneus avec les gommes les plus tendres.

Le règlement technique demeurant presqu’identique à l’an dernier, les nouvelles monoplaces constituent pour l’essentiel des évolutions de 2019, hormis la Renault et la Racing Point (qui ressemble beaucoup à la Mercedes 2019 !), dont les lignes générales sont différentes de leurs devancières.

Sans surprise, l’équipe Mercedes a fait très forte impression sur ces 3 premières journées d’essais. La structure allemande a de plus fait beaucoup parler d’elle en dotant sa W11 d'une Direction à Deux Axes (DDA). Ainsi, Lewis Hamilton (photo ci-dessus) et Valtteri Bottas tirent ou poussent sur leur volant, en ligne droite, afin d’aller chercher un mouvement de resserrement du train avant. Une nouveauté qui semble légale, mais dont on sait d’ores et déjà qu’elle sera bannie en 2021, le futur règlement ne permettant pas ce genre d’artifice.

Ces essais ont aussi démontré le bon niveau de fiabilité global affiché par les nouvelles voitures. Là encore, c’est Mercedes qui se montre le meilleur avec pas moins de 494 tours (environ 2300 km) couverts par ses pilotes. Bottas, en dépit d’un souci mineur au niveau électrique, s’est aussi offert le meilleur chrono des trois jours, tournant en 1’15"732 aujourd’hui. À titre de comparaison, le même Bottas avait réalisé la pole position du Grand Prix d’Espagne 2019 en 1’15"406. Le Finlandais était évidemment chaussé de pneus Pirelli C5, la gomme la plus tendre, pour ces tours chronos.

Hamilton a réalisé le meilleur temps au cumul des 3 jours, devant Kimi Räikkonen (Alfa Romeo), Esteban Ocon (Renault) et Lance Stroll. Le Québécois se hisse donc dans le Top 5 avec sa Racing Point, devant son coéquipier Sergio Pérez, Daniil Kvyat (Alpha Tauri), Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo), Max verstappen (Red Bull) et daniel Ricciardo (Renault).

Si la performance des Red Bull peut sembler décevante, il faut souligner que ni Verstappen ni Alex Albon n’ont monté sur leurs monoplaces des gommes tendres tout au long des trois jours de roulage. Recherche de la fiabilité au détriment de la performance pure aussi chez Ferrari, où Sebastian Vettel et Charles Leclerc sont classés 14ème et 16ème.

Vettel a tout de même tenté quelques tours rapides cet après-midi, mais il a été arrêté par un problème de moteur. Ricciardo et Räikkonen ont également été victimes de bris mécaniques hier, tandis que chez Red Bull on a changé - par précaution apparemment - le moteur Honda de la voiture d’Albon.

Chez Haas, Romain Grosjean et Kevin Magnussen se sont offert chacun une sortie de piste, ce qui semble normal pour plusieurs quand on connaît les deux pilotes !

Enfin, les débuts de Nicholas Latifi chez Williams ont été contrariés par des problèmes mécaniques sur la FW43. Le Torontois est classé 18ème au cumul des trois jours; son coéquipier George Russell le devance de deux places.

Les équipes de F1 se retrouveront la semaine prochaine, toujours à Barcelone, pour la seconde semaine des essais présaison. Le premier Grand Prix aura lieu le 15 mars, en Australie (présentation spéciale de la saison F1 2020 dans le prochain magazine Pole-Position).