Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Dakar : L'édition 2020 débute ce week-end, avec Alonso en vedette et quelques véhicules électriques au départ !

Dakar : L'édition 2020 débute ce week-end, avec Alonso en vedette et quelques véhicules électriques au départ !

Samedi 4 janvier 2020 par Marie-Lyse Tremblay
Crédit photo: Toyota Gazoo Racing

Crédit photo: Toyota Gazoo Racing

Après l’Afrique, après l’Amérique du Sud, le Rallye-Raid Dakar est disputé pour la 1ère fois en Arabie saoudite cette année. L’épreuve est également plus courte, alors qu’elle débute demain, dimanche 5 janvier, et finira le 17. La quasi-totalité des étapes sont disputées dans le désert du Quart Vide, le plus grand du monde, après le départ qui sera donné à Djeddah, au bord de la Mer rouge. En catégorie autos, les favoris sont bien sûr les anciens vainqueurs Stéphane Peterhansel et Carlos Sainz, tous deux sur Mini JCW, ainsi que Giniel de Villiers et Nasser Al-Attiyah sur Toyota Hilux. Un autre Toyota officiel retiendra assurément l’attention, celui du débutant à l’épreuve Fernando Alonso. Avec pour navigateur son compatriote Marc Coma, le double vainqueur des 24 Heures du Mans et du Championnat du monde de F1, tentera d’ajouter une autre épreuve prestigieuse à son palmarès.

Mais le Rallye-Raid Dakar, c'est aussi devenu au fil du temps un laboratoire pour les constructeurs cherchant à innover. On est aujourd'hui bien loin des amateurs qui préparaient une voiture de rallye plus ou moins de série pour partir à l'aventure des déserts africains dans les années 1980/90 ! Aujourd'hui, c’est évidemment pour les véhicules hybrides et électriques que le rallye se propose de devenir aussi un banc d’essai d’exception. Avant de devenir un enjeu de compétition dès que des catégories à part entière pourront émerger dans la discipline.

Il y a trois ans, les pionniers de l’équipe Acciona avaient montré la voie en conduisant jusqu’à l’arrivée du Dakar un véhicule 100% électrique. Bons derniers du classement général (60ème), certes, mais les Argentins Ariel Jaton et Tito Rolon ont bel et bien rejoint Buenos Aires après 9 000 km de routes et de pistes… et semblent avoir inspiré d’autres candidats à l’aventure électrique. S’ils n’ont pas encore réuni tous les ingrédients techniques pour se lancer à 100 % dans la course, deux projets en cours de réalisation seront présentés à l’occasion du Dakar 2020 en Arabie Saoudite. L’écurie Spark Racing Technologies (par ailleurs constructeur des châssis en Formule E) donne ainsi rendez-vous à Jeddah pour présenter la première version d’un E-SUV baptisé Extreme-E Odissey 21 et certainement amené à s’exprimer sur des compétitions de rallye raid à moyen terme. De même, une moto électrique en préparation dans les ateliers des spécialistes de Tacita vise le Dakar 2021. Les deux seront invités en démonstration, tout comme les "anciens" d’Acciona, au départ du rallye en janvier puis sur le Grand Prix de Qiddiya, la super-spéciale qui clôturera la compétition le 17 janvier. Le constructeur expérimental italien, qui avait déjà aligné en 2012 une moto électrique sur le Merzouga Rally, effectue maintenant un pas supplémentaire en direction du rallye de référence.

En attendant, c’est bien avec un numéro de course officiel, le 507, que Gert Huzink se présentera au départ de Jeddah au volant d’un camion hybride Renault préparé par son équipe Riwald, firme néerlandaise spécialisée dans le recyclage des déchets et des matières. Particulièrement ambitieuse, l’écurie s’est fixée comme objectif de placer sur le podium de la catégorie un de ses camions dans les trois prochaines années !