Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Robert Kubica se dirige vers le DTM; deux Canadiens en F1 l’an prochain ?

Robert Kubica se dirige vers le DTM; deux Canadiens en F1 l’an prochain ?

Lundi 16 septembre 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Sébastien Krings

Crédit photo: Sébastien Krings

Il y aura vraisemblablement deux pilotes canadiens sur la grille de départ l’an prochain en Championnat du monde de Formule 1. Soit 10% des inscrits. En effet, outre Lance Stroll bien évidemment assuré de son volant au sein de l’écurie Racing Point dirigée par son père Lawrence, le Torontois, né à Montréal, Nicholas Latifi devrait prendre la place de Robert Kubica chez Williams.

Il ne s’agit pas d’une décision de Williams, qui souhaite garder le Polonais, mais, à 35 ans, Kubica ne veut plus disposer d’une voiture condamnée à évoluer en queue de peloton. C’est la difficile situation qu’il vit cette année, et qu’il vivrait sans nul doute l’an prochain tant le retard technique de Williams sur les autres équipes apparaît important. Kubica serait donc, selon nos informations, en discussions avec Audi Sport pour intégrer la série DTM dès l’an prochain, laissant ainsi son volant libre en F1.

Troisième pilote de l’équipe anglaise cette saison et disposant d’un bon budget de commanditaires familiaux lui permettant d’aider Williams à développer davantage ses monoplaces, Latifi est le choix pratiquement automatique pour succéder à Robert Kubica la saison prochaine.

Latifi est présentement en Formule 2, où il devrait terminer la saison 2019 avec le titre de vice-champion. Il a aussi piloté à trois reprises la Williams F1  lors des premiers essais libres du vendredi, notamment lors des deux dernières éditions du Grand Prix du Canada et, en photo ci-dessus, lors du Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps il y a 2 semaines.

Advenant toutefois que l'équipe Williams et Latifi ne trouvent pas un terrain d'entente pour la saison 2020, l'équipe britannique pourrait se rabattre sur Nico Hülkenberg, qui sera sans volant après avoir été évincé de chez Renault. L'Allemand connaît bien Williams pour y avoir déjà piloté et son expérience parle pour lui. En revanche, c'est un pilote payé et non payant. Une différence importante pour Williams à ce stade-ci de l'existence de l'écurie !

Pour Robert Kubica, si aucune annonce officielle n'a eu lieu encore, il semble évident qu’il y aura une des 8 places de libre la saison prochaine en DTM chez Audi Sport. Si René Rast, qui a été couronné champion pour la seconde fois de sa carrière en DTM hier au Nürburgring, ainsi que Robin Frijns, Mike Rockenfeller, Nico Müller, Jamie Green et Loïc Duval ne devraient pas perdre leur volant dans les 3 équipes officielles, il est peu probable que Pietro Fittipaldi dispute une seconde saison, aux côtés de Jonathan Aberlein, au sein de l’écurie privée WRT Audi Sport. Kubica pourrait donc faire ses débuts dans la série et affronter des pilotes du calibre du Québécois Bruno Spengler (BMW) dès l’an prochain.

Le DTM est présentement disputé par trois manufacturiers, soit Audi, BMW et Aston Martin. On s’attend aussi à la venue de Nissan, Honda et Toyota dans les prochaines années.

Pour Kubica, cette série lui offrira la possibilité de se battre de nouveau pour des Top 10. Quant à Nicholas Latifi, le fait de devenir pilote titulaire en Formule 1 devrait suffire à son bonheur l’an prochain, à l’image du débutant George Russell cette saison. Russell n’a inscrit aucun point à ce jour mais sa combativité avec une voiture de piètre niveau est remarquée à chaque Grand Prix.