Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

F2 à Monaco : Week-end difficile pour Nicholas Latifi, qui garde de justesse la tête du championnat

F2 à Monaco : Week-end difficile pour Nicholas Latifi, qui garde de justesse la tête du championnat

Samedi 25 mai 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Dutch Photo Agency

Crédit photo: Dutch Photo Agency

Présentées hier et cet après-midi dans le cadre du Grand Prix de Monaco de Formule 1, les deux courses du championnat international FIA de Formule 2 n’ont guère été profitables au seul pilote canadien engagé, et meneur au championnat, le Torontois Nicholas Latifi.

Les victoires sont allées à Nyck de Vries (ART Grand Prix) hier, lors d’une course parsemée d’incidents qui a provoqué des écarts importants à l’arrivée (seulement 5 des 20 pilotes inscrits ont fini sur le tour du meneur !). Nobuharu Matsushita (Carlin) et le coéquipier de Nicholas Latifi au sein de l’équipe française DAMS, le Brésilien Sergio Sette Camara, ont complété le podium.

La course de cet après-midi fut plus passionnante, quoique neutralisée encore à deux reprises, alors que le débutant Anthoine Hubert (Arden) l’a emporté d’extrême justesse face à Louis Delétraz (Carlin). Hubert, champion GP3 2018, menait pourtant avec une large avance à mi-course mais il a vu Delétraz revenir sur lui dans les derniers tours. Seulement 59 millièmes de seconde séparent les deux pilotes au baisser du damier. Preuve de l'intensité des derniers virages, Guanyu Zhou (Virtuosi Racing) a fini troisième... à 9 dixièmes de seconde du vainqueur !

Pénalisé pour avoir enfreint la limite de séparation de la ligne des puits aux essais libres, Latifi savait que son week-end serait difficile sur ce circuit de Monaco où les dépassements sont très difficiles. Il a de plus commis une erreur aux qualifications, de sorte qu’il s’est élancé en milieu de peloton de la course 1, qu’il a terminée en 12ème place. En course 2, il a gagné une position lors des premiers tours pour finir 10ème, juste devant Mick Schumacher, récoltant ainsi un maigre point de plus.  

Nicholas Latifi a résumé ainsi son week-end : « La voiture se comportait bien aux essais, mais nous avons eu une pénalité en fin de la séance, ce qui fait que je ne pouvais espérer mieux que quatrième sur la grille de la course 1. J'ai de plus commis une erreur lors de mon tour le plus rapide, sans quoi j'aurais pu être deuxième de mon groupe ». Il ajoute : « Je me sentais vraiment à l'aise en course 1, mais j'étais probablement un peu trop agressif et avec le recul j’aurais peut-être dû être plus patient car lorsqu’il y a eu des accrochages en série en avant de moi, je n’ai pu éviter d’être impliqué dans ces incidents. La consolation, c’est que j’ai quand même des points pour le tour le plus rapide de la deuxième course, ce qui signifie que je conserve la tête du championnat. Je suis sûr que nous allons revenir plus forts au Castellet ».

C’est en soutien du Grand Prix de France, sur le Circuit Paul-Ricard au Castellet, à la fin juin, que le prochain événement de Formule 2 aura lieu.

Au classement actuel du championnat, Latifi possède désormais 95 points, seulement 1 de plus que Nyck de Vries. Luca Ghioto est 3ème avec 67 unités. L'Italien du Virtuosi Racing s’est signalé de bien mauvaise manière à Monaco, finissant 4ème de la course 1 avant d’être exclu des résultats pour avoir provoqué de multiples contacts. Aujourd’hui, il partait en fin de grille et il a rapidement envoyé Tatiana Calderon (coéquipière de Hubert chez Arden) puis Mahaveer Raghunathan (MP Motorsport) dans le rail, avant d’abandonner.

Avec sa victoire aujourd’hui, Anthoine Hubert a grimpé au 7ème rang du championnat; Mick Schumacher est 15ème (le fils de Michael Schumacher, qui évolue chez Prema Racing, n’a plus fini dans le Top 10 depuis 4 courses) et Tatiana Calderon dernière. La pilote de réserve de l’équipe Alfa Romeo F1 n’a toujours pas inscrit le moindre point en 8 courses.