Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Bilan des courses de Porsche GT3 Canada au CTMP : Roman De Angelis intraitable !

Bilan des courses de Porsche GT3 Canada au CTMP : Roman De Angelis intraitable !

Lundi 8 juillet 2019 par Marie-Lyse Tremblay
Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

C’est au Canadian Tire Motorsport Park que les épreuves 5 et 6 de la saison 2019 de la Coupe Porsche GT3 Canada avaient lieu, dans le cadre du week-end IMSA. 14 pilotes étaient inscrits, tous en classe Platine. En voici le bilan…

L’issue de la première course, samedi matin, fut scellée presqu’aussitôt après le départ. En effet, Roman De Angelis a dominé du début à la fin, sans jamais être sous la menace d’un adversaire. Avec une avance de près de 15 secondes au fil d’arrivée, il a ainsi signé sa quatrième victoire de la saison au volant de la Porsche 911 GT3 Cup No.79 de Mark Motors Racing.

Résident de Belle River, De Angelis (18 ans) est parti en tête avec Jeff Kingsley (Porsche No16, Policaro Motorsport) à ses côtés, mais le jeune ontarien s’est retrouvé seul au virage 1, Kingsley ayant manqué son départ. « Pour tout dire, la course a été assez difficile » a étonnement raconté De Angelis. « L’adhérence à l’arrière nous a donné un peu de fil à retordre. On a eu des problèmes d’amortisseurs hier durant les qualifs. On les a remplacés, mais on ne sait jamais comment les nouveaux vont se comporter. Alors oui, dans les virages à droite, l’arrière gauche était problématique et j’ai dû m’y adapter ». Avec une telle avance à l’arrivée, on se doute quand même qu’il n’a pas eu la vie aussi difficile qu’il le prétend !

De son côté, Kingsley, qui avait perdu une place au départ, est revenu en deuxième position devant Patrick Dussault (Porsche No.77, Lauzon Autosport). Il s’agit du premier podium pour Kingsley depuis qu’il a remporté la première épreuve de la saison, déjà au CTMP en mai dernier. Quant à Dussault, il s’agit de son troisième podium de la saison au terme d’une autre course sans erreur.

Marco Cirone (No.88, Mark Motors Racing) complète le Top 4 et remporte la classe Masters après s’être élancé de la septième place sur la grille de départ. Dans les derniers tours, il est revenu très près de Dussault, mais il a manqué sa tentative de dépassement sur le pilote québécois lorsqu’il s’est pointé à l’intérieur avant de partir en tête-à-queue. Heureusement pour Cirone, cette lutte pour la troisième place se déroulait plusieurs secondes devant le reste du peloton. Il a donc réussi à se reprendre la course et à conserver la quatrième place au classement général. « Je suis très heureux de la victoire en Masters, mais pour dire toute la vérité, j’avais déjà en tête cette troisième place » a déclaré Cirone. « J’ai vraiment travaillé fort et le problème est peut-être là; je voulais tellement dépasser que j’en ai trop fait et j’ai malheureusement perdu la maîtrise ».

Dimanche, Roman De Angelis a fait un copier-coller de l’épreuve de la veille, signant à Bowmanville sa cinquième victoire de la saison. Jamais inquiété, il a démontré qu’il est plus que jamais le favori pour le titre, lui qui détient désormais une avance de 27 points au classement général sur ……. « Mon objectif est d’accumuler des points » a déclaré De Angelis. « Je suis ici pour remporter le championnat, pas vraiment pour gagner des courses, mais remporter les deux n’est pas mal du tout ! Ça ne me dérange pas d’arriver deuxième si on mène au tableau des points. Mon objectif, c'est de remporter le championnat ». Au CTMP il a non selement gagné mais fait un premier pas important vers le titre.

Tandis que De Angelis filait vers la victoire avec une avance de 20 secondes, d’autres pilotes se sont livrés de belles batailles pour conserver leur position. Dix minutes après le départ, Jeff Kingsley cherchait à rejoindre Parker Thompson en deuxième place (Porsche No.3, SCB Racing) quand il est parti en tête-à-queue au virage 10 lorsqu’il a tenté de passer à l’intérieur.

Cet incident a relégué Kingsley en dernière position. Pour remonter le peloton, il a dû s’insérer dans une bataille à trois, puis une autre à quatre voitures. Finalement, le natif d’Ajax, en Ontario, a réussi à dépasser six voitures pour terminer huitième.

Entre-temps, Thompson conservait la deuxième place, son meilleur résultat depuis l’épreuve 3 à Montréal en juin, et une belle remontée après la course éprouvante de samedi. Il a réussi à garder Patrick Dussault derrière lui en troisième place, bien que Dussault n’était jamais à plus d’une seconde derrière durant toute la course.

Ethan Simioni s’est lui aussi battu pour monter sur le podium en suivant Thompson et Dussault de près, pour finalement terminer quatrième, une seconde derrière Dussault.

La seconde victoire du week-end dans la catégorie Masters est revenue à Marco Cirone, au terme d’une belle lutte avec Alan Metni (No.99, Kelly-Moss/AM Motorsport) jusqu’à ce que la voiture de Metni soit victime d’un bris mécanique. « Ça été beaucoup plus difficile aujourd’hui parce qu’Alan était vraiment, vraiment rapide » a confié Cirone. « C’est dommage ce qui s’est produit; je ne pense pas que j’aurais pu le dépasser autrement. Mon coéquipier Michael Di Meo (No.96, Open Road Racing) m’a dépassé et il s’est battu avec lui. Je pense que ça a joué en ma faveur, car ils ont un peu usé leurs pneus; j’ai patienté pendant un moment, puis j’ai poussé. J’ai eu la chance de les dépasser tous les deux » a conclu Cirone.

Hormis Dussault et ses nouveaux podiums (voir ses commentaires dans une autre nouvelle d’aujourd’hui sur poleposition.ca), deux autres pilotes québécois étaient inscrits. La recrue Jean Audet (No.67, Grand TIMES Hotel Motorsports) a fini 10ème puis 12ème; Martin Harvey (No.08, Wingho Racing Team) 12ème et 13ème.

Les épreuves 7 et 8 de la série seront disputées dès cette fin de semaine, dans le cadre du Toronto Indy, sur le circuit urbain temporaire tracé autour de l’Exhibition Place de Toronto. Cet événement accueillera aussi les séries IndyCar, Indy Lights, NASCAR Pinty’s et Stadium Super Trucks.