Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

La finale de la saison de F1 à Abou Dhabi ce weekend : Un dernier Grand Prix pour Fernando Alonso

La finale de la saison de F1 à Abou Dhabi ce weekend : Un dernier Grand Prix pour Fernando Alonso

Vendredi 23 novembre 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Glenn Dunbar / McLaren F1

Crédit photo: Glenn Dunbar / McLaren F1

Bien que le championnat soit décidé depuis deux épreuves, Lewis Hamilton (Mercedes) étant déjà couronné chez les pilotes, pour une cinquième fois, et Mercedes chez les manufacturiers, la bataille pour les positions finales de la saison demeure intense au-delà des deux premières places (Sebastian Vettel étant également assuré du titre de vice-champion).

La finale de la saison aura lieu ce dimanche sur le circuit de Yas Marina, à Abou Dhabi, et l'un des principaux enjeux sera de connaître qui finira troisième au championnat. Kimi Räikonnen (Ferrari) occupe présentement cette troisième position, mais Valtteri Bottas (Mercedes) n'est qu'à 14 points de son compatriote, et pourrait donc le dépasser pour le dépasser sur le fil advenant une 1ère, 2ème ou 3ème place... et que Räikkonen n'inscrive pas de points. Si Bottas gagne, Räikkonen devra alors finir au moins 4ème pour garder sa place dans le Top 3 2018. Aurons-nous droit à des consignes d’équipe de la part de Mercedes, advenant le fait qu'Hamilton soit premier et Bottas deuxième à quelques tours du damier ? C'est une possibilité qui ne serait pas choquante, Bottas s'étant souvent effacé au profit d'Hamilton. Rappelons aussi que Valtteri Bottas avait remporté l’épreuve finale en 2017 sur ce tracé.

Max Verstappen (Red Bull) compte lui, 17 points de retard sur Räikkonen. Il peut donc encore dépasser Räikkonen et Bottas pour la 3ème place finale de la saison, mais il faudrait que ses deux rivaux terminent loin au classement.

Ce Grand Prix d'Abou Dhabi 2018 pourrait aussi être fort en émotions pour quelques pilotes qui en seront, par choix ou parce qu'ils n'ont pas trouvé de volant en vue de l'an prochain, à leurs derniers tours de roues au sein de leur équipe respective.

En tout premier, on pense à Fernando Alonso, qui complète 17 saisons en Formule 1. Ce sera son 312ème départ, lui qui totalise 2 titres mondiaux, 97 podiums et 32 victoires. Mais le retrait d'Alonso, c'est bien plus que des chiffres. L'Espagnol est considéré comme l’un des meilleurs pilotes de l'histoire de la Formule 1. Depuis son départ de chez Ferrari en 2014, ces quatre dernières années chez McLaren ont été difficiles, bien qu'il ait réalisé l'exploit de se hisser dans le Top 10 du championnat. Une place loin d'être garantie toutefois : Ocon, Sainz, Grosjean, Leclerc voire Gasly pourraient lui ravir ce Top 10. Si le pilote de 37 ans a perdu le feu sacré pour la Formule 1, il continuera tout de même en sport automobile, en IndyCar en mai prochain (Indy 500 et peut-être d'autres courses) et en Endurance (WEC avec Toyota).

Pour la dernière épreuve du pilote espagnol, McLaren a réalisé une décoration spéciale de sa voiture, reprenant les couleurs de son casque ainsi que son logo arborant un FA. Ce sera aussi la course finale en F1 de son coéquipier Stoffel Vandoorne, qui n'a guère convaincu et s’illustrera en Formule E dès le mois prochain.

Mis à part Alonso et Vandoorne, ce sera vraisemblablement la dernière épreuve, pour l’instant, d’Esteban Ocon qui se trouvera sans volant l’an prochain lorsque Lance Stroll sera annoncé comme pilote titulaire chez Force India, avec Sergio Pérez comme coéquipier. Ocon a toutefois trouvé place chez Mercedes, qui lui a offert la place de réserviste pour 2019 au sein de son équipe officielle.

Le Russe Sergey Sirotkin (Williams) quitte également les rangs de la Formule 1 et terminera vraisemblablement en dernière position du classement des pilotes s’il ne parvient pas à marquer quatre points ou plus pour dépasser Brendon Hartley, qui lui aussi pourrait bien en être à son dernier Grand Prix en F1, au sein de Toro Rosso. Marcus Ericsson est le dernier de ces pilotes qui quittent la scène des Grand prix ce week-end, alors qu'il a été rétrogradé en tant que pilote de réserve chez Sauber pour la saison prochaine. Il rejoindra en plus les rangs de l'équipe Schmidt Peterson Motorsports, en IndyCar.

À noter enfin que si l’annonce de Lance Stroll qui passera chez Racing Point Force India se fait attendre depuis quelques semaines, sa venue ne fait aucun doute et les rumeurs entendues dans le paddock d'Abou Dhabi laissent entendre que le Québécois pourrait faire l’essai de la monoplace 2018 de Force India dès les essais post-saison, qui auront lieu la semaine prochaine toujours sur le circuit de Yas Marina.