Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

GP de Grande-Bretagne : Hamilton gagne malgré un dernier tour au ralenti; Stroll 9ème et Latifi 15ème !

GP de Grande-Bretagne : Hamilton gagne malgré un dernier tour au ralenti; Stroll 9ème et Latifi 15ème !

Dimanche 2 août 2020 par Julie Bouchard
Crédit photo: Mercedes F1/LAT Images

Crédit photo: Mercedes F1/LAT Images

Si la domination de Lewis Hamilton (Mercedes) a été totale lors du Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, disputé ce dimanche sur le circuit de Silverstone, sa victoire a tout de même été mise en doute dans le dernier tour, lorsqu’une crevaison l’obligea à passer la ligne d’arrivée au ralenti.

Lewis Hamilton a ainsi remporté la septième et probablement la plus spectaculaire victoire de sa carrière, sur le circuit de Silverstone tout au moins, avec ce pneu avant gauche en lambeaux durant un demi-tour à parcourir avant de franchir le damier.

Hamilton et son coéquipier Valtteri Bottas avaient oeuvré en formation pendant 50 des 52 tours de ce Grand Prix, jusqu'à ce que le drame des pneus éclate. Bottas, deuxième, a été le premier à en souffrir lorsque son pneu s'est dégonflé au 50ème tour, ce qui lui a coûté la deuxième place, avant que dans le tout dernier tour, Hamilton souffre du même problème.

Max Verstappen (Red Bull-Honda) aurait sans doute pu en profiter pour décrocher la victoire s’il n’avait été rappelé par son équipe pour faire un ultime changement de pneus en vue de l’arrivée, dans l’optique d’aller chercher le point du record du tour. Hamilton a certes été chanceux de gagner, cinq secondes devant Verstappen au damier, mais il n’a pas volé ce succès, après avoir décroché la pole position aux qualifications hier et survolé les débats aujourd’hui.

Les malheurs de Bottas (relégué 11ème à l’arrivée) ont profité à Charles Leclerc. Sans jamais pouvoir se battre avec les Mercedes ni Verstappen, le jeune pilote Ferrari a réalisé une course sage et sans erreur. Il récolte ainsi son second podium de la saison, en 4 courses disputées.

Émaillé de deux périodes derrière la voiture de sécurité, suite aux accrochages entre Alex Albon (Red Bull-Honda) et Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) en début de course, puis la violente sortie de route de Daniil Kvyat (Alpha Tauri-Honda), l’épreuve n’a été animé que dans le peloton. En tête de ce groupe de pilotes se battant pour compléter le Top 4, Carlos Sainz (McLaren-Renault) s’est montré le meilleur mais, comme les Mercedes, il a été victime d’une crevaison au dernier tour et il finit ainsi seulement 13ème.

C’est Daniel Ricciardo (Renault) qui termine ainsi à une chanceuse quatrième place, après avoir réussi à prendre l’avantage sur la McLaren-Renault de Lando Norris dans les derniers tours. Son coéquipier Esteban Ocon termine sixième, après avoir vécu une bataille qui a duré un gros tiers de la course avec Lance Stroll (Racing Point-Mercedes) et Pierre Gasly (Alpha Tauri-Honda).

Alex Albon a terminé huitième, devant Stroll dont le résultat est décevant après les belles performances vues aux essais libres puis en qualification depuis le début du week-end. « Je suis content d’avoir marqué des points pour une troisième course de suite mais je suis évidemment déçu de ne terminer qu’en 9ème place. Nous devons comprendre les raisons de cette contre-performance car l'équilibre de la voiture était bon et je m'attendais à être plus compétitif, mais au contraire, j’ai reculé dans le classement au fil des tours » confie le pilote québécois. Il ajoute : « ce n’était pas notre jour aujourd’hui, alors nous devons maintenant nous concentrer sur le week-end prochain et nous assurer de revenir plus forts et de montrer de quoi la voiture est capable. C'est dommage aussi que Nico n'ait pas pu disputer la course car il a fait du bon travail ce week-end ».

Son coéquipier Nico Hülkenberg n,a en effet pas pu prendre le départ. Le remplaçant de Sergio Pérez a dû rester au garage, en raison d’un ennui technique découvert sur sa Racing Point peu avant le tour de formation. Triste épilogue pour l’Allemand qui comptait sur cette opportunité inespérée pour se montrer et ainsi espérer revenir un jour à temps plein en F1.

Le Top 10 est complété par Sebastian Vettel (Ferrari), qui n’a jamais été vraiment dans le rythme des meneurs mais il est parvenu à contrer Bottas dans le dernier tour pour marquer un point. Quant au débutant Nicholas Latifi (Williams-Mercedes), il termine 15ème, devant les expérimentés Romain Grosjean (Haas-Ferrari) et Kimi Räikkönen (Alfa Romeo-Ferrari). Le Torontois a de nouveau appris et il rallie l’arrivée sur le tour du vainqueur.

Pour le classement complet de l’épreuve, cliquez ici… Le monde de la Formule 1 disputera une seconde course à Silverstone le week-end prochain; elle s’appellera le Grand Prix du 70ème anniversaire de la F1.