Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Récemment couronné champion du monde WRC, Ott Tänak quitte Toyota pour Hyundai !

Récemment couronné champion du monde WRC, Ott Tänak quitte Toyota pour Hyundai !

Jeudi 31 octobre 2019 par Marie-Lyse Tremblay
Crédit photo: Hyundai Motorsport

Crédit photo: Hyundai Motorsport

Couronné champion du monde des Rallyes (WRC) au terme de l’avant-dernière manche de la saison, le Rallye de Catalogne disputé le week-end dernier, le pilote estonien Ott Tänak a confirmé aujourd’hui qu’il allait quitter l’écurie Tommi Mäkinen Racing, qui représente officiellement Toyota dans la série, pour Hyundai Motorsport. Tänak et son co-pilote Martin Järveoja disputeront les deux prochaines saisons avec l'équipe coréenne, dont l’antenne WRC est basée à Alzenau (Allemagne).

Tänak et Järveoja participeront aux 14 épreuves du WRC en 2020 avec Hyundai Motorsport afin de tenter de remporter un second titre consécutif pilote/co-pilote en plus de tenter de faire remporter le titre des constructeurs à Hyundai. Le tout débutera par le Rallye Monte-Carlo, en janvier.

Cette annonce vient en outre confirmer la présence de quatre pilotes pour trois Hyundai i20 Coupe WRC la saison prochaine, la septième de l’équipe en compétition mondiale des rallyes. Tänak rejoindra Thierry Neuville (en photo ci-dessus au Rallye de Catalogne), qui disputera lui aussi la saison complète, tandis que Dani Sordo et Sébastien Loeb se partageront la troisième voiture, en alternance tout au long de l’année. Hyundai Motorsport a aussi précisé poursuivre ses discussions avec Andreas Mikkelsen et Craig Breen au sujet d’une éventuelle collaboration en WRC pour 2020.

Pas de doute, Hyundai veut se donner encore plus d’atouts pour décrocher les deux titres mondiaux l’an prochain et l’on sait de source bien informée que l’attrait financier n’a pas été négligeable dans la négociation avec le nouveau champion du monde, alors qu’il semble que le salaire de Tänak passera de 1,5 à 5 millions d’Euros par saison, soit 2,2 à 7,3 millions de $ CDN ! Dans ces conditions, Tommi Mäkinen et Toyota n’avaient semble-t-il pas d’autre alternative que de laisser filer leur tout nouveau champion.

« Je suis très heureux de rejoindre Hyundai Motorsport à partir de la saison WRC 2020 » a déclaré Ott Tänak. « La vision du directeur de l’équipe Hyundai Andrea Adamo est très prometteuse et correspond à mes ambitions pour l’avenir. C’est un grand honneur pour moi d’avoir la possibilité de rejoindre l’équipe à cette étape passionnante de nos carrières respectives. J'ai beaucoup de respect pour ce que Hyundai a accompli. Nous nous sommes battus les uns contre les autres pendant plusieurs saisons. Ils ont toujours eu une voiture et une équipe compétitives, alors il sera intéressant de voir les choses de l’autre côté. La gamme de pilotes est bonne et j'ai hâte de voir ce que nous pourrons accomplir ensemble au cours des prochaines années » a ajouté l’Estonien.

Andrea Adamo est évidemment ravi de confirmer sa nouvelle venue au sein de l’équipe, quand bien même cela risque de mettre beaucoup de pression sur un Thierry Neuville, certes très talentueux mais qui a parfois craqué sous la pression : « La signature d’un contrat de deux ans avec Ott Tänak témoigne de l’engagement et des ambitions constantes de Hyundai dans le Championnat du monde des rallyes. Nous sommes engagés dans une lutte très serrée pour le titre cette saison et intégrer Ott et Martin au sein de l'équipe à partir de 2020 nous permettra de continuer à être à l'avant-garde pour les années à venir. Nous avons tous constaté que c’est un talent exceptionnel, une rapidité et une régularité impressionnantes sur tous les terrains et un véritable atout pour Hyundai Motorsport. » a déclaré Adamo lors de l’annonce officielle de l’équipe.

De son côté, que va faire Tommi Mäkinen ? Prolonger les contrats de Kris Meeke et Jari-Matti Latvala, qui ont cassé plus de matériel que décroché de podiums ces dernières années, donner sa chance à jeune pilote nordique (le Finlandais Kalle Rovanpera ou Oliver Solberg, qui a brillé avec l’équipe Subaru en championnat américain des rallyes cette saison) ?

Mäkinen et Toyota seront peut-être aussi tentés d’attirer chez eux Sébastien Ogier, dont il se dit qu’il n’a guère aimé son retour cette année chez Citroën, aux commandes d’une voiture manquant clairement de compétitivité. Pour preuve, un Tweet publié par son épouse allemande durant le Catalogne, parlant de sa "Shitroën", dont on peut se douter qu’il reflète fortement le sentiment du multiple champion du monde français, déchu de son titre par Tänak cette année.

Il reste un seul rallye de WRC au programme de cette saison, du 14 au 17 novembre en Australie. Toyota, et Hyundai s’y disputeront la couronne mondiale des constructeurs, tandis que Citroën et Ford sont assurés de terminer aux troisième et quatrième places. Au championnat des pilotes, derrière Tänak, le titre de vice-champion va se jouer entre Neuville et Ogier.