Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

F1 : Lewis Hamilton remporte son 4ème titre mondial au Mexique, Lance Stroll sixième

F1 : Lewis Hamilton remporte son 4ème titre mondial au Mexique, Lance Stroll sixième

Dimanche 29 octobre 2017 par Eliane Gilain
Crédit photo: Steve Etherington

Crédit photo: Steve Etherington

C'est ce dimanche, lors de la 18ème des 20 épreuves que compte la saison 2017 du Championnat du monde de Formule 1, que le Britannique Lewis Hamilton a assuré son quatrième titre mondial. Disputé sur l’Autodromo Hermanos Rodriguez, le Grand Prix du Mexique a été l’hôte d’une course à rebondissements, mais, pour la victoire, tout s'est décidé dès le troisième virage du premier tour, alors qu'un léger accrochage entre Max Verstappen (Red Bull), Sebastian Vettel (Ferrari) et Lewis Hamilton (Mercedes) permettait au jeune pilote hollandais de s'envoler vers la victoire tandis que les rivaux pour le titre étaient contraints à un arrêt prématuré aux puits avant d'entreprendre leur remontée.

Vettel, qui s’élançait de la pole position, a connu un bon départ, mais pas assez bon pour garder son avance face à Verstappen qui s’est pointé à l'extérieur au premier virage. Les deux pilotes se sont accrochés, et Vettel, légèrement en travers a ensuite heurté Hamilton qui tentait lui aussi de le dépasser. Pour Verstappen, ce fut le seul moment critique d'une course somme toute facile en tête et il s'impose avec 19 secondes d’avance sur Valtteri Bottas (Mercedes), suivi à bonne longueur de Kimi Räikkonen (Ferrari).

L’incident du 1er tour a entraîné une crevaison pour Hamilton. Vettel lui aussi dut passer par les puits, pour changer le museau endommagé de sa Ferrari. Il est cependant reparti avant Hamilton et entama une splendide remontée. Mais Vettel devait terminer 1er ou 2ème et qu'Hamiton ne fasse pas mieux qu'un Top 5 pour garder une très mince chance de titre mondial.  

Au final, Vettel termine 4ème, assez loin derrière son coéquipier Raikkönen, tandis que la 9ème position finale d'Hamilton suffit à lui assurer le titre. Les derniers 10 tours furent quand même un beau défi pour Hamilton alors qu’il a connu une bataille plutôt intense avec Fernando Alonso (McLaren-Honda) pour ce tant convoité 9ème rang.

Lewis Hamilton est donc champion du monde de Formule 1 pour la 4ème fois. Il rejoint au palmarès Alain Prost et Sebastian Vettel. Il est par ailleurs le premier britannique quadruple champion du monde. Au sommet du palmarès des champions du monde trône toujours Michael Schumacher (7 titres) et Juan-Manuel Fangio (5).

Lance Stroll (Williams), le pilote québécois qui célèbre ses 19 ans aujourd’hui,s’élançait de la 12ème position. Il n’y est pas resté très longtemps alors qu’il s’est tout de suite hissé 8ème. Après le quart de la course disputée, il s’est retrouvé 4ème au terme d'une excellente stratégie d'arrêt aux puits, avant de se retrouver en 5ème position durant presque tout le reste de l'épreuve. Dépassé par Vettel dans les derniers tours, il a néanmoins réalisé une fort belle course, finissant 6ème derrière Verstappen, Bottas, Raikkönen, Vettel et Esteban Ocon (Force India), mais devant Sergio Pérez (Force India), Kevin Magnussen (Haas), Hamilton et Alonso.

« J’ai eu un excellent départ » déclare le pilote de Williams, « mais j’ai perdu quelques places puisque j’étais à l’extérieur. Il y a ensuite eu des accrochages qui m'ont permis de regagner des positions. J’ai eu une bonne course, mais à la fin je n’étais pas assez proche d’Ocon pour entrer dans la zone de DRS et tenter un dépassement. Je ménageais les pneus et la voiture était très bien balancée. C’était une bonne journée, un bon résultat et un beau cadeau de fête ! » a conclu Lance.

Ça n’aura pas été une bonne épreuve en revanche pour Renault, malgré la victoire de Verstappen dans le Red Bull motorisée Renault. Nico Hulkenberg et Carlos Sainz Jr, les deux  pilotes de l'équipe officielle Renault, n’ont pas terminé l’épreuve, tout comme Brendon Hartley, le nouveau pilote Toro Rosso (équipe utilisant des moteurs Renault jusqu'à la fin de cette saison) et Daniel Ricciardo (Red Bull). L’Australien n’a effectué que quelques tours avant de devoir mettre un terme à sa course à cause d’un ennui de turbo. Au total, 15 des 20 pilotes au départ ont terminé ce Grand Prix.

Il reste à la saison 2017 les Grand Prix du Brésil dans deux semaines et d'Abou Dhabi dans un mois.