Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Formule 1 en Belgique ce week-end : Dans la seconde patrie de Lance Stroll !

Formule 1 en Belgique ce week-end : Dans la seconde patrie de Lance Stroll !

Mardi 22 août 2017 par Eliane Gilain
Crédit photo: Glen Dunbar / Williams F1

Crédit photo: Glen Dunbar / Williams F1

Les vacances sont bel et bien terminées pour les pilotes de Formule 1 alors que les équipes se préparent à aller vers la Belgique pour visiter la piste de Spa-Francorchamps cette fin de semaine. Ce circuit mythique de 7,004 km accueille les Formules 1 depuis les tout débuts en 1950, bien que ce soit sur une piste remaniée depuis 1983. Pour plusieurs des pilotes, ce circuit très rapide, avec son célèbre Raidillon, est le plus plaisant du championnat.

« Spa est ma piste préférée », dit Max Verstappen, « il faut y piloter de manière irréprochable, mais lorsque tu réussis un tour parfait, c’est très satisfaisant. Les virages rapides se prennent très bien, mais le meilleur moment est lorsque l’on aborde le fameux Raidillon après le virage de l’Eau rouge. Lorsqu’on monte la côte à plus de 300 km/h, même s’il est facile d’être à fond avec les Formule 1 modernes, c’est toujours un sentiment gratifiant lorsque le dessous de la voiture touche le tarmac et quand elle devient très légère en haut de la côte ».

Évidemment, avec les nouvelles F1 version 2017, il sera très intéressant de voir les chronos tomber sur cette piste extrêmement rapide, mais où le facteur météo (souvent de la pluie) joue aussi un grand rôle. C’est Sebastian Vettel (Ferrari) qui détient présentement le record là bas, en 1:47.263, établit en 2009. Ce record devrait être battu cette fin de semaine si les pilotes disposent d’une piste sèche, sachant que les Formule 1 2017 sont plusieurs secondes plus rapides par rapport à celles de 2016.

Pour le pilote québécois Lance Stroll (Williams), ce ne sera pas une piste trop difficile puisqu’il a déjà roulé sur ce tracé en Formule 3. Il avait d’ailleurs gagné l’année dernière. « À Spa, je visite la deuxième piste où je me sens à la maison. Je suis à demi Belge puisque ma mère est née là-bas, j’ai donc beaucoup d’affinités avec ce pays. Par contre, je dois avouer qu’au contraire de la plupart de mes collègues de F1, ce n’est pas ma piste préférée » explique-t-il.

Pour l’écurie Mercedes, le manque de points par rapport à Ferrari commence à se faire sentir. Lewis Hamilton en accuse 20 de retard au championnat des pilotes par rapport à Sebastian Vettel. Et Valtteri Bottas (169 points) sent également la pression de Daniel Ricciardo (Red Bull), qui se rapproche dangereusement de sa troisième position avec 117 points. Ceci pourrait être la fin de saison la plus indécise depuis longtemps, avec un duel pour le titre entre Vettel et Hamilton, sans toutefois écarter la possibilité que Bottas ou même Ricciardo et Raikkönen créent la surprise pour décrocher le titre. Kimi Raikkönen (Ferrari) complète ce Top 5 actuel au championnat des pilotes avec 116 points, 1 de moins que Ricciardo. Le Finlandais sera par ailleurs de retour chez Ferrari l’an prochain, l’écurie italienne en a fait l’annonce aujourd’hui.

À Spa ce week-end, McLaren-Honda pourrait aussi surprendre. Le Grand Prix de Hongrie a ravivé l’espoir pour l’écurie britannique, alors que Fernando Alonso a signé le meilleur temps en course, et que lui et Stoffel Vandoorne ont marqué des points après s’être qualifiés en 8ème et 9ème positions. Mais Spa est un circuit bien différent de Budapest et le moteur Honda ne devrait pas trop y être à l’aise. Pour Vandoorne, ce sera tout de même l’occasion de tenter de briller devant son public.