Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

DTM : Le championnat relancé après les succès de Marco Wittmann et Lucas Auer à Assen

DTM : Le championnat relancé après les succès de Marco Wittmann et Lucas Auer à Assen

Dimanche 19 septembre 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: BMW Motorsport

Crédit photo: BMW Motorsport

Sixième des 8 rendez-vous de la saison 2021 de la série DTM, l’événement présenté ce week-end sur le circuit d’Assen aux Pays-Bas a chamboulé la hiérarchie en tête du championnat.

Solide meneur durant les deux premiers tiers de la saison, le Sud-Africain Kelvin van der Linde (Audi R8 LMS du Team Abt) a perdu dès la première course disputée samedi le commandement du championnat… Lui qui a pourtant mené jusqu’à trois tours de la fin. Mais contrairement à ses rivaux directs, il n’avait pas encore effectué son arrêt aux puits obligatoire et s’est retrouvé classé 12ème une fois cet arrêt réalisé et la ligne d’arrivée franchie.

Derrière lui, le double champion de la série, au temps où celle-ci était disputée avec des voitures de tourisme très modifiées, Marco Wittmann (BMW M6 GT3 du Walkenhorst Motorsport, photo ci-dessus) a réalisé une excellente opération en remportant la course, en dépit d’une pénalité de 5 secondes sur son temps final de la course pour avoir un peu bousculé Liam Lawson (Ferrari 488 / AF Corse) à mi-course.

Débutant dans la série, l’Italien Mirko Bortolotti a d’emblée évolué aux avant-postes avec la 3ème Lamborghini Huracan GT3 du T3 Motorsport. Une neutralisation en début de course a certes favorisé sa progression, lui qui comme Wittmann et plusieurs autres en avaient alors profité pour faire leur arrêt obligatoire, contrairement aux pilotes Audi Kelvin van der Linde et Mike Rockenfeller.

Cette course quelque peu décousue a donc vu Wittmann l’emporter devant Bortolotti et Lawson, ce dernier s’emparant alors de la tête du championnat. Le Top 8 a été complété par Maximilian Götz (Mercedes), Christian Klien (McLaren), Sheldon van der Linde (BMW), Philip Ellis (Mercedes) et Esteban Muth (Lamborghini Huracan GT3). 9ème, Sophia Flörsch a pour une première fois marqué des points avec son Audi du Team Abt, devançant à l’arrivée Lucas Auer (Mercedes).
 
Ce dimanche, la seconde course du week-end débuta de manière plus stratégique que réellement passionnante, les stratégies très décalées d’arrêts aux puits des uns et des autres venant quelque peu nuire au spectacle. Mais tout s’est animé une fois la mi-course franchie, avec notamment une belle bataille entre Alex Albon (Ferrari 488 / AF Corse) et Wittmann.

Qualifié en pole position, Lucas Auer (Mercedes) a cédé le premier rang à Kelvin van der Linde a la faveur de son arrêt tôt dans la course, tandis que chez Audi/Abt, on garda de nouveau van der Linde longtemps en piste dans l’espoir qu’il creuse suffisamment l’écart sur ses rivaux et conserve la tête une fois passé par les puits. Contrairement à la course d’hier, la tactique a cette fois été une réussite, van der Linde se retrouvant en lutte avec Wittmann et Albon dès sa sortie des puits, à 22 minutes de la fin.

Revenu aux commandes après l’arrêt tardif de Mike Rockenfeller, Lucas Auer a déroché sa 1ère victoire de la saison avec sa Mercedes AMG GT3 du Winward Racing. Derrière lui, Liam Lawson termine à seulement 73 millièmes de seconde mais, intelligemment, le jeune néo-zélandais n’a pas tout risqué pour l’emporter, la 2ème place lui étant très bénéfique pour creuser son avance sur Wittmann et van der Linde en tête du championnat.

Marco Wittmann termine 3ème devant Kelvin van der Linde, Alex Albon, Maximilian Götz, Mirko Bortolotti, Nico Müller (Audi), Vincent Abril (Mercedes) et Esteban Muth.

Pour les classements complets, cliquez ici. Pour le classement au championnat des pilotes, ici. Il ne reste désormais plus qu deux événements, soit quatre courses, pour conclure la saison 2021. Les 4 premiers au championnat sont groupés en 20 points. Tout se décidera donc dans deux semaines sur le circuit d’Hockenheim ou la semaine suivante, lors de l'événement reporté dans les rues de Nüremberg.