Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Cadillac se joint à son tour à la classe LMDh et disputera les séries IMSA et WEC à compter de 2023

Cadillac se joint à son tour à la classe LMDh et disputera les séries IMSA et WEC à compter de 2023

Mardi 24 août 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: GM Design

Crédit photo: GM Design

La marque Cadillac a annoncé aujourd'hui qu'elle allait développer un prototype de quatrième génération construit selon les nouvelles réglementations IMSA et Automobile Club de l'Ouest (ACO) pour la catégorie LMDh. Ce prototype Cadillac LMDh participera au championnat IMSA WeatherTech SportsCar et au championnat du monde d’Endurance (WEC) à partir de 2023.

Cadillac a fixé son choix sur le constructeur Dallara pour concevoir le châssis de son futur prototype LMDh, ce qui est tout sauf une surprise puisque les efforts de coopération des deux sociétés avaient déjà abouti à la conception de la Cadillac DPi-V.R, utilisée avec succès depuis quelques saisons en IMSA. Un nouveau moteur développé par GM s'intégrera au système hybride commun aux voitures de classe LMDh.

Le programme de Cadillac sera réalisé en partenariat avec deux écuries, Chip Ganassi Racing (CGR) et Action Express Racing (AXR). Ces deux équipes engagent déjà des Cadillac DPi présentement en IMSA. La Cadillac LMDh fera ses débuts sur la piste pour la première fois aux 24 Heures de Daytona en janvier 2023, avec l'objectif de participer aux 24 Heures du Mans la même année et y affronter Toyota, Peugeot, Ferrari, Audi, BMW, Porsche, Acura ou encore Glickenhaus, les constructeurs déjà confirmés avec le concept des nouveaux prototypes Hypercar.

« Nous sommes ravis de concourir au plus haut niveau du sport automobile international dans la catégorie LMDh à partir de 2023 » a déclaré Rory Harvey, vice-président mondial de Cadillac. « Tout comme le sport automobile, Cadillac fait la transition vers un avenir axé sur la propulsion alternative. La nature hybride des règles LMDh nous aidera à faire le pont entre notre transfert de technologie et notre avenir tout électrique. Nous sommes de plus heureux de poursuivre notre implication en Endurance et de continuer à transférer nos apprentissages et notre technologie de la piste à nos véhicules de production. Nous avons connu un grand succès avec la Cadillac DPi-V.R qui a remporté le championnat IMSA ces dernières années et nous sommes impatients de poursuivre cette implication avec la prochaine génération de Cadillac LMDh » a-t-il ajouté.

De son côté, Chip Ganassi attendait depuis longtemps l’officialisation de ce nouveau partenariat. Il souligne : « Nous avons eu une excellente relation dans trois disciplines de course différentes avec GM et nous sommes impatients de développer la voiture avec Cadillac et Dallara au cours de la prochaine année et demie ». Gary Nelson, responsable de la seconde écurie choisie par Cadillac, Action Express Racing, conclut : « La catégorie IMSA LMDh cherche à être très compétitive avec plusieurs constructeurs. J'ai hâte de faire partie du prochain chapitre de Cadillac Racing ».

Si le programme Cadillac est désormais confirmé, General Motors n’a toutefois pas encore précisé quel serait l’avenir de Corvette Racing en Endurance, au sein des catégories GT. Il demeure possible qu’un kit GT3 puisse permettre à la Corvette C8.R actuelle de disputer la prochaine saison d’IMSA en classe GTD Pro, mais cela rendrait la voiture inéligible aux 24 Heures du Mans. La décision quant à l’avenir de ce programme GT avec Corvette devrait intervenir dans les prochaines semaines.