Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Entrevue : Zacharie Robichon toujours en lice pour remporter le titre en IMSA GTD !

Entrevue : Zacharie Robichon toujours en lice pour remporter le titre en IMSA GTD !

Mercredi 11 août 2021 par Eliane Gilain
Crédit photo: Jordan Lenssen

Crédit photo: Jordan Lenssen

Le pilote canadien Zach Robichon était à Road America le week-end dernier pour disputer la course de la série IMSA WeatherTech SportsCar. Lui et son coéquipier chez Pfaff Motorsports, le Belge Laurens Vanthoor, ont dominé l’épreuve dans la catégorie GTD, en route vers une victoire indiscutable avec une avance de plus de 11 secondes d'avance sur Bill Auberlen et Robby Foley (BMW M6 GT3 du Turner Motorsport).

Grâce à cette victoire, ainsi que celle acquise plus tôt dans la saison aux 12 Heures de Sebring, Robichon et Vanthoor se retrouvent au 3ème rang dans la lutte pour le titre de la classe GTD. Bien que 100 points les séparent de leurs rivaux en tête, Zach est confiant puisqu’il reste 4 épreuves au calendrier et qu'une victoire rapporte 350 points. Il nous parle de sa situation et de ses ambitions pour la fin de la saison...

Zacharie, commençons par évoquer l’épreuve à Road America : t’attendais-tu à gagner ?

Au début, nous ne nous attendions pas à être compétitifs sur une piste sèche, nous voulions de la pluie. Nous étions environ 4èmes sur la piste sèche, nous tentions de garder notre position, mais nous n’avions pas la vitesse pour grimper au premier rang. L’équipe avait cependant une très bonne stratégie, ils m’ont fait rentrer aux puits tout juste avant la première neutralisation et je suis revenu en piste en 6ème position, mais 2ème des voitures avec des nouveaux pneus. Deux tours après la relance, j’ai pris la tête du peloton. J’ai été agressif et je suis convaincu que cela a été l’un des éléments les plus importants de notre victoire. Nos adversaires directs étaient sur la même stratégie que nous, mais j’ai réussi à me donner une avance de 10 secondes sur le deuxième tout en sauvegardant les pneus. Lorsque j’ai passé la voiture à Laurens, il n’avait pas besoin de refaire un arrêt aux puits, il a pu rouler jusqu’à la fin. Nous avions une très bonne stratégie.

Les courses précédentes cet été n'avaient pas été aussi réussies. Peux-tu nous expliquer pourquoi ?

Nous avons repris du momentum depuis les deux dernières épreuves, mais Mid-Ohio et les 6 Heures de Watkins Glen n’ont pas été idéales en effet. Ce sont des petites malchances, par exemple des neutralisations qui sont mal tombées, ou bien un pneu qui a crevé à Watkins Glen. Nous avons également eu un problème avec le filet de sécurité lors d’un arrêt aux puits, ce qui nous a coûté 20 secondes. Des petits incidents qui au final font la différence... À Watkins Glen toutefois, nous n’étions pas les plus rapides mais nous aurions pu terminer en 4ème ou 5ième position au lieu de la 7ème. À Lime Rock, nous avons repris du poil de la bête et nous étions en très bonne position pour terminer sur le podium si ça n’avait pas été du drapeau rouge qui a mis fin prématurément à la course. On a fini 4èmes. À Road America, nous avons prouvé que nous pouvons exécuter un sans-faute et que nous pouvons gagner sur n’importe quelle piste.

Quelle sera la stratégie pour le reste de la saison ?

Nous avons quand même un grand écart dans les points avec la BMW (Turner Motorsports) de tête et l'Aston Martin (The Heart Of Racing) en deuxième place. 100 points ce n'est quand même pas surmontable. Il faut simplement ne pas faire d’erreur et pousser pour gagner des courses.

Il reste quatre épreuves au calendrier : Laguna Seca, Long Beach, Virginie (ViR) et Road Atlanta. Laquelle de ces pistes as-tu le plus hâte de visiter ?

J’ai très hâte d’aller à ViR, c’est une de mes pistes préférées, nous y avions fait la pole position en 2019 et j’ai gagné là en Coupe Porsche GT3 USA. Je n’ai jamais disputé le Grand Prix de Long Beach, mais j’adore les circuits urbains comme dans les rues de Toronto ou Trois-Rivières. D’ailleurs, je détiens le record de piste en Coupe Porsche GT3 à Toronto. J’avais effectué la course dans les rues de Détroit en 2019 avec Pat Long et nous étions arrivés en 2ème position.

As-tu déjà de splans de confirmés pour la saison prochaine ?

Il est trop tôt pour cela. Je pense que Pfaff Motorsports ira dans la nouvelle classe GTD Pro, mais ça sera probablement sans moi. J’essaye donc de trouver quelque chose d’autre.