Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Série SportsCar Canada : Louis-Philippe Montour vainqueur à Mosport

Série SportsCar Canada : Louis-Philippe Montour vainqueur à Mosport

Mardi 20 juillet 2021 par Eliane Gilain
Crédit photo: Production PAG

Crédit photo: Production PAG

La série Sports Car Canada Championship (SCCC), présentée par FEL Motorsports, a tenu ses 3ème et 4ème courses la fin de semaine dernière au Canadian Tire Motorsport Park (Mosport). Une fois encore seulement deux voitures composaient la grille de départ dans la classe GT4, mais un peloton très compétitif d'une dizaine de voitures complétait la grille de départ avec des voitures TCR, dans la classe Touring Car.

Sans surprise, c’est Marco Signoretti (Ford Mustang de l'écurie Multimatic) qui a récolté les honneurs en GT4, en plus de gagner les deux courses au niveau toutes-catégories. De son côté, le Québécois Louis-Philippe Montour, qui s’est inscrit à cette série après avoir mis une croix sur sa saison en Trans Am aux États-Unis en raison de la fermeture des frontières, a brillé récoltant une deuxième place puis une victoire en TC avec sa Volkswagen TCR préparée par l'équipe GT Racing. « Au départ, la Volkswagen GTI TCR était pour mon frère, qui débute en course, mais il a perdu au change et je l’utilise pour courir dans cette nouvelle série ! » lance Montour en riant.

Lors de ce deuxième des six événements au calendrier inaugural de la série, Louis-Philippe est donc grimpé deux fois sur le podium, dont une première victoire 2021. « Je pense qu’après ce week-end, je mène au championnat, mais ça s’annonce pour être très serré, car le niveau des pilotes en piste est impressionnant » souligne-t-il.

Effectivement, les courses sont très serrées dans la classe TC, qui regroupe les voitures TCR, alors que Louis-Philippe affirme avoir perdu la première course du week-end en raison d’une petite erreur. « La course s’est déroulée à la pluie battante » explique Montour. « Je menais la course jusqu’au virage 8 de l’avant dernier tour puis j’ai fait une petite erreur d’inattention, j’ai mis deux roues dans la rigole et ça m’a ralenti de 3 km/h, ce qui a donné la chance à Travis Hill de passer avec son Audi RS3. La Balance des Performances (BoP) est tellement bien faite dans cette série que c’est vraiment le pilote qui fait la différence » ajoute-t-il.

Pour la deuxième épreuve, Montour s’élançait également de la première position, place qu’il a maintenue toute la course, mais non sans difficulté : « samedi soir après la première course, l’équipe a réaligné la voiture puisque la course de dimanche allait se dérouler sur le sec. Ils m’ont donné une voiture parfaite qui a été constante toute l’épreuve. Au départ, j’ai réussi à prendre une avance de 5 secondes sur le deuxième, car je suis parti agressivement. Toutefois, il y a eu une neutralisation à la mi-course qui a fait fondre cet écart, je n’étais pas content ! À la relance, j’ai été capable de maintenir la 1ère position et prendre 2 secondes d’avance dans les trois derniers tours de la course ».

Découvrez les résultats de la première épreuve ici, et ceux de la deuxième course ici.

Pour Louis-Philippe, cette nouvelle série est une belle addition au sport automobile canadien bien qu'elle ne compte encore que peu de participants : « les organisateurs sont très professionnels et à l’écoute des pilotes, ils nous ont accueilli à bras ouverts et la compétition est très relevée. De plus, nous avons des beaux prix de présence à chaque épreuve. Le seul point négatif c’est que nous allons visiter Mosport souvent (4 événements sur 6), vu que les calendriers ont beaucoup changé en raison des restrictions gouvernementales qui ont entraîné des annulations au printemps ».

Parlant de Mosport, rappelons que lors du premier événement SCCC tenu il y a quelques semaines, c’était la première fois que Louis-Philippe effectuait une épreuve sur ce tracé. « J’ai fait un événement régional au volant de ma Nissan GT-R l’an dernier à Mosport, mais en juin dernier avec la TCR, c’était ma première épreuve compétitive. J’avais de grandes attentes pour cette piste; elle est rapide et présente un beau défi lors des dépassements » souligne le pilote.

Louis-Philippe sera de retour en piste cette fin de semaine lors de la Classique d’été au Circuit Mont-Tremblant, à bord de sa Nissan GT-R, alors que son frère Olivier prendra les commandes de la Volkswagen GTI commanditée par Kamloop. Marc Montour, leur père, sera au volant de son habituelle Aston Martin Vantage, les trois disputant les courses de la série GT Tremblant.

La prochaine épreuve de SCCC sera deux semaine splus tard, les 8 et 9 août au Calabogie Motorsports Park, un tracé que Montour connait très bien puisqu’il y a signé un podium en CTCC, le Championnat canadien des Voitures de Tourisme, l’an dernier. « Je connais la piste avec cette voiture alors je suis confiant » conclut-il.