Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Gavin Sanders : Retour sur un début de saison mémorable en Coupe Nissan Sentra...

Gavin Sanders : Retour sur un début de saison mémorable en Coupe Nissan Sentra...

Mercredi 30 juin 2021 par Eliane Gilain
Crédit photo: Mélanie Drolet

Crédit photo: Mélanie Drolet

La Coupe Nissan Sentra a présenté les deux premières épreuves de son histoire le week-end dernier à Shannonville. 24 pilotes étaient au départ et c’est le jeune ontarien Gavin Sanders qui a été le lauréat des deux courses, dominant lors de la première épreuve avant de triompher site à une pénalité à son rival québécois Kevin King lors de la seconde.

Venu du karting, Gavin a débuté en circuit routier, en Coupe Nissan Micra, à la fin de l'été 2019. Après une saison complète l'an dernier avec une Micra, il aborde la saison et la nouvelle série avec la confiance d'un pilote visant les grands honneurs. Nous lui avons posé quelques questions pour en savoir plus sur son histoire, ses aspirations, mais aussi, ses impressions sur son début de saison...

Gavin, t’attendais-tu à remporter les deux premières courses de la saison ?

Pour tout dire, je ne m’attendais pas à ce que le week-end se déroule si bien. L’équipe a été fantastique et tous les essais que j’ai réalisés avant l’événement m’ont aidé.

Les duels avec Kevin King ont été assez musclés. As-tu aimé ces batailles ou tu trouves que c’est un peu intense pour une série monotype ?

C’est une longue saison, donc je préfère garder ma voiture en un morceau, mais je suis heureux de voir comment les officiels de la série ont géré nos problèmes en piste tout au long du week-end. Shannonville est un tracé où il est difficile de courir roues contre roues comme nous l’avons fait. Par contre, l’action vue à Shannonville le week-end dernier a certainement donné le ton au reste de la saison et à la bataille pour le titre qui s’annonce intense; bataille dont je suis évidemment heureux de faire partie.

Le fait que les premières courses avaient lieu à Shannonville, un circuit que tu connais très bien, ont-elles représenté un avantage pour toi ou tu t’attends à être aussi compétitif lors des prochains événements ?

C’est certain que j’avais un petit avantage sur mes rivaux vu que j’ai fait quelques essais sur cette piste au printemps. Ceci dit, c’était ma première fois au volant d’une voiture aussi puissante en format course. Ma seule expérience en circuit routier était en Coupe Nissan Micra où les voitures étaient nettement moins puissantes.

Le fait qu’il y a désormais l’enjeu du trafic généré par les voitures de la catégorie Micra, est-ce un point positif pour toi ou préférerais-tu qu’il n’y ait que les nouvelles Sentra en piste ?

J’aime beaucoup cela, le fait que l'on doive composer avec cet élément ajoute de la stratégie. C'est un plus pour la série et pour moi, ça a joué à mon avantage. J’apprécie les Micra et je comprends où elles se dirigent et comment les dépasser sans perdre de temps. Je pense qu'avoir une autre classe plus lente en piste aide à faire ressortir toutes les compétences de pilotage. En fait, devoir jongler avec les Micra a été ma partie préférée du week-end !   

Le titre 2021, c’est ton ambition pour cette saison ou tu ne veux pas encore te mettre cette pression ?

Je l’ai en tête maintenant, c'est indéniable. Mais j’ai observé comment les champions en Micra, notamment Marco Signoretti en 2019, ont abordé leur saison. Ils s’assuraient de bien gérer leurs courses et de ne pas se faire prendre dans de mauvaises situations qui auraient pu leur faire perdre des points, juste pour risquer une victoire. Je veux mettre cela en application mais j’ai un désavantage : je n’ai jamais roulé au Grand Prix de Trois-Rivières, il faudra donc être intelligent entre les murs là-bas !

Au-delà de la Coupe Nissan Sentra, espères-tu accéder à des séries internationales de sport automobile ?

Courir dans une série qui englobe deux classes comme la Coupe Nissan Sentra est quelque chose que j’ai toujours voulu faire. Depuis que je suis jeune, mon ambition n'est pas la monoplace mais plutôt de graduer un jour en IMSA, comme en Michelin Pilot Challenge avec les GT4 et les TCR par exemple, ou encore dans la série supr^me de l'Endurance nord-américaine, l'IMSA WeatherTech SportsCar.

 
Le prochain événement de la Coupe Nissan Sentra aura lieu du 25 au 27 juillet au Circuit Mont-Tremblant, dans le cadre de la traditionnelle Clasique d'été. 28 pilotes sont attendus en Coupe Nissan Sentra pour l'occasion.