Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Mikaël Grenier de retour en piste aux 12 Heures de Sebring

Mikaël Grenier de retour en piste aux 12 Heures de Sebring

Lundi 15 mars 2021 par Eliane Gilain
Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

L'édition 2021 des 12 Heures de Sebring, deuxième épreuve du championnat IMSA WeatherTech SportsCar après les 24 Heures de Daytona, aura lieu ce samedi. Deux pilotes québécois sont inscrits à la classique floridienne. Outre Bruno Spengler, comme prévu avec l'équipe officielle BMW en classe GTLM, le pilote de Québec Mikaël Grenier sera de retour avec l'écurie Sun Energy 1 en classe GTD.

Après un solide début de saison lors des 24 Heures de Daytona qui avait vu Grenier et ses coéquipiers terminer au deuxième rang final des GTD, Mikaël partagera de nouveau les commandes de la Mercedes AMG GT3 de l'équipe avec le propriétaire de l’écurie Kenny Habul, ainsi que le pilote d’usine Mercedes Maro Engel.

« J’ai déjà roulé avec Maro en 2018, lors des 24 Heures de Daytona, ce n’est pas un inconnu pour moi ! » déclare Mikaël Grenier, qui s’est également trouvé en piste contre Engel en 2018 et 2020, lorsque celui-ci était engagé par Black Falcon (équipe officielle Mercedes à l'époque) tandis que le Québécois évoluait pour l'équipe suisse Emil Frey, en GT World Challenge Europe.

Ce sera également l’occasion d’un retour aux 12 Heures de Sebring pour Grenier : « C’est ma deuxième participation à cette course, j’y avais pris part en 2018, déjà avec Sun Energy 1 ». L’équipe avait terminé en 10ème position dans la classe GTD. Le tracé bosselé de Sebring n’est cependant pas une nouveauté pour Grenier qui le connaît très bien : « j’y ai roulé très souvent en Star Mazda et lors d’essais en IndyCar. J’ai aussi fait des courses en voitures historiques. J’adore cette piste, car elle est très "vieille école". J’aime les bosses, c’est très différent des circuits sur lesquels j'ai évolué les dernières années en Europe, où tout est parfait. Le pilote peut faire une différence à Sebring. C’est important de toujours être bien placé sur la piste, à cause des bosses qui peuvent vite déséquilibrer la voiture ».

Pour Mikaël, Sebring est un rendez-vous attendu avec impatience. Il ajoute : « C’est un tracé amusant qui a tous les types de virages. J’aime particulièrement le dernier virage et le premier qui sont rapides et qui ont des bosses dedans. Il y a également beaucoup d’opportunités de dépassement sur ce circuit ».

La Mercedes-AMG GT3 devrait de nouveau être compétitive lors des 12 Heures, mais elle pourrait souffrir face à la concurrence en ligne droite. « C’est une très bonne voiture sur des pistes bosselées. Mais tout dépendra évidemment de la BoP (Balance des Performances) car il y a des changements par rapport à l’an dernier. Nous serons plus lourd de 20 kilos, mais comme je n’étais pas là je ne verrai pas la différence ! » explique Mikaël. Rappelons que les Mercedes ont terminé aux 1ère et 2ème places en classe GTD à Daytona, ce qui implique automatiquement quelques petites modifications de la fameuse BoP pour la course suivante.

La stratégie de l’équipe sera de faire rouler Kenny Habul le temps minimum requis par la série (150 minutes), tandis que Maro et Mikaël s’échangeront les relais pour le reste de l’épreuve, soit environ 9h30 de course. « Kenny aime bien Sebring, et nous avons terminé en 2ème position à Daytona avec lui, qui est un pilote classé bronze. Lorsque l’on regarde la feuille d’inscrits, il n’y a pas beaucoup d’équipes qui ont bien fait avec un pilote amateur dans leur équipage alors il peut être fier de lui ! » précise Mikaël.

Il conclut en évoquant ses plans pour le reste de la saison 2021, qui sont toujours incertains : « avec Sun Energy 1, nous ferons probablement des courses d’Endurance en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde, mais nous sommes bien positionnés pour le championnat d’Endurance de l'IMSA. Pour le reste, je ne peux rien confirmer pour le moment, j’en saurai plus à Sebring ». Chose certaine, Mikaël Grenier ne sera pas de retour cette saison en GT World Challenge Europe avec l'équipe Emil Frey.

En IMSA, outre Daytona et Sebring, les courses comprises dans la Coupe Endurance sont les 6 Heures de Watkins Glen fin juin et la finale de la saison, la course de 10 heures appelée "Petit Le Mans", en novembre à Road Atlanta.