Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Dakar - Étape 6 : Carlos Sainz vainqueur d'étape; Stéphane Peterhansel reste aux commandes

Dakar - Étape 6 : Carlos Sainz vainqueur d'étape; Stéphane Peterhansel reste aux commandes

Vendredi 8 janvier 2021 par Julie Bouchard
Crédit photo: Antonin Vincent / A.S.O.

Crédit photo: Antonin Vincent / A.S.O.

Carlos Sainz (Mini) est de retour au sommet du classement ! Après trois jours difficiles, où il s'est montré très critique envers la navigation extrême imposée lors de cette édition 2021 du rallye-Raid Dakar, le lauréat 2020 a dominé ce vendredi, en route vers sa seconde victoire d’étape qu’il a menée de bout en bout en direction d’Haïl dans le centre nord de la péninsule Arabique

Sainz et son co-pilote Lucas Cruz remportent cette spéciale, raccourcie d’une centaine de kilomètres pour des questions de sécurité, avec 4 minutes et 3 secondes d’avance sur le Saoudien Yazeed Al Rajhi (Overdrive Toyota). Très expérimenté en Rallye-Raid (il avait notamment terminé quatrième de l’édition 2020), Al Rajhi évolue dans son pays mais il n’en a pas moins rencontré de nombreuses difficultés en début d’épreuve qui font qu’il pointe seulement au 26ème rang du classement général, à plus de 5 heures des meneurs.

« L’étape était moins difficile qu’hier, ça s’est mieux passé » a mentionné Carlos Sainz à l’arrivée à Haïl avant de revenir sur ses difficultés des jours précédents : « J’ai perdu deux fois trente minutes, puis six minutes… Je ne suis pas très content de ce qu’on a fait, on aurait pu faire du meilleur boulot. Il faut analyser cela calmement, mais c’est une autre philosophie du cahier de route que l’on découvre cette année au Dakar ».

Précisons en effet que les concurrents qui disputent cette édition 2021 du célèbre rallye-raid doivent composer avec un tout nouveau système de cahier de route. Il s’agit en fait d’une tablette électronique et les co-pilotes reçoivent l’itinéraire à suivre le matin même de chaque spéciale. Impossible donc de préparer ses propres notes avant de débuter l’épreuve comme cela se faisait parfois autrefois. Désormais, les tablettes sont reliées au système GPS de l’auto et c’est de cette manière que les notes apparaissent au co-pilote qui doit les lire à son pilote durant l’épreuve. Comme Sainz l’indique, c’est évidemment une toute autre philosophie des Rallyes-Raids que celle qui était connue jusqu’ici.

Pour revenir à l’étape du jour, elle n’a pas créé de grand bouleversement au sommet du classement général. Derrière Sainz-Cruz et Al Rajhi-Von Zitzewitz, on retrouve les deux premiers au classement général. Stéphane Peterhansel (Mini, 4ème à 7’34" - photo ci-dessus) a longtemps eu l’avantage sur Nasser Al-Attiyah (Toyota, 3ème à 7’16") dans les dunes qui composaient la totalité de l’étape du jour. Mais Al-Attiyah a réussi à hausser encore le rythme en fin d’étape pour gagner 18 petites secondes sur son rival pour la victoire toutes-catégories.

Au classement général, Stéphane Peterhansel et Édouard Boulanger conservent ainsi près de six minutes (5’53") d’avance sur Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel. Sainz-Cruz sont à 40 minutes et 39 secondes, au troisième rang. Pour le classement complet de cette étape et le classement général, cliquez ici.

Cinquième de l’étape d’aujourd’hui et 4ème au général, le Polonais Jakub Przygonski (Orlen/Overdrive) continue d’impression lors de ce Dakar. L’ancien pilote moto, co-piloté par l’Allemand Timo Gottschalk, est toutefois à plus d’une heure des meneurs.

Quant à Sébastien Loeb et Daniel Elena (BRX), leur cauchemar continue ! Après avoir vécu hier « l'étape la plus difficile de ma petite expérience en Rallye-Raid », selon les propos du copilote monégasque, l’équipage a cassé ce vendredi un triangle de suspension après seulement 97 kilomètres de spéciale. Il n’a donc pu franchir la ligne d’arrivée et demeuraient une fois la nuit tombée dans l'attente de leur camion d'assistance pour tenter une éventuelle réparation.

Demain, les concurrents vont pouvoir profiter de la seule journée de repos qu’offre cette édition 2021 du Rallye-Raid Dakar, à Haïl, une ville de près d’un demi-million d’habitants située au nord de l’Arabie saoudite.