Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Hamilton gagne à Bahreïn; Grosjean échappe aux flammes et Stroll finit en tonneau !

Hamilton gagne à Bahreïn; Grosjean échappe aux flammes et Stroll finit en tonneau !

Dimanche 29 novembre 2020 par Julie Bouchard
Crédit photo: Giuseppe Cacace-Pool / Getty Images

Crédit photo: Giuseppe Cacace-Pool / Getty Images

Le septuple champion nouvellement couronné Lewis Hamilton a remporté ce dimanche sa 11ème victoire de la saison 2020. Le pilote Mercedes a devancé les Red Bull-Honda de Max Verstappen et Alex Albon au Grand Prix de Bahreïn, au terme d’une course qui passera à l’histoire en raison de l’impressionnant accident de Romain Grosjean, dont la monoplace Haas-Ferrari a explosé après être passée au-travers d’un rail de protection au 3ème virage. Ce terrifiant crash, dont le pilote français s’est sorti pratiquement indemne, a évidemment provoqué l’arrêt de la course. À la relance, un nouvel incident a mis fin à la course du Québécois Lance Stroll, qui s’est retrouvé en tonneau avec sa Racing Point-Mercedes après avoir été heurté par l’Alpha Tauri-Honda de Daniil Kvyat.

Bien plus que la 95ème victoire en F1 d’Hamilton, le moment marquant de ce Grand Prix de Bahreïn 2020 a bien évidemment été l’accident de Romain Grosjean, qui a frappé de face les barrières au virage 3 lors du 1er tour, après s’être rabattu sur la monoplace de Kvyat, provoquant alors le contact. Coupée en deux sous la force de l’impact, la voiture de Grosjean explosa instantanément et, des décombres enflammées de son cockpit, le pilote parvint seul à s’extraire (photo ci-dessous) avant d’être pris en charge par les occupants de la voiture médicale de la FIA. Transporté par avion à l'hôpital militaire de Manama, la capitale de Bahreïn, Romain Grosjean souffre de brûlures mineures aux mains et aux chevilles. Au vu de l’accident, cela aurait pu être beaucoup plus grave mais il faut noter que les normes de sécurité des F1 actuelles, et notamment l’inesthétique mais extrêmement efficace halo, ont parfaitement joué leur rôle.

Après plus de 90 minutes d’arrêt, le temps de changer les barrières détruites, la course a repris. Pour deux virages seulement alors que Lance Stroll se retrouva à l’envers après avoir été heurté par Daniil Kvyat. Le pilote russe écopa d’une pénalité de 10 secondes pour sa responsabilité dans l’accident. Quant à Lance, indemne mais apparemment furieux, il quitta le circuit très rapidement après.

Après quelques tours derrière la victoire de sécurité le temps de dégager la Racing Point de Stroll, la course a véritablement démarré, avec un Lewis Hamilton impérial aux commandes. Déjà assuré du titre mondial après le Grand Prix de Turquie il y a deux semaines, Hamilton n’a jamais semblé pouvoir perdre cette course. Tandis que son coéquipier Valtteri Bottas chutait au classement dès le premier départ pour livrer finalement une autre course totalement anonyme, Verstappen fut une fois de plus le seul pilote qui aurait pu espérer battre Hamilton. Malgré le fait que le Néerlandais ait réussi à rester à moins de 10 secondes du pilote Mercedes pendant une grande partie de la course, il n’a jamais été en mesure de dépasser son rival.

Derrière le duo de tête, Sergio Pérez (Racing Point-Mercedes) a livré une autre course remarquable. Un moment 2ème à la faveur d’un arrêt aux puits assez lent de Verstappen, Pérez pensait bien décrocher un second podium consécutif, permettant ainsi à Racing Point de garder la 3ème place au championnat des constructeurs en dépit de l’abandon de Stroll. Mais le moteur de la monoplace du pilote mexicain explosa à trois tours de la fin. Un abandon crève-cœur qui a entraîné une dernière neutralisation (l’arrivée a été jugée derrière la voiture de sécurité) et promu Alex Albon à la troisième place. C’est le second podium en F1 du pilote thaïlandais, qui tente de garder son volant chez Red Bull en vue de la saison prochaine, bien que Nico Hülkenberg semble être le choix numéro 1 des dirigeants de l’écurie.

Quatrième et cinquième, Lando Norris et Carlos Sainz (McLaren-Renault) ont offert à leur écurie un résultat inespéré qui, combiné à l’abandon de Pérez, permet à McLaren de se retrouver désormais troisième au championnat des constructeurs, derrière Mercedes et Red Bull, mais devant Racing Point Renault et Ferrari.

Belle course aussi de Pierre Gasly. Sur une stratégie à un seul changement de pneus, le pilote Alpha Tauri-Honda devance au fil d’arrivée la Renault de Daniel Ricciardo et la Mercedes de Valtteri Bottas. À la défense de ce dernier, il faut noter qu’il a dû effectuer un arrêt de plus en raison d’une crevaison en début de course.

Le Top 10 de cette course qui a donné de grandes émotions est complété par la seconde Renault d'Esteban Ocon et la Ferrari de Charles Leclerc. Quant à Nicholas Latifi (Williams-Mercedes), il finit 14ème, un rang derrière Sebastian Vettel, aux commandes d’une Ferrari qu’il définissait lui-même comme inconduisible ! Pour le classement complet de ce Grand Prix de Bahreïn 2020, cliquez ici.

Le prochain événement, toujours sur le circuit international de Sakhir à Bahreïn, aura lieu dès le week-end prochain. Ce sera toutefois le tracé extérieur (beaucoup plus court) qui sera utilisé, avec des chronos au tour attendus en moins d’une minute !

Crédit photo: Capture d'écran F1 TV