Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Entrevue : Alex Labbé dresse le bilan de sa saison 2020 en NASCAR Xfinity

Entrevue : Alex Labbé dresse le bilan de sa saison 2020 en NASCAR Xfinity

Lundi 9 novembre 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: Festidrag Développement

Crédit photo: Festidrag Développement

Tout le monde s’accorde à dire que cette saison ne fut pas comme les autres. Néanmoins, le Québécois Alex Labbé a pu disputer l'intégralité des épreuves de NASCAR Xfinity, au sein de l’écurie DGM dont Mario Gosselin est à la tête, ce qui constitue un exploit vu le faible budget de départ. Initialement, Alex n'était là que pour 4 ou 5 courses. À Phoenix samedi dernier, il a complété sa 33ème course ! Un Top 5 et cinq Top 10 ont ponctué son parcours, terminé au 14ème rang du championnat. C'est maintenant l'heure du bilan...
 
Alex, que dire de ta saison 2020 ?
 
« C’est pour moi mission accomplie ! J’ai terminé au 14ème rang dans les points et l’objectif était de terminer dans le Top 15. J’aurais toutefois aimé avoir plus de constance, car la vitesse était au rendez-vous. Nous avons eu de la difficulté à être réguliers dans les performances de la voiture d'une course à l'autre. Auparavant c’était le contraire, nous étions constants mais moins rapides.»
 
La finale de la saison à Phoenix semble avoir été l'image de ce parcours 2020 : de la vitesse mais des soucis mécaniques qui t'ont relégué loin des meneurs...
 
« J’ai eu des problèmes, notamment de carburateur. J’ai donc passé trois tours dans les puits pour la réparation. Nous aurions dû garder notre ancien carburateur, mais sans essais ni qualifications, ce n’est pas facile à prévoir.»
 
Justement, parlant du format révusé des courses depuis la reprise en mai, est-ce quelque chose que tu as aimé ?
 
« Ça ne m’a pas trop dérangé, mais c’est plus difficile pour tout le monde d’embarquer directement en course, sans essais ni qualifications. Les grosses équipes peuvent moins pratiquer avant... mais nous aussi. Or, eux ont plus de moyens technologiques dans leur garage pour faire des simulations, prédire le comportement de la voiture avec plus d'exactitude qu'une équipe comme la nôtre. Il faut donc arriver à la piste très confiants quant à nos choix techniques et s'y tenir. La situation avec le carburateur à Phoenix, ou encore les problèmes de radio ou d’allumage rencontrés à d'autres pistes n'auraient pas existé si nous avions pu faire quelques tours avant la course.»
 
Quel a été ton événement préféré cette saison ?
 
« C’est certainement la course au Roval de Charlotte. Mais le résultat n'a pas été à la hauteur de mes espérances. Je dirais que je ne suis pas déçu mais amer parce que nous avions une chance de gagner la course. L’an dernier, j’avais terminé 6ème et cette année 4ème. Par contre le Roval n’est pas adapté au NASCAR car il n’y avait pas de drainage de la pluie et les conditions étaient extrêmes alors qu'on subissait la fin d’un ouragan. Ce fut la course la plus difficile de ma vie car nous avons roulé sous la pluie et à la noirceur.  J’avais ma visière embuée lors de la dernière relance, je partais 5ème et j’ai réussi à gagner une place, mais je ne pouvais faire plus dans ces conditions. C’était quand même le premier Top 5 pour moi et pour l'équipe DGM.»
 
Et maintenant, quelle est la suite des choses ?
 
« Je me prépare pour 2021 en vue de rouler en NASCAR Xfinity une fois de plus. J'évalue toutes les options qui se présentent à moi. Mon but est de parvenir à me qualifier pour les séries éliminatoires l’an prochain, ou de gagner des courses. Maintenant, reste à voir si je peux atteindre cet objectif en faisant une saison partielle dans une équipe de pointe, ou si je continue avec DGM et que je fais toute la saison. Je ne veux pas aller en série Cup. C'est la série reine mais y aller pour faire d ela figuration ne vaut pas la peine pour l’instant.»
 
En conclusion, un documentaire t'a récemment été consacré à la télévision de Radio-Canada. De quoi s’agissait-il ?
 
« Il a été tourné une semaine avant la course sur le Roval de Charlotte, c’est bien tombé ! Des gens de Radio-Canada m’avaient approché il y a quelques mois. Il s'agit d'un documentaire principalement consacré à ma vie à l’extérieur des courses, mon parcours et d’où je viens.»
 

Pour voir ou revoir ce documentaire sur Alex Labbé, cliquez ici.