Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Dani Sordo vainqueur du Rallye de Sardaigne mais week-end endeuillé pour la communauté de rallye

Dani Sordo vainqueur du Rallye de Sardaigne mais week-end endeuillé pour la communauté de rallye

Dimanche 11 octobre 2020 par Julie Bouchard
Crédit photo: Hyundai Motorsport

Crédit photo: Hyundai Motorsport

Pour son deuxième départ seulement cette année en Championnat du monde des Rallyes (WRC), le pilote espagnol Dani Sordo, co-piloté par Carlos del Barrio sur Hyundai i20 WRC, a remporté le Rallye d’Italie, sur les routes en terre de l’île de Sardaigne. C’est son second gain à cet événement après celui de 2019.

Sordo a dû résister à la pression de deux poursuivants en bataille pour la deuxième place et pour le titre mondial : Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) et Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC). Tous deux ont réussi à réduire dans les quatre dernières spéciales la demi-minute d'avance que comptait Sordo après deux jours de compétition, mais l'Espagnol a tenu bon pour s'imposer avec 5,1 secondes d’avance sur Neuville et 6,1 sur Ogier.

Dani Sordo signait ainsi sa troisième victoire en WRC à l'âge de trente-sept ans. « Cet endroit est vraiment spécial et nous avons assisté à une superbe prestation de toute l'équipe » confiait le vainqueur. « Je ne suis pas particulièrement satisfait de mon rythme aujourd'hui. Nous avions une grosse avance dimanche matin, mais je n’ai pas été en mesure de faire les mêmes temps que Thierry et Sébastien, donc ils étaient revenus un peu trop près sur la fin » a-t-il ajouté.

Derrière lui, son équipier Thierry Neuville et Sébastien Ogier se livraient une bataille d'anthologie. Après avoir échangé plusieurs fois leur position tout au long du rallye, le Français prenait l'avantage ce matin jusqu'à ce que le Belge réalise un passage frôlant la perfection dans la Power Stage pour lui souffler la deuxième place pour une seconde. « J'étais à la limite et j'ai attaqué très fort » admettait le sextuple champion du monde Sébastien Ogier, vainqueur de six des seize spéciales rocailleuses au programme dans le nord de la Sardaigne. « C'était intense tout au long du week-end. Nous avons tout donné dans la dernière spéciale et je ne pouvais pas faire grand-chose de plus » a-t-il conclu.

Grâce à ce doublé, Hyundai Motorsport s'empare de la tête du championnat des constructeurs avec sept points d'avance sur Toyota Gazoo Racing. Les trois équipages sur le podium n’étant séparés que de 6,1 secondes au fil d’arrivée, il s’agit de la plus petite marge entre les 3 premiers de l'histoire du championnat du monde.

Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) termine 4ème et voit ainsi son avance en tête du championnat des pilotes être réduite à quatorze points sur son équipier Sébastien Ogier à deux manches de la fin de saison. Le Gallois a fini à un peu plus d'une minute de Dani Sordo.

Meneur en début d'épreuve, Teemu Suninen (Ford Fiesta WRC) a ensuite perdu du terrain en raison de problèmes mécaniques. Le Finlandais rallie toutefois l'arrivée au cinquième rang à 31,6" d'Evans.

Quant au champion du monde en titre Ott Tänak (Hyundai i20 WRC), il a connu un week-end décevant. Après avoir perdu du temps dès vendredi matin en raison de problèmes de suspension, l'Estonien est remonté jusqu’en sixième position finale, s'offrant au passage le maximum de points bonus possibles dans la Power Stage, mais il accuse un retard de vingt-huit points sur Elfyn Evans dans la course au titre.

Pierre-Louis Loubet (Hyundai i20 WRC) est septième devant Jari Huttunen (Hyundai i20 R5), vainqueur dans la catégorie WRC3 après la crevaison de Kajetan Kajetanowicz (Skoda Fabia Rally2) en fin d'épreuve. Victorieux en WRC2, Pontus Tidemand (Skoda Fabia Rally2) complète le Top 10. Pour le classement complet de ce Rallye de Sardaigne 2020, cliquez ici.

Le prochain rendez-vous, l'avant-dernière manche du calendrier, emmènera les concurrents en Belgique pour la première fois de l’histoire du Championnat du Monde FIA des Rallyes. Disputé sur asphalte, le Rallye d’Ypres aura lieu du 19 au 22 novembre.

À noter enfin que si le Rallye de Sardaigne s’est déroulé sans incident majeur, ce fut tout de même un week-end de deuil pour le monde du rallye, alors que deux co-pilotes ont trouvé la mort en Europe lors d’épreuves régionales. Au Portugal hier, la co-pilote espagnole Laura Salvo (21 ans) est décédée lorsque son pilote Miquel Socias a perdu le contrôle de sa Peugeot qui est allée frapper latéralement un arbre dès la première spéciale du Rallye Vidreiro Centro. Ce dimanche au Rallye Valle del Sosio (en Sicile), le pilote Vito Parisi a été victime d’une sortie de route qui a coûté la vie à son co-pilote Salvatore Coniglio (54 ans) après que leur Renault Clio Groupe A ait percuté un poteau puis un arbre. La passion du rallye peut hélas se révéler parfois bien cruelle...