Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

La 104ème édition des 500 milles d’Indianapolis aura lieu ce dimanche (+ vidéo)

La 104ème édition des 500 milles d’Indianapolis aura lieu ce dimanche (+ vidéo)

Vendredi 21 août 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: John Cote / IndyCar

Crédit photo: John Cote / IndyCar

Ce dimanche 23 août, les fans pourront enfin regarder les pilotes d’IndyCar s’illustrer sur l’ovale de l’Indianapolis Motor Speedway pour la 104ème édition des 500 milles d’Indianapolis. Habituellement tenu au mois de mai, l’événement mythique a été déplacé au mois d’août en raison des restrictions entourant la pandémie de coronavirus. De plus, après avoir envisagé tenir l'événement avec un nombre restreint de spectateurs dans les estrades, les organisateurs se sont résignés à présenter leur événement à huis clos. Une première dans l'histoire de la célèbre course !

La dernière séance de qualifications, appelée "Fast Nine" a eu lieu le 16 août dernier. Cette séance, mettant en vedette les 9 pilotes les plus rapides à l'issue de la qualification régulière courue la veille, a souri à Marco Andretti, petit fils du légendaire Mario Andretti, qui avait remporté les 500 milles en 1969. Marco (Dallara-Honda/Andretti Autosport) est le premier membre de la célèbre famille de pilotes à signer la pole position lors de cette épreuve depuis 33 ans. Le Néo-Zélandais Scott Dixon, meneur au championnat IndyCar 2020 et vainqueur de l'épreuve en 2008 partira de la 2ème position avec sa Dallara-Honda du Chip Ganassi Racing. La première ligne sera complétée par Takuma Sato (Dallara-Honda/Rahal Letterman Lanigan Racing), vainqueur en 2017. Le Japonais s’élancera de la 3ème position tandis que la recrue Rinus VeeKay (Ed Carpenter Racing) a signé le 4ème meilleur tour. Le jeune pilote de 19 ans en sera à son premier départ aux 500 milles d’Indy, après avoir été couronné vice-champion d’IndyLights en 2019 et champion de Pro Mazda en 2018. Il est le premier pilote sur la grille à disposer d'un moteur Chevrolet et est présentement 20ème au championnat des pilotes.

Écarté de l'écurie Schmidt Peterson, qui représente désormais McLaren dans la série, le Canadien James Hinchcliffe dispute un programme partiel avec le Andretti Autosport cette saison. Le pilote ontarien s’est qualifié en sixième position en vue de la course de dimanche. Cela fait 5 fois qu’il se qualifie dans le Top 10 des 500 milles depuis 2011, ayant signé la pole position en 2016. Le second canadien inscrit, la recrue Dalton Kellett, a de son côté réusis à se qualifier 24ème avec sa Dallara-Chevrolet de l'équipe d'AJ Foyt.

Assurément l'une des célébrités au départ, le double champion du monde de Formule 1 Fernando Alonso en sera à sa troisième "participation" aux 500 milles d’Indianapolis. Nous avons mis le mot participation entre guillemets car si en 2017 il avait brillé avant de devoir renoncer en raison d'un bris de moteur dans les derniers tours, l'an dernier il n’était pas parvenu à se qualifier aux commandes d'une voiture préparée par McLaren et manquant complètement de compétitivité. Cette année, il partira de la 26ème position. Alonso a eu de la difficulté à se hisser dans le Top 20 tout au long des séances d'essais. Il a par ailleurs frappé le mur lors d'une des séances, sans blessure heureusement.

Il est cette fois au volant de la voiture No.66, troisième Dallara-Chevrolet de l’écurie Arrow McLaren SP, les deux autres étant confiées (pour toute la saison d'IndyCar) aux recrues pato O'Ward (qualifié 15ème) et Oliver Askew (21ème). Rappelons qu'Alonso effectuera un retour en Formule 1 l’an prochain chez Renault, ce qui, selon les dires du directeur de l’écurie française Cyril Abiteboul, rendra impossible la participation de l'Espagnol aux 500 milles 2021 et 2022, au moins. Alonso s'élancera dimanche à la droite de Simon Pagenaud (Dallara-Chevrolet/Team Penske) le vainqueur de l'Indy 500 2019.

Aujourd’hui avait lieu "Carb Day", la dernière séance d’essais en vue de la course de dimanche. C’est le Mexicain Pato O’Ward qui a inscrit le tour le plus rapide, devant Scott Dixon et Alexander Rossi (Dallara-Honda/Andretti Autosport). Alonso a obtenu le 23ème tour le plus rapide.

Pour découvrir les 33 pilotes qui seront au départ de ces 500 milles d'Indianapolis 2020 ce dimanche, cliquez ici. À souligner que pour la première fois en 20 ans, aucune pilote féminine ne sera au départ.