Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Hamilton impérial en Hongrie mais Stroll excellent quatrième; Latifi 19ème

Hamilton impérial en Hongrie mais Stroll excellent quatrième; Latifi 19ème

Dimanche 19 juillet 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Mercedes F1/LAT Images

Crédit photo: Mercedes F1/LAT Images

Lewis Hamilton a éclipsé tous ses rivaux pour décrocher une victoire presque facile ce dimanche, lors du Grand Prix de Hongrie qui marquait la troisième étape de la saison 2020 de Formule 1. Parti de la pole, Hamilton (Mercedes) a rapidement pris une avance confortable dans les premiers tours, avant de gérer son rythme et maintenir ses rivaux à une telle distance que, n’eut été d’un changement de pneus à trois tours de l’arrivée, afin de chausser des gommes neuves histoire d’aller décrocher en plus le record du tour et le point supplémentaire qui l’accompagne, seulement Max Verstappen (Red Bull-Honda), 2ème, et Valtteri Bottas (Mercedes), 3ème, aurait fini sur le tour du vainqueur !

Au terme de cette course sur le Hungaroring de Budapest, Hamilton a finalement gagné avec "seulement" 8,7 secondes d’avance sur un Max Verstappen qui a réalisé une très belle course, remontant de la 7ème place de départ à la deuxième à l’arrivée, tout en résistant à la pression de Bottas dans les derniers tours.

Pourtant, ce Grand Prix de Hongrie 2020 aurait pu s’arrêter avant même le départ pour le pilote néerlandais, qui frappa le mur de pneus durant le tour de mise en grille (alors que la piste était encore mouillée), brisant son aileron avant un triangle de suspension. Les mécaniciens de l’équipe Red Bull parvinrent à réparer sa voiture, qui ne souffrit d’aucun ennui mécanique une fois la course lancée.

En début de course, Verstappen a toutefois bénéficié du mauvais départ de Valtteri Bottas puis d’un premier arrêt aux puits assez lent de Lance Stroll (Racing Point-Mercedes) pour se hisser deuxième. Auteur une fois encore d’un excellent départ, le Québécois évoluait en deuxième place derrière Lewis Hamilton lorsque, sur une piste s’asséchant au fil des tours, il a perdu la 2ème puis la 3ème place. Dans les deux cas, c’est lors d’arrêts aux puits qu’il a concédé ces positions.

« Je suis vraiment content de cette quatrième place, c'est un bon résultat et je dois remercier l'équipe pour son excellent travail aujourd'hui et tout le week-end. C'était amusant de me battre contre Max Verstappen au début de la course et d'évoluer en deuxième place dans des conditions changeantes. Puis, le reste de ma course a été pas mal solitaire en quatrième place, sans bataille, mais l'essentiel est que nous avons pu marquer un bon nombre de points pour l'équipe, tout comme Checo (Sergio Pérez) avec sa 7ème place » a confié Lance. Il ajoute : « C'était une course tellement complexe et j'ai hâte de la revoir et d'apprendre ce que nous pouvons améliorer encore pour les courses à venir. Nous avons déjà disputé trois courses et nous semblions forts dans chacune d’elles. Je pense que le podium était proche aujourd'hui si j'avais pu revenir en piste plus près de Bottas. Les choses auraient alors pu être différentes, mais bon, on peut toujours le dire après la course. Cette quatrième place est quand même très satisfaisante ».

Stroll peut en effet être satisfait de ses résultats en sol hongrois ce week-end, lui qui s’était qualifié troisième hier. Cette solide performance des Racing Point, avec Stroll quatrième et Sergio Pérez septième (après avoir manqué son départ, tout comme Bottas), va assurément alimenter un peu plus les frustrations de l’écurie Renault, qui se plaint depuis le début de la saison que la Racing Point est une copie - trop conforme - de la Mercedes de 2019 !

Sur la seconde Red Bull-Honda, le Thaïlandais Alexander Albon termine 5ème. Il a profité du passage aux puits d’Hamilton en fin de course pour terminer l’épreuve sur le tour du vainqueur, mais cela ne calmera pas les critiques autour de ses performances, il est vraiment nettement inférieures à celles de Verstappen. Mais a-t-il le même matériel que son coéquipier ? On vous laisse deviner ! Quoi qu’il en soit, ce résultat mitigé d’Albon est venu relancer les rumeurs voulant que Sebastian Vettel ou Sergio Pérez prennent sa place l’an prochain.

Pourtant, Albon est passé de la 13ème place au départ à la 5ème au damier, remportant au passage un beau duel avec Sebastian Vettel. L’Allemand de chez Ferrari a quant à lui dominé son coéquipier Charles Leclerc (seulement 11ème) durant ce Grand Prix. S’il a cédé face à Albon, il a réussi à rester devant Sergio Pérez dans les derniers tours de la course.

Daniel Ricciardo (Renault), qui a effectué 42 des 70 tours sur le même train de pneus, finit huitième, devant Kevin Magnussen qui offre ainsi les premiers points cette saison à l’équipe Haas. Ce résultat est le fruit d’une stratégie audacieuse de l’équipe américaine, qui laissa ses deux pilotes en pneus intermédiaires parcourir près de la moitié de la course, bien que la piste s’asséchait au fil des tours. Si Romain Grosjean a fini par dégringoler au classement, Magnussen lui a bien résisté et il devance au final Carlos Sainz, le seul pilote McLaren-Renault à parvenir à terminer dans les points.

Quant à Nicholas Latifi (Williams-Mercedes), cet événement n'a pas été digne des attentes entrevues à l'issue d'une belle qualification (15ème). Bien parti (il pointait 10ème après deux tours !), il a perdu tout espoir de marquer un point lorsque son équipe l'a renvoyé en piste sous le nez de Carlos Sainz. Écoppant d'une pénalité pour le geste, il a par la suite été victime d'une crevaison avant de faire un tête-à-queue quelques tours plus tard. Fond plat de sa monoplace endommagé, il se retrouve ainsi classé 19ème et dernier... Pour le classement complet de l’épreuve, cliquez ici.

Ce Grand Prix de Hongrie complétait la première séquence de trois Grands Prix en trois week-ends. Le monde de la Formule 1, qui a vécu dans une complète autarcie durant ces trois semaines, va maintenant pouvoir prendre une semaine de pause, avant de se retrouver du 31 juillet au 2 août sur le circuit de Silverstone, pour le Grand Prix de Grande-Bretagne.