Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Le GP de Trois-Rivières : Près de 50 ans d'histoire... et toujours des nouveautés !

Le GP de Trois-Rivières : Près de 50 ans d'histoire... et toujours des nouveautés !

Mardi 2 août 2016 par Eliane Gilain
Crédit photo: Archives Pole-Position Magazine

Crédit photo: Archives Pole-Position Magazine

Le Grand Prix de Trois-Rivières est très certainement l’un des événements majeurs au Québec, pas seulement pour les fans purs et durs de sport automobile d'ailleurs. Autant en terme de sport automobile que de tourisme, le GP3R attire des gens de partout au Québec, et même d’ailleurs, pour un événement qui, depuis l'an dernier, est maintenant programmé sur deux fins de semaine de festivités.

Le Grand Prix de Trois-Rivières aura 50 ans l'an prochain. Il a été instauré en 1967 par le Club Autosport Mauricien (CAM). Le tracé urbain qui serpente le long du terrain de l'Exposition, sur les hauteurs de la ville, a changé au fil du temps, s’allongeant parfois jusque dans l'hippodrome. Si aujourd'hui, l'hippodrome trifluvien est encore utilisé le temps du week-end de Rallycross, les plus anciens se souviennent certainement qu'il a connu une époque où sa surface était asphaltée le temps du week-end de Grand Prix pour y faire passer des Can-Am ! La longueur du circuit a également souvent changé, débutant par une piste de 1,8 km pour se retrouver avec le tracé de 3,4 km passant dans l'hippodrome, avant de aujourd'hui avec un tracé de 2,4 km.

Le circuit a vu des pilotes de renommée mondiale. Celui qui nous tient le plus à cœur : Gilles Villeneuve. Le légendaire pilote s’est souvent illustré au Grand Prix de Trois-Rivières, la première fois étant en 1973 en Formule Ford où il avait gagné l’épreuve. 1976 marque également les annales du Grand Prix de Trois Rivières, alors que le futur champion du monde de Formule 1 James Hunt cette année là, participait à l’épreuve de Formule Atlantique. C’est d’ailleurs lors de cette épreuve que le nom de Gilles Villeneuve a été entendu jusqu'en Europe, le Québécois ayant battu Hunt. Dans cette course disputée le 5 septembre 1976, soit il y a presque tout juste 40 ans, on oublie que Hunt avait fini 3ème et non 2ème. Battu non seulement par Gilles mais aussi par un autre futur champion du monde de F1, Alan Jones. L'Australien s'était classé 2ème, devant Hunt, Vittorio Brambilla, Bobby Rahal et Patrick Tambay. Des noms qui ont traversé les époques.

En 1981, c’est au tour du frère de Gilles, Jacques, gagner la course de Formule Atlantique au GP3R. Il y revint souvent, avec plusieurs gains en Formule Atlantique à la clé. Sa dernière participation remonte à l'année dernière, alors qu'il avait pris part aux courses de la série Formula Tour 1600.

Jacky ickx en Can-Am (en 1979, l'année où il partageait son temps entre cette série - photo ci-dessus - et la Formule 1 avec l'équipe Ligier), Michael Andretti, pilote de Formule 1 et d'IndyCar, ont également foulé la piste trifluvienne. Dans le cas du fils de Mario, c'était en 1983 en Formule Mondial, une série regroupant les Formules Atlantique et Pacifique. Il y eut aussi pêle-mêle Patrick Depailler, Danica Patrick, Alexandre Tagliani, Ron Fellows, Patrick Carpentier, Bertarnd Godin, Andrew Ranger… On pourrait vous en citer des dizaines d'autres qui ont participé à un moment ou à un autre à l'événement.
 

De 1986 à 1988, l’organisation a toutefois connu une période sombre alors que les finances ne permettaient plus la tenue de l'événement. En 1989, le nouveau club organisation Association du Sport Motorisé de Trois-Rivières (ASMTR) réussissait à ramener l'événement, avec 5 séries au programme. Le GP n'a plus jamais cessé depuis, mais le nombre de séries en action n,a lui jamais cessé de croître.

1990 marqua le début du renouveau avec le cigarettier Player's dorénavant impliqué, et ce durant une pleine décennie. C’est en 2000 que la compagnie arrêta son support à l’événement à cause des lois canadiennes antitabac. Grâce à l'investissement de cette compagnie, le GP3R a pu se payer des séries alors prestigieuses comme l'Indy Lights (qui regroupait alors des futures étoiles comme Hélio Castroneves, Tony Kanaan, etc.) ou encore l'American Le Mans venue disputer deux éditions avec ses exceptionnels prototypes et GT.

Rappelons enfin qu'en 1991, l’un des grands espoirs canadiens, Greg Moore, était l'un des plus jeunes pilotes à participer au Grand Prix. Il avait tout juste 16 ans et courrait en Formule 1600. 8 ans après, sa trop brève carrière prit fin tragiquement fin à Fontana, en Californie. 

En tout, 21 séries ont foulé le sol du Grand Prix de Trois-Rivières. Après le Championnat du monde de Rallycross arrivé en 2014, trois nouvelles séries feront leur apparition cette année : les motos avec la série AMA et le Championnat canadien de Rallycross en Autoquad ce week-end, puis la série IMSA prototypes Lites le week-end suivant. Nouveautés tout en respectant la tradition, le GP3R est assurément un rendez-vous exceptionnel pour les fans...