Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Grand Prix d’Autriche : Bottas impérial; Latifi 11ème pour ses débuts et bris mécanique pour Stroll

Grand Prix d’Autriche : Bottas impérial; Latifi 11ème pour ses débuts et bris mécanique pour Stroll

Dimanche 5 juillet 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Mercedes F1/LAT Images

Crédit photo: Mercedes F1/LAT Images

Après avoir décroché la pole position aux qualifications hier, le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) est devenu ce dimanche le premier vainqueur de la saison 2020 de Formule 1, alors qu’il a remporté le Grand Prix d'Autriche devant son coéquipier Lewis Hamilton. Ce dernier a toutefois été rétrogradé à la quatrième place après écopé d’une pénalité de cinq secondes pour contact avec Alex Albon (Red Bull-Honda), ce qui a permis à Charles Leclerc (Ferrari) et à Lando Norris (McLaren-Renault) de compléter le podium. Il s’agit du tout premier podium en Formule 1 pour Norris.

Ce premier Grand prix de la saison a connu bien des rebondissements et a été neutralisé à trois reprises, le temps de dégager des voitures ayant renoncé en bord de piste.

Au départ, c’est Max Verstappen (Red Bull) qui se retrouvait en première ligne aux côtés de Bottas, Hamilton ayant été rétrogradé de 3 places sur la grille pour ne pas avoir suffisamment ralenti lors du déploiement d’un drapeau jaune la veille aux qualifications. Pour Verstappen, la course s’arrêta dès le 11ème des 71 tours, en raison d’une perte de puissance moteur au moment de son premier arrêt aux puits.

Dès lors, on pensait bien que la course allait s’enfoncer dans la monotonie avec les deux Mercedes aux avant-postes. Mais les incidents et les neutralisations sont à chaque fois venus relancer le suspense. La première neutralisation a eu lieu lorsque Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) est sorti de piste et la seconde lorsque Kimi Räikkönen (Alfa Romeo-Ferrari) perdit une roue.

À chaque fois cependant, Bottas, qui a mené du premier au dernier tour, et Hamilton sont parvenus à prendre l’avantage sur le reste du peloton. Pas de doute, les Mercedes ont encore un sérieux avantage en performances cette saison ! Mais avec 10 tours à faire et alors qu’il subissait la pression d’Albon qui roulait en pneus tendres, Hamilton s’est accroché avec le pilote thaïlandais du Red Bull racing, envoyant ce dernier en tête-à-queue. La manœuvre n’était pas importante, la roue avant-gauche de la Mercedes n’ayant heurté que légèrement le flanc de la Red Bull mais cela a suffit pour faire perdre toute chance de podium à Albon, qui allait finalement abandonner après son retour des graviers, suite à un problème de puissance moteur (lui aussi !).

Régulier à défaut d’avoir une voiture compétitive, Charles Leclerc a disputé une course sans erreur, contrairement à son coéquipier Sebastian Vettel, parti en tête-à-queue lors d’un dépassement raté sur la McLaren-Renault de Carlos Sainz, celui-là même qui le remplacera chez Ferrari en 2021. Leclerc finit ainsi 2ème (3ème au damier) tandis que Vettel est seulement 10ème.

Pénalisé de 5 secondes parce que son équipe l’a relancé des puits de manière non sécuritaire, le Mexicain Sergio Pérez aurait dû finir 3ème sans cette pénalité, qui l’a relégué 6ème au classement final. Il peut tout de même être fier de son week-end, lui qui a toujours été aux avant-postes avec sa Racing Point-Mercedes. Son coéquipier, le Québécois Lance Stroll a été moins chanceux : 9ème sur la grille, Lance s’est maintenu à cette position jusqu’au 20ème tour, moment où il a alors abandonné. « C'était un bon début de course, mais j'ai commencé à perdre de la puissance très tôt. Nous avons essayé de modifier certains paramètres, mais rien n'y a fait et j'ai dû abandonner. Nous allons examiner le problème et reviendrons plus fort la prochaine fois. C'est dommage car nous aurions pu marquer un bon nombre de points aujourd'hui » a indiqué Lance Stroll.

Derrière ce podium inédit Bottas (sa 8ème victoire en F1, la 103ème de Mercedes), Leclerc et Norris (le 1er d’une McLaren en ouverture de saison depuis 2014), le Top 10 est donc composé d’Hamilton, Sainz, Pérez, Pierre Gasly (Alpha Tauri-Honda), Esteban Ocon (Renault), Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo-Ferrari) et Vettel.  

Pour ses débuts en Formule 1, le Torontois Nicholas Latifi amène sa peu compétitive Williams-Mercedes en 11ème place. Certes, seulement 11 pilotes sur les 20 au départ ont rallié l’arrivée de ce premier Grand Prix 2020, mais Latifi a réalisé une course sans faute et il est passé bien près d’un premier point pour ses débuts. Son coéquipier George Russell a quant à lui abandonné, suite à un problème de boîte de vitesses.

Pour le classement complet de cette épreuve, cliquez ici... Ne manquez pas aussi le bilan du début de saison de F1 dans la prochaine édition du magazine Pole-Position (incluant la chronique exclusive du promoteur du Grand Prix du Canada François Dumontier), qui paraîtra le 14 juillet.