Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Zach Robichon : « Je pense que le calendrier IMSA changera à nouveau »

Zach Robichon : « Je pense que le calendrier IMSA changera à nouveau »

Samedi 16 mai 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: Didier Schraenen

Crédit photo: Didier Schraenen

L’IMSA a annoncé hier son calendrier 2020 révisé, tant pour sa série principale WeatherTech SportsCar qui regroupe voitures prototypes et GT, que pour ses séries dites Challenge qui évoluent habituellement en soutien. Sans surprise, l’épreuve au Canadian Tire Motorsport Park (CTMP, Mosport) a été annulée, ce qui fait bien entendu l’affaire des équipes américaines, mais qui nuit aux maintes équipes canadiennes.

« L’annulation au CTMP n’est pas idéale pour nous » déclare Zacharie Robichon, pilote pour l’écurie torontoise Pfaff Motorsports qui évolue en classe GTD de la série SportsCar. Le pilote francophone avait d’ailleurs signé la pole position lors des 24 Heures de Daytona en janvier dernier. « C’est malheureux de ne pas y aller, mais ça aurait été difficile pour les Américains qui viennent au Canada » indique-t-il.

Zach ajoute : « L’idée de recommencer la saison à Daytona puis à Sebring en juillet n’est pas surprenante vu que les deux pistes sont la propriété de NASCAR (IMSA appartient à NASCAR), ils sont donc capables de contrôler les coûts. En Floride, l’état qui accueillera ces deux premiers événements, tout est ouvert, ça donne donc l’opportunité à la série de ne pas faire face aux problèmes dans les autres états ». Zach Robichon est malgré tout sceptique quant à la tenue des premiers événements : « je ne serais pas surpris de voir d’autres changements au calendrier d’IMSA. Je ne suis pas très optimiste, car la série travaille beaucoup avec des pilotes qui vivent à l’étranger et qui devront se mettre en quarantaine quand ils entrent aux États-Unis. Et nous n’avons pas de vraies réponses sur la marche à suivre à ce sujet ».

Zacharie avait déjà mentionné que, selon lui, la série recommençait trop tôt lorsqu’il avait été question de revenir en piste fin juin à Watkins Glen, dans cet état de New York qui abrite le plus grand nombre de cas de coronavirus présentement aux États-Unis. « Ils recommencent trop tôt, on voit qu’ils ont peur de sortir de la Floride puisqu’ils ont maintenant mis toutes les épreuves de juillet dans cet état. Ça parle beaucoup sur la situation dans le reste du pays. Mais en même temps, il faut recommencer à courir un jour, alors vu les circonstances c’est une bonne affaire de recommencer la course, mais je suis tout de même mitigé » indique-t-il. 

Pour l’instant, Zach Robichon demeure toujours au Mont-Tremblant, les lois actuelles l'empêchant même d'accéder à son nouveau condo à Montréal. « Je deviens fou » dit-il, moitié à la blague, moitié sérieusement. Comme tous les pilotes, équipes et personnel, il est dépendant des nouvelles données, au compte-goutte et qui changent parfois d’heure en heure dans la situation actuelle.

La prochaine épreuve de la série IMSA WeatherTech SportsCar doit avoir lieu sur le circuit routier du Daytona International Speedway, le 4 juillet.