Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

L’IMSA annule son événement annuel à Mosport et reporte les courses de Watkins Glen et Lime Rock

L’IMSA annule son événement annuel à Mosport et reporte les courses de Watkins Glen et Lime Rock

Vendredi 15 mai 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

Les officiels de L’IMSA ont dévoilé ce midi un calendrier modifié pour les prochaines épreuves de la série Weathertech SportsCar, le championnat vedette des courses nord-américaines d’Endurance.

Si l’on connaissait déjà l’ordre des principales épreuves reportées, telles les 12 Heures de Sebring, le changement majeur vient du déplacement à l’automne des 6 Heures de Watkins Glen et du rendez-vous de Lime Rock, et de l’annulation de la seule course canadienne du calendrier. En effet, le Canadian Tire Motorsport Park (Mosport), au nord-est de Toronto, n’accueillera pas les séries de l’IMSA début juillet comme prévu et aucune date de report n’a été programmée à l’automne.

À vrai dire, il semble de plus en plus évident que le circuit ontarien ne présentera aucun événement professionnel cette saison puisqu’après l’annulation du traditionnel Victoria Day Weekend (qui devait avoir lieu cette fin de semaine avec à l’horaire série canadienne NASCAR Pinty’s, Coupe Porsche GT3, Coupe Nissan Micra, CTCC, World Challenge et GT4 America), le week-end NASCAR (séries Truck et Pinty’s) de début septembre est plus que compromis, selon les nouveaux projets de calendrier de NASCAR. La fermeture prolongée de la frontière entre les États-Unis et le Canada est évidemment l’un des obstacles majeurs qui a amené ces annulations d’événements à Mosport.

La course devant suivre Mosport au calendrier initial de l’IMSA, sur le circuit de Lime Rock au Connecticut le 18 juillet, est, tout comme Watkins Glen, reportée en octobre. Comme premières courses de l’été, les organisateurs de l’IMSA ont fixé leur choix sur deux courses supplémentaires à Daytona et à Sebring. Deux pistes en Floride, état où il est libre de circuler et de travailler présentement, qui sont de plus bien connues des équipes et des pilotes.

Après les 24 Heures les 25 et 26 janvier derniers, le circuit routier du Daytona International Speedway présentera donc l’épreuve de reprise de la saison le jour de la Fête nationale américaine (4 juillet). Cette date est celle qu’avait autrefois la série NASCAR Cup pour présenter sa seconde épreuve annuelle sur le célèbre tracé et, précisons que le public ne sera pas admis à l’événement qui mettra aux prises les concurrents des classes DPi, GTLM et GTD !

Deux semaines après Daytona, soit les 17 et 18 juillet, la 3ème épreuve 2020 aura lieu à Sebring, également à huis clos. Les LMP2 rejoindront les autres catégories pour cette épreuve de 2 heures 45 minutes, comme à Daytona au début du mois. Par la suite, la saison reviendra au calendrier annoncé plus tôt, avec les courses d’Elkhart Lake (2 août), Virginia Raceway (23 août), Laguna Seca (6 septembre) et Mid-Ohio (27 septembre). Les 6 Heures de Watkins Glen auront lieu une semaine plus tard (le 4 octobre) et devanceront le Petit Le Mans à Road Atlanta (17 octobre), Lime Rock (31 octobre) et les 12 Heures de Sebring (14 novembre).

À noter enfin que la série IMSA Michelin Pilot Challenge ne roulera pas début juillet à Daytona, sa reprise étant prévue à Sebring le 17 juillet. Le reste des épreuves la verra suivre la série WeatherTech SportsCar. Aucune information n'a en revanche été communiquée par l'IMSA à propos des séries Prototype Challenge (LMP3) ainsi que Porsche GT3 Cup États-Unis et Canada. Cette dernière devait débuter sa saison à Watkins Glen, le 27 juin mais, selon les informations du circuit de Watkins Glen, la série canadienne demeure à l'horaire du week-end des 3-4 octobre. Ce devrait donc être sa finale de la saison, une semaine après la Classique d'automne au Circuit Mont-Tremblant.