Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Fin de saison compromise pour la Formule E; le E-Prix de Berlin s'ajoute aux courses annulées

Fin de saison compromise pour la Formule E; le E-Prix de Berlin s'ajoute aux courses annulées

Jeudi 16 avril 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Simon Galloway / FIA Formula E

Crédit photo: Simon Galloway / FIA Formula E

Alors que des mesures de confinement strictes et sans discernement continuent d'être mises en place par plusieurs gouvernements partout dans le monde, les organisateurs de la Formule E et la FIA ont conjointement annoncé aujourd’hui la prolongation de la suspension de la saison jusqu'au moins la fin juin.

La Formule E continue d'utiliser le système bien connu en sport automobile et basé sur les drapeaux pour déterminer le statut de chaque événement à venir. Ainsi un drapeau rouge indique que l’événement n'aura pas lieu, un jaune une date possible pour représenter la course et un drapeau vert signifiant que l’événement aura lieu.

« Nous pouvons maintenant confirmer que des drapeaux rouges ont été appliqués aux mois de mai et juin, ce qui signifie que le E-Prix de Berlin ne peut plus avoir lieu comme prévu initialement le 21 juin » indiquent aujourd’hui les organisateurs de la série de monoplaces à propulsion électrique où sont impliqués plusieurs manufacturiers, tels Porsche, Mercedes, Nissan, BMW, DS, Jaguar ou encore Audi.

Outre l’interdiction prolongée de courses pour les deux prochains mois, juillet est devenu un drapeau jaune, avec la possibilité d'accueillir des événements ou de reprogrammer des courses en cas de stabilisation de la situation du coronavirus. Les événements de New York (11 juillet) et Londres (programme double pour conclure - en principe - la saison, les 25-26 juillet) sont ainsi concernés.

« Notre objectif est de revenir à la course dès que possible, mais notre priorité dans toutes les décisions doit être la santé et la sécurité de notre personnel et de l'ensemble de la communauté de Formule E des équipes, fabricants, partenaires, pilotes et fans, ainsi que des citoyens des villes dans lesquelles nous courons » ajoutent les organisateurs de Formule E. Ils auraient aussi pu préciser que leurs décisions sont également dictées par la situation économique des manufacturiers automobiles présents dans la série. Avec les chaînes de montage arrêtées et les concessionnaires fermés dans une majorité de pays occidentaux, imaginer poursuivre des dépenses à grande échelle dans une série internationale de sport automobile est devenu très compliqué.

« Nous évaluons toutes les options disponibles afin de terminer la saison avec le plus grand nombre de courses possible. Notre plan d'urgence inclut l’option d’organiser des courses à huis clos, en utilisant des circuits permanents au lieu des tracés urbains temporaires, en augmentant le nombre de programmes doubles et en prolongeant éventuellement la saison au-delà de sa date de fin originale du 26 juillet » ont enfin précisé les organisateurs de la série.

L’annulation du E-Prix de Berlin (photo de l'édition 2019 ci-dessus) fait suite à celles de Sanya, Rome, Paris, Séoul et Jakarta, en mars, avril et mai. À ce jour, la saison 2019/2020 de Formule E compte donc plus d’événements annulés que disputés !

Présentement, seulement 5 courses comptant pour la saison 2019/2020 ont eu lieu. La dernière a été disputée au Maroc, à Marrakech le 29 février, et a été remportée par le Portugais Antonio Félix da Costa, de l’équipe DS Techeetah. Félix da Costa mène également le championnat des pilotes, devant Mitch Evans (Jaguar), Alexander Sims (BMW), Max Günther (BMW), Lucas di Grassi (Audi), Stoffel Vandoorne (Mercedes), Edoardo Mortara (Venturi) et le double champion en titre, Jean-Éric Vergne (DS Techeetah).