Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Un grand moment de sport automobile à revivre : Les Molson Indy de Sanair ! (+ vidéos)

Un grand moment de sport automobile à revivre : Les Molson Indy de Sanair ! (+ vidéos)

Dimanche 12 avril 2020 par Julie Bouchard
Crédit photo: Archives Pole-Position Magazine

Crédit photo: Archives Pole-Position Magazine

Le Molson Indy de Sanair a eu lieu trois fois, toujours au début de septembre. Danny Sullivan en fut le tout premier vainqueur en 1984, suivi de Johnny Rutherford (1985) et de Bobby Rahal (1986). En remportant l’édition de 1986, Rahal mettait ainsi fin à une malchance noire sur le tri-ovale québécois, ayant été accidenté les deux éditions précédentes.

Sanair et l’IndyCar (la série CART comme elle s’appelait à ce temps-là), c’est aussi trois éditions reliées à Jacques Villeneuve, le frère de Gilles et héros de l'événement. 8ème en 1984, il abandonna en 1985 et 86.

Parmi les trois éditions de ce Molson Indy de Sanair, celle du 8 septembre 1985, qui était la 11ème des 15 épreuves de la saison de série CART, demeure assurément la plus exceptionnelle, entre exploit et drame pour Villeneuve et une finale très… confuse !

La course de 225 tours fut marquée de plusieurs neutralisations à cause d’accrochages et de pertes de contrôle, l’une d’elles impliquant Howdy Holmes et Jim Crawford. Ce dernier pilotait une des deux March aux couleurs de Canadian Tire, la seconde étant celle de Jacques Villeneuve. En milieu de peloton en début de course, le frère de Gilles remonta les positions les unes après les autres, au point de se retrouver 3ème, derrière le duo père-fils Al Unser Sr et Jr, à 40 tours de la fin.

Jacques, qui avait gagné la course à Elkhart Lake quelques semaines plus tôt, parvint même à pousser Al Unser Sr à la faute pour prendre la tête de la course, devant les estrades presque toutes remplies du tri-ovale de Sanair. On était alors à 30 tours du damier et, devant une foule presqu’entière en arrière de lui, un second gain dans la série lui était promis.

Un dernier ravitaillement le relégua 3ème juste avant la relance. Quelques tours plus tard, Jacques s’était défait de Unser Jr et pourchassait le nouveau meneur, Bobby Rahal. Mais ilallait commettre une erreur, heurtant la monoplace de l’Américain par l’arrière. Les deux pilotes finirent violemment leur course contre le mur. Avec le recul, on peut se dire que, pour Jacques, c’est l’erreur en piste qui lui coûta le plus cher de toute sa carrière en monoplace car une victoire ou un podium lui aurait vraisemblablement garanti la signature d’un contrat à temps plein pour rouler encore en CART qulques années de plus.

La course fut relancée avec Johnny Rutherford aux commandes… mais c’est Pancho Carter qui passa le premier le fil d’arrivée. Carter fut aussi célébré en vainqueur dans l’allée de la victoire, avec à ses côtés un Rutherford furieux, lequel allait avoir gain de cause auprès des officiels et récupérer bien plus tard la victoire ! Pourquoi cet imbroglio ? C’est à découvrir dans le vidéo ci-dessous qui vous présente la retransmission intégrale de l’épreuve…

L’occasion de découvrir ou revoir les pilotes des années 1980 dans ce qui reste, si l’on se fie aux témoignages de ceux ayant vécu cette époque, une des plus belles de l’histoire de la série CART. En 1985, Al Unser Sr gagna le championnat d’un point devant son fils. Villeneuve fut classé 8ème derrière les Unser, Rahal, Danny Sullivan, Mario Andretti, Emerson Fittipaldi et Tom Sneva, mais devant Michael Andretti et Rick Mears.

Dans ce vidéo, outre l’intégralité de cet événement très spectaculaire, vous découvrirez aussi une entrevue de Jacques avant le départ (diffusée durant la course, alors qu’il roulait en 4ème position), où il parle de sa situation et de ses projets pour la saison 1986. Le pilote de St-Cuthbert donna aussi une seconde entrevue dans cette émission... mais à son retour dans les paddocks après son accrochage avec un Rahal pour le moins furieux de l’erreur du Québécois !

Afin de compléter l’historique de ces Molson indy de Sanair, nous vous proposons en-dessous du vidéo de 1985 de voir aussi l’intégralité des éditions 1984 et 1986 (Villeneuve y participa également aux couleurs Canadian Tire, photo ci-dessus)...