Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Rallyes canadiens : Le Rocky Mountain change de date et de lieu... et des événements régionaux annulés ce printemps

Rallyes canadiens : Le Rocky Mountain change de date et de lieu... et des événements régionaux annulés ce printemps

Samedi 28 mars 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Aaron Kathman / CRC Rally

Crédit photo: Aaron Kathman / CRC Rally

La saison de sport automobile au Canada ne débutant habituellement qu’en mai, il est normal que les premières annulations ou reports d’événements de circuit routier ou de karting n’ont pas encore commencé à être officialisés. Dans le cas des rallyes cependant, la saison débute avec les épreuves hivernales sur neige et glace.

Présenté début février, le Rallye Perce-Neige a eu lieu sans problème, l’épidémie de coronavirus n’ayant pas encore touché l’Amérique du Nord à ce moment-là. Les rallyes X de Chénéville (5 janvier) et Rimouski (15 mars) eurent aussi lieu durant l’hiver. Mais c’est pour la suite que les choses se compliquent…

Au niveau du Championnat canadien, le Rocky Mountain Rally, la deuxième des 8 manches de la saison 2020 qui devait être présentée en Colombie-Britannique les 23 et 24 mai n’aura pas lieu. Tel que déjà annoncé sur poleposition.ca la semaine dernière, l’épreuve est reportée aux 6 et 7 novembre avec un parcours complètement différent puisqu’il reprendra alors les routes et la date du Kananaskis Rally, un régional de l’Alberta. Située non loin de Calgary, la région de Kananaskis accueillait le Rocky Mountain Rally autrefois, avant son déménagement en Colombie-Britannique il y a 5 ans.

Ce changement de date vient bien sûr déséquilibrer un peu plus le championnat canadien puisque les 6 dernières manches seront toutes disputées entre la mi-septembre et la mi-décembre avec une alternance complète des rallyes dans l’Est et dans l’Ouest. Ainsi le Défi (Québec) aura lieu les 11-12 septembre et sera suivi du Pacific Forest (Colombie-Britannique, 2-3 octobre), du Rallye de Charlevoix (Québec, 23-24 octobre), du Rocky Mountain (Alberta, 6-7 novembre), du Tall Pines (Ontario, 21 novembre) et du Big White Winter Rally (Colombie-Britannique, 5-6 décembre).

L’an dernier, faute de budget, pas un seul concurrent n’a pris part à la totalité des épreuves et un seul (le Québécois Philippe Benoît, champion 2 roues motrices avec sa Mini Cooper S, photo ci-dessus) a disputé 7 des 8 manches. Tous les autres ont pris le départ de 5 rallyes ou moins, y compris le champion toutes-catégories Karel Carré (Subaru WRX STI). Avec un calendrier encore plus compact à l’automne, nul doute que la situation ne va pas s’améliorer cette saison.

D’un autre côté, il est compréhensible que le Rocky Mountain Rally ne puisse présenter son épreuve en mai, comme initialement prévu. Le mois de mai verra aussi l’annulation de la 2ème manche du Championnat de l’Est canadien, le Lanark Highlands Forest Rally, présenté dans la région de Calabogie (sud-ouest d’Ottawa), qui était prévu le premier week-end. À ce stade, les organisateurs de l’événement ontarien ne prévoient pas reprendre leur rallye plus tard dans la saison.

La prochaine étape du Championnat canadien, Est-canadien et québécois devrait donc être le Rallye International de la Baie-des-Chaleurs, fin juin. Inscrit aussi au calendrier de la série FIA NACAM, cet événement de grande tradition qui attire toujours des milliers de spectateurs et des concurrents de partout sur le continent demeure prévu pour l’instant. Les organisateurs gaspésiens suivent évidemment de près l’évolution de la situation, tant sanitaire qu’économique. Comme pour le Grand Prix du Canada de Formule 1, une décision concernant la tenue, ou pas, de leur événement est attendue dans la seconde quinzaine d’avril.

Précisons enfin le Rallye X de Sanair, prévu le 19 avril, est annulé. L'étape suivante du Championnat du Québec de Rallye X est New Richmond, début septembre.