Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Essai Ferrari F8 Tributo : 720 chevaux pour un hommage… extrême !

Essai Ferrari F8 Tributo : 720 chevaux pour un hommage… extrême !

Mardi 18 février 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Ferrari Media

Crédit photo: Ferrari Media

Troisième de nos 4 essais spéciaux que nous vous proposons chaque mardi de ce mois de février sur poleposition.ca, la Ferrari F8 Tributo n’est pas le moins original, et aussi le seul d’une voiture italienne contre 3 allemandes !

À vrai dire, cet essai n’était pas à l’origine dans les plans mais la donne a changé… pour le mieux dirons-nous. C’est ainsi qu’une rare F8 Tributo nouvellement fabriquée a été mise à notre disposition lors d'un bref séjour en Europe, moins d'un an après son dévoilement mondial au Salon de l’Auto de Genève 2019. Un nouveau modèle qui n’en est pas totalement un puisqu’il s’agit d’une évolution de la 488, qui était elle-même l’évolution de la 458, ou 458 Italia pour les déclinaisons les plus sportives. Mais la F8 Tributo affiche un design encore plus agressif que ses devancières, au palmarès plus que conséquent ces dernières années en compétition automobile.

L’extérieur est somptueux bien que l’on se pose la question de l’utilité de tant d’entrées d’air. Mais ce qui retient le plus l’attention est le compartiment moteur (central arrière), qui est recouvert d’une vitre en lexan de manière à admirer l’ensemble depuis l’extérieur. Cela rappelle la F40 et d’ailleurs, le mot tributo en italien signifie hommage. Il semble évident que c’est à la F40 que la F8 fait ici référence, à moins que Ferrari n'ait aussi pensé à la 488 GTB dont la F8 reprend près de la moitié des pièces et composantes.

L’intérieur est, sans surprise, fait de matériaux nobles avec une dominance de carbone et de cuir. Le tableau de bord est minimaliste, très sport automobile, avec une particularité agréable pour les yeux : la montée dans les tours s’affiche sous forme de diodes au sommet du volant ! Détail amusant, on retrouve aussi un petit écran face au siège passager afin que celui-ci soit témoin de la vitesse et du régime moteur.

Techniquement, la F8 Tributo est équipée du moteur V8 double turbo de 3,9 litres, poussé à pas moins de 720 chevaux, soit autant que la déclinaison la plus sportive que la 488 Pista, la version présentée jusque là par Ferrari comme la plus extrême des 488… ou encore la McLaren 720S ! En y regardant de plus près, on peut même voir quelques similitudes dans le design des deux rivales.

On ne se cachera pas qu’entendre ce V8 Ferrari démarrer est déjà un fort élément de plaisir auditif. Une fois le premier des 7 rapports de la boîte semi auto double embrayage sélectionné (par bouton sur la console centrale; avant les palettes au volant pour les autres vitesses !), il faut garder en mémoire qu’avec 720 chevaux collés dans votre dos, il convient d’être très attentif. Mais malgré son 0 à 100 km/h annoncé en moins de 3 secondes et sa vitesse maximale de 340 km/h, la F8 Tributo n’est pas brutale en conduite normale sur route. Les aides électroniques sont nombreuses, peut-être même un peu trop, mais il est normal qu’une telle voiture ait aussi été pensée pour le conducteur richissime et pas forcément très doué côté pilotage. En revanche, une fois le bouton course enclenché, tout devient très... physique !

Si l’essai fut bien évidemment trop bref à notre goût, il nous a tout de même été possible de prendre beaucoup de plaisir aux commandes d’une telle voiture, notamment dans les virages serrés de routes de campagne désertes. Très stable, la F8 Tributo est quasiment impossible à prendre en défaut, malgré son rapport poids/puissance assez incroyable (720 chevaux pour 1330 kilos, soit 40 de moins qu’une 488).

Bref, un essai exceptionnel d'un modèle présenté comme le remplaçant de la 488 GTB dans la gamme, et qui devrait se vendre aux alentours des 350 000$ canadiens. Plus encore pour la version Spider dévoilée en septembre dernier en Italie. Intéressé à compléter votre collection par cette voiture pour le moins extrême ? Soyez patient !