Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Verstappen domine le GP du Brésil; Stroll victime collatérale de l'accrochage des Ferrari (+ vidéo)

Verstappen domine le GP du Brésil; Stroll victime collatérale de l'accrochage des Ferrari (+ vidéo)

Dimanche 17 novembre 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Getty Images / Red Bull Content Pool

Crédit photo: Getty Images / Red Bull Content Pool

Avant-dernière manche de la saison 2019 de Formule 1, le Grand Prix du Brésil présenté cet après-midi a été fort en action, et pas à cause de la pluie ! En effet, alors que plusieurs des éditions précédentes avaient eu lieu sur piste humide, la course s’est déroulée sur un tracé sec, et ce sont plutôt les 20 pilotes en piste qui ont fait le spectacle.

Si le début de l'épreuve fut plutôt limpide, avec Max Verstappen (Red Bull) aux commandes devant Lewis Hamilton (Mercedes) et les Ferrari, c'est en fin de course que tout s'est véritablement animé. Il a fallu pour cela une casse moteur sur la Mercedes de Valtteri Bottas, qui a forcé les officiels à neutraliser l'épreuve. À la relance avec 11 tours à courvir, le peloton, regroupé, fut plutôt... explosif ! Des batailles enlevantes, notamment entre Alexander Albon (Red Bull) et les Ferrari de Charles Leclerc (Ferrari) et Sebastian Vettel (Ferrari), entre Albon et Hamilton puis enfin entre Hamilton et Pierre Gasly (Toro Rosso) jusqu'au passage de la ligne d'arrivée.
 
Tandis que Verstappen avait repris les commandes à Hamilton sitôt la relance, une seconde neutralisation est intervenue à 4 tours de la fin. Et celle-là a beaucoup fait parler puisqu'elle est la conséquence de l’accrochage des deux équipiers de Ferrari, Vettel se déplaçant très légèrement sur Leclerc, ce qui provoqua le contact et entraîna l'abandon des deux pilotes ! Mattia Binotto, directeur de la Scuderia Ferrari, affirme quant à lui que les deux pilotes sont en faute.

La seconde relance, pour seulement un tour, a vu un autre accrochage alors qu'Hamilton a tenté de dépasser Alexander Albon, auteur d'une fort belle course avec la seconde Red Bull. Le Thaïlandais semblait filer vers son premier podium en Formule 1 et offrir à Red Bull Racing le doublé, mais les deux pilotes se sont accrochés lorsque le champion du monde a plongé à l’intérieur. « J’avais de l'avance sur Lewis, mais une fois que l’on plonge dans un virage, il y a un point où l’on ne voit plus derrière » explique Alexander. « Je pensais lui avoir laissé assez de place, mais nous avons eu un contact auquel je m’attendais un peu. Il allait me dépasser de toute façon puisqu’il était sur des pneus moins usés. Je reste tout de même positif, j’ai eu de belles batailles avec les Ferrari. Ça n’était pas dans les cartes pour cette course » a-t-il ajouté.
 
Pour son coéquipier Max Verstappen, c'est en revanche une victoire remplie d’émotion, sa 8ème en F1 et sa 3ème cette saison. Une course sans erreur, remportée deuis la pole position. Si la joie du pilote hollandais était bien compréhensible à l'arrivée, celle de Pierre Gasly a volé la vedette ! 2ème place pour le pilote français de Toro Rosso. Un premier podium en Formule 1 pour celui qui fut rétrogradé de chez Red Bull à Toro Rosso à mi-saison, faute de résultats satisfaisants. « C’est mon premier podium en Formule 1, je ne l’oublierai jamais », déclare Gasly. « C’est la plus belle journée de ma vie. Je pense à tous ceux qui m’ont aidé à me rendre en Formule 1 et je tiens à les remercier » a-t-il conclu.
 
C’est donc un podium inédit, composé de Verstappen, Gasly et Hamilton que l'on retrouve à l'arrivée. Un podium provisoire puisque les officiels ont jugé quelques minutes après les cérémonies qu'Hamilton était coupable de l'accrochage avec Albon et lui ont infligé 5 secondes de pénalité. Carlos Sainz, parti dernier avec sa McLaren, hérite donc de la 3ème place devant Kimi Räikkonen (Alfa Romeo), Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo), Daniel Ricciardo (Renault) et Hamilton, reclassé 7ème. Lando Norris (McLaren), Sergio Pérez (Racing Point) et Daniil Kvyat (Toro Rosso) complètent le Top 10.
 
Pour Lance Stroll, l'épreuve avait débuté de façon prometteuse. Qualifié seulement en 17ème position, il grimpa au 13ème rang dès les premiers tours. À mi-course, il était aux portes du Top 10, mais il a finalement dû abandonner à 5 tours de l'arrivée, en raison d’un bris de suspension après être passé sur des débris de l'accrochage des Ferrari.
 
« Il n’y a pas grand-chose à dire aujourd’hui », déclarait Lance. « Ce fut un après-midi décevant. J’ai roulé sur des débris laissés sur la piste par les Ferrari et ma suspension avant-droit a cassé. Ce fut une course très serrée jusqu’à la première neutralisation qui a changé les plans de tout le monde. C’est dommage, car jusqu’à ce moment-là j’étais sur une stratégie d’un arrêt aux puits. Mes pneus performaient bien, et nous étions en bonne position pour signer des points aujourd’hui » a ajouté le Québécois.
 
Kevin Magnussen (Haas), George Russell (Williams), Romain Grosjean (Haas), Alexander Albon (Red Bull), Nico Hülkenberg (Renault), Robert Kubica (Williams) terminent en dehors des points. Vettel, Leclerc, Stroll et Bottas ont abandonné. 

En vidéo ci-dessous, voyez les temps forts de cette épreuve... Le prochain Grand Prix sera celui d'Abou Dhabi dans deux semaines. Il concluera la saison 2019 de Formule 1...