Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Grand Prix d’Allemagne : Une course sans dessus dessous, remportée par Verstappen... et Lance Stroll 4ème ! (+ vidéo)

Grand Prix d’Allemagne : Une course sans dessus dessous, remportée par Verstappen... et Lance Stroll 4ème ! (+ vidéo)

Dimanche 28 juillet 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Racing Point

Crédit photo: Racing Point

Le Grand Prix d’Allemagne, disputé ce dimanche, était vraisemblablement une course à ne pas manquer. Si nous avons connu un début de saison un peu lent au niveau des rebondissements en Formule 1, l’action en piste à Hockenheim pardonne presque les courses monotones vues jusqu'ici. Il faut dire que la pluie a joué un grand rôle...
 
C’était l’anniversaire de 125 ans de Mercedes lors de cette course… Et le manufacturier n’est pas parvenu à monter sur le podium pour la première fois de la saison, et peine à marquer des points ! Par contre, n’ayez crainte, Lewis Hamilton reste toujours en tête du championnat…
 
« Quelle course folle, s’exclame Hamilton. Ça a été l’une des courses les plus difficiles que nous avons eues en tant qu’équipe depuis longtemps. Je pensais avoir la course sous contrôle, mais nous avons pris le risque de mettre des pneus lisses et la course ne s’est pas bien déroulée depuis ce moment-là. J’ai pris le virage 16 large et c’était comme de la glace, puis j’ai frappé le mur et endommagé mon aileron. J’ai fait une erreur et j’en ai payé le prix. Je menais la course et maintenant je termine 11ème. C’est crève-cœur et je suis content que ce soit terminé. C’est difficile de performer quand tu n’es pas à ton meilleur. Je dois m’assurer de m’entraîner et d’être en santé pour la prochaine course. On apprend de ses erreurs. C’est important que nous nous regroupions pour la Hongrie. Je suis content pour Seb Vettel qui s’est battu pour passer du fond de grille à la 2ème position, et c’est super de voir Daniil et Toro Rosso sur le podium, chapeau à eux.»
 
Effectivement, Lewis Hamilton a connu une épreuve très difficile, sortant de piste et recevant une pénalité de 5 secondes puisqu’il a traversé le tracé de façon non sécuritaire la piste, en entrant dans les puits par le gazon. Quant à son coéquipier, Valtteri Bottas, il n’a pas eu un bon départ, et a terminé sa course dans le mur, de façon plutôt violente, au 51ème tour.
 
C’est donc Max Verstappen (Red Bull) qui gagne cette course, bien que plusieurs n’auraient pas prédit ce podium, lui qui manqua quelque peu son départ depuis la 2ème place aux côtés d'Hamilton et s'est même offert un tête-à-queue… « Terminer au premier rang après une telle course est génial, et pour l’équipe de remporter une deuxième victoire cette année avec le moteur Honda est incroyable, indique le pilote Red Bull. Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé au départ, mais il semble que tout le monde qui était à droite de la grille ont eu un mauvais départ et n’avaient pas beaucoup d’adhérence. J’ai eu un mauvais départ quand j’ai relâché l’embrayage, mais je suis resté calme et j’ai suivi les Mercedes. C’était difficile de passer à cause de l’air projeté par les autres voitures et les pneus se sont mis à se dégrader quand la piste s’est asséchée. À partir de là, nous avons toujours pris les bonnes décisions. Même si le premier jeu de pneus lisses a été difficile à gérer, j’ai eu quelques moments tendus, notamment avec un tête à queue, mais j’ai été capable de continuer. Une fois que j’étais sur les pneus intermédiaires et en tête de peloton, j’ai été capable de contrôler la course et de montrer les capacités de la voiture. Une fois que nous sommes en tête, nous pouvons prendre moins de risques.»
 
Il poursuit en disant; « les conditions étaient très piégeuses avec les conditions changeantes. L’équipe a pris les bonnes décisions, ils me donnaient la bonne information et gardaient un œil sur les autres équipes et leurs temps par secteurs. Ils étaient à leur meilleur et tout le monde a bien travaillé de concert. Ça a été l’une des courses les plus difficiles, c’est donc génial de gagner. »
 
C’est Sebastian Vettel qui a signé la deuxième position. À défaut d’avoir un manufacturier allemand sur le podium, c’est le pilote originaire de ce pays qui représente les fans restés dans les estrades malgré la pluie. Vettel partait dernier, après avoir manqué les qualifications suite à un souci de turbo sur sa Ferrari. Et, coup de théâtre, il s’agit de Daniil Kvyat (Toro Rosso) qui complète le podium.
 
Le seul pilote canadien du plateau, Lance Stroll, aurait pu signer son premier podium chez Racing Point, et son deuxième en F1. Le jeune montréalais a effectué une très belle course, bien qu’il ait fait quelques petites erreurs de pilotage, mais la plupart des autres pilotes en ont commis lors de cette course… « Quelle journée fantastique, commente Stroll. Une 4ème place est très bonne considérant tout ce qui s’est passé cet après-midi. J’étais en fin de peloton pour la plupart de la course. J’ai même fait quelques tête à queue et nous nous sommes arrêtés aux puits à 5 reprises ! Autant que ce soit spécial de terminer en 4ème place, je suis déçu que le podium nous ait glissé entre les doigts. Je pense qu’un moment décisif a été lorsque j’ai fait une erreur au virage 8 lors de mon 2ème ou 3ème tour en pneus lisses. C’est alors que Daniil (Kvyat) a réussi à se rapprocher puis passer en avant de moi. Nous avons essayé de garder les voitures les plus rapides derrière nous, mais le podium n’était plus dans la mire. La course d’aujourd’hui nous a démontré pourquoi il ne faut jamais abandonner parce que ce n’est jamais terminé avant la toute fin. C’est bon de voir à quel point ce résultat veut dire beaucoup pour l’équipe et c’était très spécial de voir les mécaniciens célébrer dans les puits quand j’ai passé la ligne d’arrivée. Ce résultat important est pour tout le monde dans l’équipe et nous allons savourer ce moment.»
 
Lance a perdu le podium à deux tours de la fin, et était à moins d’une seconde de Kvyat au fil d’arrivée. Comme lors de sa troisième position à Bakou il y a deux ans, Stroll était encore une fois au bon endroit au bon moment.
 
Chez Williams, l’ancienne équipe de Lance Stroll, c’est la fête, car Robert Kubica est classé en 10ème position, inscrivant le premier point de l’écurie britannique cette saison. Ceci grâce à une pénalité donnée à Kimi Raïkkonen et Antonio Giovinazzi, car la FIA soupçonne Alfa Romeo d’avoir utilisé une programmation qui augmente la traction sur piste mouillée, lors du départ. La pénalité pourrait être renversée puisque l’écurie étudie la possibilité de faire appel. Mais néanmoins, Kubica est ravi : « C’était une course complètement folle aujourd’hui et les conditions de la piste étaient très glissantes. J’ai réussi à ramener la voiture en un morceau, sans erreur, ce qui est le plus important. Même si nous avons couru dans des conditions mouillées et changeantes, ceci n’est pas nouveau pour moi, ça fait 9 ans que j’avais expérimenté cela dans une Formule 1 et ça m’a rafraîchi la mémoire !»

Avec la pénalité des Alfa Romeo qui se retrouvent reléguées hors des points, le classement final est donc comme suit : Max Verstappen, devant Sebastian Vettel, Daniil Kvyat, Lance Stroll, Carlos Sainz Jr (McLaren), Alexander Albon (Toro Rosso), Romain Grosjean (Haas), Kevin Magnussen (Haas), Hamilton (quirécupère les deux points de la 9ème place) et Kubica. George Russell, sur la seconde Williams, est classé 11ème, devant Räikkönen et Giovinazzi, relégués aux derniers rnags. Tous les autres pilotes ont abandonné, dont les deux Renault et Sergio Pérez, le coéquipier de Stroll finissant dans le mur dès le deuxième tour.

Le prochain Grand Prix aura dès la fin de semaine prochaine, en Hongrie.

* En vidéo ci-dessous, les faits saillants de ce GP d'Allemagne...