Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Les séries d'Endurance de l'IMSA présentent leur seul événement au Canada ce week-end : Quels sont les enjeux ?

Les séries d'Endurance de l'IMSA présentent leur seul événement au Canada ce week-end : Quels sont les enjeux ?

Mercredi 3 juillet 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Scott R. LePage / LAT Images

Crédit photo: Scott R. LePage / LAT Images

Après le week-end des 6 Heures de Watkins Glen en fin de semaine dernière, un second programme se profile pour les séries de l'IMSA, cette fois-ci au Canadian Tire Motorsport Park (CTMP, anciennement Mosport) pour le seul événement en sol canadien disputé par les deux principales séries d'Endurance nord-américaine.
 
Quatre séries s’illustreront sur la piste ontarienne : le WeatherTech SportsCar Championship, le Michelin Pilot Challenge, le Prototype Challenge (LMP3) et la Coupe Porsche GT3 Canada.
 
Ce sera une épreuve de 2h40 pour la série reine d’endurance (WeatherTech SportsCar) qui regroupe prototypes DPi et LMP2 ainsi que GTLM et GTD. Après avoir dominé les 6 Heures de Watkins Glen, en route vers son premier succès, et même doublé, dans la série, Mazda pourra-t-elle répéter l’exploit dans la classe DPi ? Lorsque le Team Joest, ancien lauréat des 24 Heures du mans avec Porsche puis Audi et en charge depuis 2 ans du programme Mazda, commence à gagner dans une série, ses rivaux ont du soucis à se faire ! Toutefois, la lutte aux avant-postes du classement demeure très serrée alors que les meneurs, Dane Cameron et Juan-Pablo Montoya (Acura Team Penske), n'ont qu'un point d'avance sur le premier des équipages Cadillac DPi, Felipe Nasr et Pipo Derani, d el'écurie Action Express. Helio Castroneves et Ricky Taylor (Acura Team Penske) pourraient également s’emparer de la tête du classement après l’épreuve de Mosport.
 
La lutte est tout aussi intense dans la classe GTLM alors que les trois premiers au classement n'ont qu'un seul point d'écart ! En effet, Nick Tandy et Patrick Pilet (Porsche) mène actuellement le championnat, devant leurs coéquipiers Earl Bamber et Laurens Vanthoor qui sont ex-aequo avec Jan Magnussen et Antonio Garcia (Corvette) au deuxième rang. Si porsche et Corvette font figure de favoris dans cette classe, il ne faut pas sous-estimer les Ford GT du Chip Ganassi Racing, très véloces mais en manque de réussite depuis le début de la saison, ainsi que les BMW M8 GTE.
 
En classe GTD, ce ne sont pas les meneurs qui retiendront sans doute le plus l’attention, mais bien les quelques Canadiens en piste. Notamment, l’équipe torontoise Pfaff Motorsports qui engage Scott Hargrove et Zach Robichon, sur une Porsche 911 GT3 R. Si ce duo de pilotes n’a pas connu le succès espéré en début de saison, il a tout de même prouvé avoir la bonne recette pour s’établir parmi les meneurs. La course de ce dimanche devant les fans canadiens marquera-t-elle le déclic pour Zach, Scott et l'écurie Pfaff qui débute dans la série cette saison ?
 
Cet événement sera aussi l’occasion de voir en piste pour une seconde fois la McLaren 720s GT3 de l’écurie torontoise Compass Racing, qui aura Matt Plumb et Paul Holton aux commandes. Cette voiture ne participe qu’aux courses dites "sprint" cette année, avant un engagement plus complet en 2020.
 
Dans la série Michelin Pilot Challenge, on surveillera bien évidemment la McLaren GT4 de l'équipe québécoise Motorsports In Action. Ses pilotes, le Montréalais jesse Lazare et l'Américain Corey Fergus, tenteront de reprendre la tête du championnat après l’avoir perdue à Watkins Glen en raison d’une stratégie de fin de course qui n’a pas porté fruit (voir nouvelle à ce sujet de lundi 1er juillet sur poleposition.ca). Ce sont Devin Jones et James Clay, sur une BMW M4 GT4 de BimmerWorld Racing, et Jeff Westphal et Tyler McQuarrie Audi R8 LMS/Carbahn Motorsports) qui sont aux premiers rangs de ce championnat.
 
Du côté de Kuno Wittmer (McLaren GT4/Compass Racing), qui n’a pas eu de réussite lors des dernières épreuves après avoir débuté la saison par une victoire à Daytona, changera de coéquipier pour cette course, et probablement pour le reste de la saison. En effet, Paul Holton se concentre désormais sur son programme en GTD, et c'est le Britannique Paul Rees qui le relayera aux côtés de Wittmer. Rees est, tout comme Kuno, pilote d’usine McLaren, mais il n’a encore jamais couru en Amérique du Nord.
 
La série Michelin Pilot Challenge regroupe un nombre important de voitures GT4 (classe GS), mais il ne faut pas oublier les inscrits dans la classe TCR, une catégorie de plus en plus populaire. Les Canadiens Marco Cirone et Remo Ruscitti (Mark Motors Racing) s’invitent à la fête sur une Audi RS3 LMS TCR. Les deux ont déjà participé à une autre épreuve d’IMSA en mai dernier à Mid-Ohio, ayant d'entrée de jeu occupoé les avant-postes. Les pilotes de Michelin Pilot Challenge disputeront une course de 2 heures, samedi après-midi.
 
La série Prototype Challenge (LMP3) aura quant à elle 20 voitures en piste, et l’une d’entre elles sera pilotée par Garett Grist, Ontarien évoluant habituellement en LMP3 en Europe, avec l'écurie britannique United Autosports. Il sera cette fois en équipe avec Rob Hodes, chez K2R Motorsports sur une Ligier JS P3.
 
L’Ontarien Aaron Povoledo sera également de retour en piste en compagnie de Ross Chouest, au sein de l'équipe Conquest Racing d'Éric Bachelart. Cette équipe, débutante dans la série et qui n'effectue qu'un programme partiel cette année, avait démontré beaucoup de potentiel à daytona, en début de saison. Signalons enfin que l'équipe Performance Tech Motorsports alignera trois pilotes ce week-end, dont deux Canadiens : Bradley et Dean Baker, en plus de l’américain Kyle Mason.
 
Ce sont Austin McCusker et Rodrigo Pflucker (Forty 7 Motorsports) qui sont en tête du championnat, avec Neil Alberico et Leo Lamelas (ANSA Motorsports) à leur trousse. L’épreuve de cette fin de semaine sera de 3 heures.
 
Finalement, la Coupe Porsche GT3 Canada sera de retour en piste, après 1 mois d’absence après le Grand Prix du Canada. Roman De Angelis (Mark Motors Racing) tentera de remporter deux nouvelles courses afin de creuser une avance encore plus importante au championnat sur ses principaux rivaux qui ont pour nom Parker Thompson (SCB Racing), le Québécois  Patrick Dussault (Lauzon Autosport), auteur d'un excellent début de saison, et Jeff Kinglsey (Policaro Motorsport). Deux courses de 45 minutes sont au programme de cette série.
 
Toutes les épreuves seront de ce week-end seront diffusées en direct sur le site IMSA.tv, hormis la course de WeatherTech SportsCar Championship qui sera présentée en direct sur les ondes de Discovery Velocity (NBC Sports aux États-Unis) dimanche. Bien entendu, si vous avez la possibilité de vivre cet événement sur place, ne ratez pas l'occasion; le CTMP est un site remarquable pour tout passionné de course !