Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Roman de Angelis, Olivier Bédard et Cooper MacNeil remportent des courses de soutien marquées par de multiples incidents au GP du Canada

Roman de Angelis, Olivier Bédard et Cooper MacNeil remportent des courses de soutien marquées par de multiples incidents au GP du Canada

Samedi 8 juin 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Marie-Lyse Tremblay

Crédit photo: Marie-Lyse Tremblay

Trois séries forment le programme des séries de soutien du Grand Prix du canada cette année : Coupe Porsche GT3, F1600 Canada et Challenge Ferrari. Chacune d’elle regroupe 35 à 40 pilotes sur la grille de départ, ce qui n’est pas sans poser de nombreux risques d’accrochages et incidents, et c’est justement ce qui est arrivé ce samedi, lors de la présentation de la première des deux courses de ces trois séries.

Première des trois séries en piste, le Challenge Ferrari et ses 35 pilotes aux commandes de modèles 488 a peut-être été la course la plus "calme", quoique terminée sous une longue neutralisation après un sérieux accrochage. Ce ne fut pas le seul incident de la course puisque, dès le premier tour, pas moins de 6 pilotes, dont le Québécois Martin Burrowes, furent éliminés.

L’expérimenté pilote américain Cooper MacNeil a facilement remporté cette course écourtée à 10 tours, devant James Weiland et Benjamin Hites. Marc Muzzo est le premier canadien classé. Auteur d’une magnifique course, il s’est classé 4ème, devant Ziad Ghandour. Le Québécois Gianni Grilli a fini 18ème.

Épreuve suivante au programme de l’après-midi, la Coupe Porsche GT3, réunissant 39 pilotes des séries canadienne et américaine, promettait assurément du grand spectacle. Si tout a bien débuté, avec Roman de Angelis aux commandes devant Parker Thompson, l’Américain Maxwell Root et le Québécois Patrick Dussault, les choses se sont rapidement gâtées pour Dussault, tassé au freinage du "Mur des Champions" et qui se retrouva en tête-à-queue. Le pilote de l’équipe Lauzon Autosport n’en abandonna pas la lutte pour autant. Reparti dernier, il parvint à remonter jusqu’au 14ème rang final, le 9ème des pilotes de Coupe Porsche GT3 Canada. Impressionnant ! Et nul doute qu’il aurait fait mieux encore, mais la course fut neutralisée dès le 4ème tour suite à la violente sortie de piste de son coéquipier Étienne Borgeat. Frappant le mur avant d’être happé par un autre concurrent, Étienne a été transporté par hélicoptère à l’hôpital. Il souffre d’une fracture à une clavicule et à une omoplate.

La course n’a pu être relancée que pour deux tours, sans que Roman de Angelis, solide meneur, ne soit jamais menacé par ses adversaires. Le jeune torontois s’impose donc devant Parker Thompson, Maxwell Root et Sean McAllister. Le Canadien Marco Cirone complète le Top 5 toutes-catégories.
 
Martin Harvey a fini 21ème et le débutant Jean Audet a dû renoncer, étant lui aussi victime d’un accident. Dans son cas, c’est un pilote de la série américaine qui l’a heurté de l’arrière. Malgré ces incidents, 31 des 39 pilotes ont tout de même complété la course.

C’est alors que la soirée débutait que la 3ème course au programme, celle de Formule 1600 Canada, a débuté. Cette fois, on ne peut parler d’accrochages pour expliquer que seulement 9 tours ont pu être couverts. C’est plutôt l’inconscience du pilote amateur américain Tom Linton qui est venu gâcher le spectacle.

La course se déroulait à un bon rythme. Certes, personne n’a jamais semblé en mesure de contester la victoire à Olivier Bédard, maître des lieux tant aux qualifs qu’en course. Mais derrière, la bataille était superbe pour la 2ème place entre Zachary Vanier et Bertrand Godin, tout comme entre la très prometteuse recrue Jean-Christophe Trahan et l’Américain Tyler O’Connor pour la 4ème position.

Toutefois, alors qu’il venait de s’être fait prendre un tour par les meneurs, Linton partit en tête-à-queue et, dans un excès de précipitation, repartit au moment où Trahan et Jean-François Lussier, l’un des coéquipiers de Bédard chez Exclusive Autosport, arrivaient. Le choc était inévitable. Si les pilotes s’en sont sortis indemnes, les multiples débris jonchant la piste ont contraint les officiels à arrêter l’épreuve, qui n’a jamais pu reprendre.

Bédard gagne donc devant Vanier, Godin et O’Connor. Josh Green et Didier Schraenen complètent le Top 6. Dany Lacroix est 1er de la classe pro-Am et 8ème au général.

Demain matin, les 3 séries présenteront leur seconde course de la fin de semaine. On espère que cette fois, il y aura moins de casse et que les spectateurs, restés nombreux dans les estrades aujourd'hui, pourront jouir du spectacle de courses qui iront à leur terme.