Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Essai BMW X2 M35i et X4 M40i : Quand des VUS deviennent ultra sportifs !

Essai BMW X2 M35i et X4 M40i : Quand des VUS deviennent ultra sportifs !

Jeudi 11 avril 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: BMW Press Club

Crédit photo: BMW Press Club

Les véhicules utilitaires sport sont très à la mode. À un point tel que plusieurs manufacturiers ont vu leurs chiffres de vente de voitures dégringoler ces dernières années, tandis que les VUS devenaient de plus en plus populaires.

Dans un média de sport automobile comme Pole-Position, axé donc sur le sport et la technologie, il est souvent difficile de trouver des arguments en faveur des VUS. Faux sentiment de sécurité en raison du centre de gravité plus élevé, consommation importante, tenue de route moins sportive, etc. Si le comparatif plaide quelquefois en faveur d’un VUS pour l’espace et le confort, pour la sportivité, la comparaison avec une berline est bien délicate. Sauf que…

Certains manufacturiers ont poussé la notion d’un VUS bien au-delà des critères de base que ce que la majorité des acheteurs recherchent dans ces véhicules, en proposant des déclinaisons sportives. Voire très sportive. Lorsque BMW nous a proposé de faire l’essai de ses VUS coupés 4 roues motrices, nous savions que le terme "utilitaire" allait vite s’effacer pour la notion de "sport" une fois installés au volant. On ne s’était pas trompé !

Les données techniques des X2 et X4, les deux modèles sur lesquels nous avons concentré nos essais, et X6 sont impressionnantes. Il fallait donc s’attendre à des performances de haut calibre, digne de coupés sportifs.

Si le X2 est plus petit que le X4, c’est pourtant lui qui impressionne le plus. C’est un véritable "jouet" que l’on conduit avec plaisir. Ses suspensions sont toutefois très fermes, ce qui est parfait sur un circuit mais plus ennuyant sur les routes défoncées plus que jamais du Québec.

Arrivé sur le marché canadien il y a un peu moins de deux mois, il a toutes les caractéristiques d’une berline sport en matière de satisfaction de conduite. Mais ses lignes extérieures sont bien celles d’un VUS, bien que son air de famille avec le X1, dont il est censé être le petit frère, soient moins évidentes.

Le X2 M35i pèse 1688 kilos. Il atteint le 0 à 100 km/h en 4,9 secondes grâce à son 4 cylindres turbo de 2 litres. C’est le plus puissant moteur de ce type dans la gamme BMW. Il développe dans le X2 M35i pas moins de 302 chevaux.

Son prix de base est de 49 200$, pour la version xDrive 28i toutefois. La version M35i que nous avons essayée coûtait 56 650$, et d’autres options peuvent encore faire grimper la note. Assurément, c’est là le point négatif de cette machine… et ce n’est encore rien comparé au X4.

Disponible chez les concessionnaires depuis juillet dernier, la nouvelle version du BMW X4 est plus sportive que sa devancière, au centre de gravité plus bas. Elle bénéficie également de multiples nouveautés en matière d’accessoires. Son allure extérieure, mais aussi intérieure, fait tourner les têtes et, sous le capot, on retrouve tout le charme des véhicules M Performance. Le V6 développe une puissance maximale de 355 chevaux et le couple de 365 lb-pi propulse le X4 M40i de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. Rappelons qu’on parle ici d’un VUS 4 roues motrices de 1961 kilos !

Comme sur le X2, la puissance est transmise aux roues par une boîte semi-automatique sport (palettes au volant) à huit rapports qui comprend la fonction de départ automatisé de série. Le conducteur peut aussi choisir le mode de conduite : Sport, Sport+, Confort et Écho Pro.

Sur route normale, le X4 M40i nous fait oublier qu’on est à bord d’un gros VUS. Pour ajouter au plaisir, le système d’échappement sport M de série produit une sonorité qui ne peut que charmer les passionnés. Seul souci, il a toutes les qualités pour devenir une formidable "machine à tickets" ! Pour cette raison, certains choisiront sans doute la version de base, équipée du moteur 4 cylindres (nommée xDrive 30i) et ses 241 chevaux.

Dans les deux cas cependant, si le conducteur et son passager de droite bénéficient d’un remarquable confort, on ne peut en dire autant des places arrière qui n’offrent qu’un espace restreint.

Le prix est aussi à considérer. Notre version d’essai se détaillait très exactement 77 145$ tandis que le X4 de base débute à 53 000$. C’est assurément un élément négatif face à une concurrence directe qui s’appelle Porsche (avec le Macan), Jaguar (le F-Pace), Ranger Rover (l’Evoque) ou encore Infiniti avec son tout nouveau QX50. Il y a le choix dans cette gamme de véhicules ! Mais on ne peut que saluer l’initiative de ces manufacturiers qui mettent aujourd’hui sur le marché des VUS nettement moins fades, qui n’ont presque de VUS que le nom et les lignes extérieurs générales, mais qui, une fois au volant, offrent un plaisir de conduite digne de véritables voitures de sport.