Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Oliver Jarvis récolte la pole position en vue des 24 Heures de Daytona

Oliver Jarvis récolte la pole position en vue des 24 Heures de Daytona

Jeudi 24 janvier 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

Déjà auteur du meilleur chrono, et d’un nouveau record du circuit de Daytona, lors des essais préparatoires en début du mois, le pilote britannique Oliver Jarvis a réalisé cet après-midi la pole position au terme des qualifications des 24 Heures de Daytona.

Sur piste sèche après qu’une averse ait ralenti le travail des équipes en matinée lors des premiers essais libres du jour, cette qualification a vu le pilote de la Mazda DPi No.77 du Team Joest réaliser son meilleur tour en 1’33’’685, soit 3 dixièmes de seconde moins vite que son chrono du ''Roar'' le 6 janvier dernier, mais tout de même le plus rapide en piste, à la moyenne de 136,792 milles à l’heure.

Jarvis, qui partage les commandes du prototype No.77 avec René Rast, Timo Bernhard et Tristan Nunez, a devancé de 188 millièmes Ricky Taylor, sur la première des deux Acura Dpi du Team Penske. Derrière le trio Taylor/Castroneves/Rossi, on retrouve la seconde Acura, celle de Juan-Pablo Montoya associé à Simon Pagenaud et Dane Cameron. Le Top 5 est complété par la seconde Mazda/Joest, celle de Bomarito/Tincknell/Pla, et par la première des Cadillac Dpi, la No.31 de l’écurie Action Express pilotée par Felipe Nasr (en équipe avec Eric Curran et Pipo Derani).

Jordan Taylor a qualifié la Cadillac du Wayne Taylor Racing, partagée avec Fernando Alonso, Kamui Kobayashi et Renger Van Der Zande, en 6ème place tandis que les Canadiens Misha Goikhberg et Devlin Defrancesco, associés à Rubens Barrichello et Tristan Vautier sur l’une des deux Cadillac de l’équipe JDC Miller Motorsports, prendront le départ de la course samedi à 14h35 depuis le 8ème rang.

En classe LMP2, c’est sans surprise l’Oreca-Gibson du PR1 Mathiasen Motorsports confiée au Français Gabriel Aubry qui a réalisé le meilleur temps, le 10ème toutes-catégories, tandis qu’en GTLM, la bataille pour la pole position a une fois encore été magnifique, Nick Tandy (Porsche 911 RSR) et Jan Magnussen (Corvette C7.R) s’échangeant le meilleur temps à quelques reprises. C’est finalement le pilote Porsche qui a eu le dessus et la 911 RSR No.911, aux couleurs historiques du Team Brumos pour l’occasion, partira en pole position de la classe GTLM. Tandy partage les commandes de cette voiture avec Patrick Pilet et Fred Makowiecki.

La Ford GT de Ryan Briscoe, la Ferrari 488 GTE de Davide Rigon, la seconde Porsche officielle (la No.912 confiée à Earl Bamber lors de cette séance qualificative) et la Ford de Sébastien Bourdais complètent la ronde des 6 premiers GTLM. Les BMW M8 GTE et la seconde Corvette ferment la marche.

En GTD enfin, ce fut également une séance animée et les 4 premiers classés sont séparés de moins d’un dixième de seconde ! La pole position a été décrochée par Marcos Gomes (Ferrari 488 GT3 du Via Italia Racing) devant Ben Keating (Mercedes AMG GT3), Trent Hindman (Acura NSX GT3) et Giacomo Altoe (Lamborghini Huracan GT3).

Mathias Lauda, coéquipier du Canadien Paul Dalla Lana sur Ferrari 488 GT3, a pris le 6ème rang, deux places devant Lars Kern, choisi pour qualifier la Porsche 911 GT3-R de l’équipe canadienne Pfaff Motorsports qui engage également Zach Robichon, Scott Hargrove et Dennis Olsen.

Ana Beatriz a qualifié le seul équipage féminin (Simona De Silvestro, Christina Nielsen et Katherine Legge sont les autres pilotes de cette Acura NSX GT3) en 11ème place.

Du côté des équipes Audi, on retrouve l’Ontarien Daniel Morad au 15ème rang avec la R8 LMS du Land Motorsport tandis que l’écurie WRT, qui affiche les couleurs officielles d’Audi Canada lors de cet événement, est 20ème suite à un chrono réalisé par Ian James, l’un des coéquipiers de Roman de Angelis.

Au total, 47 équipages prendront le départ de cette édition 2019 des 24 Heures de Daytona, qui marque le début de la saison de la série IMSA WeatherTech SportsCar.
 

** Ne manquez pas nos reportages tout au long des 24 Heures sur poleposition.ca puis le bilan de cette épreuve dans la prochaine édition du magazine Pole-Position.